La mission du Christ a été « un échec retentissant »… selon Témoignage Chrétien

En s'intéressant à l'humanité du Christ et en cherchant à savoir si "Jésus était un homme heureux", Christine Pedotti tient des propos pour le moins étrange, dans un média "chrétien".

« Jésus était-il un homme heureux ? La question a de quoi surprendre. On est tenté de répondre que, si Jésus est Dieu, soit la question ne se pose pas, soit la réponse est évidente et il était heureux. On peut aussi considérer que l’homme fut nécessairement inquiet, que sa mission fut un échec retentissant, et qu’il est difficile de penser qu’un tel homme qui achève sa trajectoire supplicié sur une croix, abandonné des siens à l’issue d’un procès bâclé, puisse être qualifié d’homme heureux« … peut-on lire en introduction de son article.

Que Jésus ait souffert, qu’il se soit parfois mis en colère, qu’il ait manifesté également de la tristesse et des larmes, c’est un fait incontestable au regard des Evangiles et je n’y vois rien à redire… mais que le magazine « Témoignage Chrétien » affirme que « sa mission fût un échec retentissant »… me laisse pantois, quant on sait que sa mission principale était justement de souffrir et d’offrir sa vie en sacrifice sur une croix pour le Salut de l’humanité. Si la croix est un échec à leurs yeux, on se demande bien quel témoignage ce magazine cherche à rendre au monde.

Non seulement la croix a crié la victoire de Dieu sur le mal et le péché, mais plus encore cette croix a engendré de manière miraculeuse une Eglise qui n’a cessé de croître depuis 2000 ans. En outre, Jésus reste le plus grand révolutionnaire de toute l’histoire de l’Humanité. De quel « échec retentissant » Christine Pedotti parle-t-elle ? Quel étrange « commentaire spirituel »…

Paul OHLOTT

66 Comments on La mission du Christ a été « un échec retentissant »… selon Témoignage Chrétien

  1. Chrétien, un adjectif pour faire beau…

  2. Hé ben qu’il ne compte pas sur moi pour s’abonner !
    Evidemment, reprendre à l’envi les énormités des Mordillat, Prieur et consorts, ça va attirer le chaland et redresser les finances !

    • Ils ne doivent pas avoir beaucoup d’abonnés… mais ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. A force d’écrire vraiment n’importe quoi… 🙂 Pas sûr que cet article suffise à attirer un nouveau lectorat…

    • a rédaction:je n’aime pas cette critique… elle témoigne 1) d’une lecture un peu rapide du texte, 2) de très peu de générosité..;votre magazine est largement aussi criticable, non???? mais en définitive vous ne voulez donc être lu que par des gens qui vous ressemblent? vous ne voulez pas voir d’autres points de vue, ou discuter? cela me parait un procédé bas et mesquin… vilain « chrétien!!! « 

    • Vous faîtes les questions et les réponses ?

      Tout d’abord, je vous ferai remarquer, que vous avez le droit d’exprimer votre opinion librement sur Actu-Chretienne.Net, donc c’est bien la preuve que nous acceptons tous les points de vue. C’est un lieu de débat et vous allez le droit d’avoir un avis différent.

      Quoi qu’il en soit, si vous avez une autre manière de lire sa phrase où elle affirme que « la mission du Christ a été un échec retentissant », je veux bien la connaître, car pour moi, c’est très clair…

    • Mais a t-elle lu la Bible ?? Est-ce qu’elle a compris le plan de Dieu dans la Bible ?? la mission de Christ était déjà scellé (relire les prophéties de l’ancien testament et au début de l’ apocalypse) car L’agneau de Dieu fut immolé avant la fondation du monde !! Dieu avait déjà tout prévu dans son Amour pour ses enfants ! Lit-elle la bible sans le Saint Esprit ?? Je ne connais absolument pas cette dame mais juste pour ce qu’elle a dis , elle mérite qu’on la remette en place bien comme il faut mais dans la paix du Seigneur Jésus Christ…

      Attention, des personnes qui se disent Chrétien et balancent des inepties pareil doivent être constamment surveillé car c’est justement d’eux que sorte aussi toute sorte de dérive théologique, ces gens se trompent eux même et trompent les moins instruit parmi nous…

      Tant qu’il n’y aura pas une sorte d’organisation structuré,comme une sorte d’alliance Chrétienne de défense doctrinal et théologique guidé par des Frères et des Sœurs véritablement voué en esprit et en vérité a Dieu ( par le Saint Esprit bien sur)… il y aura toujours des dérives sectaire qui tromperons les élus de Dieu.

    • Le problème est que la réponse de Paul présentent plusieurs erreurs.

      La première est que la croix n’a jamais crié la victoire de Jésus. Défaut de langage.
      La deuxième est que le croyant est affranchit de la loi du péché et de la mort et non du mal et du péché (Romains 8:2)
      La troisième est que la croix n’a jamais engendré miraculeusement un église à part pour les orthodoxes et les catholiques. En effet, Jésus n’a jamais fondé une église. Cette idée, pensée est fondée sur la théologie du remplacement sur laquelle repose les pogroms, les inquisitions, les croisades, les génocides comme la Shoah…
      Le mot église vient du grec ekklésia et préalablement de l’hébreu qéhilah. Il signifie le rassemblement. Ce mot est employé dés l’ancienne alliance lorsque s’assemble les enfants d’Israël sur la,convocation de Dieu. Cette notion n’a pas changé et reste la même en Jésus le Messie/l’oint (véritable traduction de Christos). Auriez-vous la prétention de déclarer qu’avant Jésus, l’olivier franc d’Israël n’existait pas ? Où sont greffés les branches de l’olivier sauvage par la foi en Jésus ? Le pardon, la grâce existaient sous l’alliance mosaïque. Néanmoins il était conditionné à la présentation d’un sacrifice car sans effusion de sang, il n’y a pas de pardon. Ainsi tout juif respectant les ordonnances pour le pardon des péchés était gracié. Maintenant en Jésus, il n’y a plus besoin de présenter de sacrifice pour être pardonné de nos péchés. Par la repentance, le sang de Jésus est le moyen par lequel le pécheur est pardonné car la faute expiée. L’église n’est pas née à la pentecôte mais sur la vocation et l’appel d’Abraham. Auriez-vous la prétention de dire qu’Abraham n’avait pas la foi, Sarah, Isaac, Jacob, Joseph, Moïse, Samuel, David, Ruth etc… Et l’histoire de Ruth et d’autres montrent que déjà des non-juifs étaient greffés sur l’olivier franc d’Israël, elle qui était moabites. Merci de rectifier vos propos qui sont non biblique si vous souhaitez être crédible

      Quatrièmement, il serait bien de dire en quoi Jésus a été le plus grand « révolutionnaire ». C’est un peu vague et peut nourrir toutes sortes de pensées non bibliques.

      Amicalement

    • peaceandlove // 6 septembre 2013 à 1 h 24 min //

      une alliance chrétienne doctrinale et théologique? comme l’église catholique? ça n’a vraiment pas disparu le monde coure à sa perte avec vous

  3. Cela rejoint finalement le problème de vision que j’évoquais dans ma chronique.

    Effectivement dans une optique individualiste, Jésus a pour ainsi dire raté sa vie. Il subit la pire des morts, trahi par un de ses proches, abandonné de tous, rejeté et calomnié par les siens …

    Mais si on regarde l’ensemble de l’histoire, le résultat est complètement différent. Ces quelques dizaines d’années passées sur Terre, ont eu un impact sans commune mesure sur la destinée du monde entier. Aucun personnage historique ou aucun évènement ne peut prétendre avoir eu autant d’influence.

    Et je ne doute pas un seul instant que Jésus ait été véritablement heureux, car il voyait au delà des apparences et il savait que sur le long terme, sa vie terrestre changerait le cours de l’histoire de l’humanité.

    • Si l’auteur de cet article avait dit « la vie du Christ a été un échec retentissant »… l’idée aurait pu se défendre d’un point de vue humain, dans une optique individualiste et hédoniste… mais en disant que « la mission du Christ a été un échec retentissant »… c’est ne rien comprendre à celle-ci.

    • Ce qui n’est pas vraiment étonnant vu le profil du journal.
      Quand on voit que le groupe de Pierre Bergé détient des actions, on peut tout de suite douter de l’adjectif « chrétien ».

    • L’infâme Bergé… il serait temps qu’il cesse d’empoisonner la France avec ses idéologies mortifères.

    • @ Vincent : Oui et… Amen !

      Quelle utilité ce genre de critique ? Aucune pour moi…

      Au reste, Internautes !
      toutes les choses qui sont vraies,
      toutes les choses qui sont vénérables,
      toutes les choses qui sont justes,
      toutes les choses qui sont pures,
      toutes les choses qui sont aimables,
      toutes les choses qui sont de bonne renommée,
      – s’il y a quelque vertu et quelque louange –
      que ces choses occupent vos pensées…

      Faites ces choses, et le Dieu de Paix sera avec vous !

      Philippiens 4, 8

    • Ne vous transformez pas en lucky Lucke du seigneur 😉

    • …touché à vif ? tant mieux ! la critique est facile… pas forcément juste,même si la chose est vraie !

      En tous les cas ce genre d’article me fait fuir… car j’ai l’impression de perdre un temps précieux, qui en fait, ne m’appartient pas.

      La mort et la vie sont au pouvoir de la langue (du clavier version moderne) Proverbes 21, 18

    • Ben moi ce sont les Lucky Luke du Seigneur qui me font fuir… chacun ses problèmes 🙂

    • tu l’as dis! « Jésus a pour ainsi dire raté sa vie mais a accompli SA MISSION => sauver beaucoup mais pas tous le monde  » la suite était qu Il léguais sa mission à nous,à ces disciple pour que tous soit sauvé et que l’évangile soit prêché partout dans le monde . »

      « sa vie terrestre changerait le cours de l’histoire de l’humanité., oui j’aimerai en préciser l’échec dont il parle,à mon point de vue. Il est mentionné que quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre? vu la façon dont Paul Ohlott évangélise sur FB je pense que oui, ce fut un échec .les blagues sont pas à critère évangéliste. dsl mais on a essayé de lui en persuader, il n’a pas continuer 3 ou 4 jours après la dernière critique MAIS IL EST REVENU AVEC SES BLAGUES qui n’apporte rien a l’âme. cela reflété néanmoins l »échec de la mission du Christ car nombreux sont ceux qui n’adhère pas au blague alors que lui il continue mémé

      @ redaction

    • Contrairement à vous, ma vie ne se limite pas a facebook. Contrairement a vous, je ne conçois pas que le don de discernement pour juger la vie d une personne se manifeste par l analyse d une page Facebook. Et contrairement à vous je préfère la joie a l austérité pour nourrir ma vie de disciple.

      Quoi qu il en soit entre 2 blagues, je fais beaucoup de choses pour le seigneur. J espère que vous portez plus de fruit que moi pour pouvoir me considérer comme un échec. En tous les cas, cette insolente faveur divine me poursuit…. 😉 si Jésus revient demain il me trouvera avec la foi, en action… Et avec la bonne humeur grâce aux blagues. 😉

      Vous pouvez raconter ce que vous voulez a mon encontre…. Ça n’y changera rien 🙂 allez, essayez de sourire pour voir ?

    • mais BON SANG qu’est ce que vous appelé « rater sa vie »ou reussir sa vie »?.Reussir sa vie c’est avoir une maison au bord de la mer avec un beau bateau???Reussir sa vie c’est accomplir sa mission sur la terre,le plan parfait de Dieu.Que dirai vous à Dieu le dernier jour???j’ai reussi ma vie,j’ai de beaux enfants et j’etais le pdg de microsoft?C’est pour cela qu’il vous appelera bon et fidele serviteur? tous Ces apotres qui sont morts de maniere terrible,tous ces chretiens persecutés ont ratés leur vie???SOYEZ TRANSFORMEZ PAR LE RENOUVELLEMENT DE L’INTELLIGENCE AFIN DE DISCERNER CE QUI EST POUR DIEU BON AGREABLE ET PARFAIT.

  4. Et bien la chroniqueuse fait son intéressante en dressant le profil psychologique de Jesus…..

    Un peu trop de Dolto, pas assez de sensibilité spirituelle ..un article qui se veut bousculant et jeune..mais qui respire la bêtise humaine….

    La mission de Dieu était parfaitement réussie . Qui peut en douter à part un étranger à son cœur ?

    L’article de Christine Pedotti : un cuissant échec car elle a voulu mettre les pensées de Dieu au niveau des siennes.C’est bien la son erreur d’appréciation.

    • un peu facile, et je me permets de vous rappeler que de tels propos sont diffamatoires………………….. allez le lui dire en personne au lieu de baver sur elle….

    • 1 Pierre 1/6 :
      Vous en tressaillez d’allégresse, quoique vous soyez maintenant, pour un peu de temps, puisqu’il le
      faut, affligés par diverses épreuves, afin que votre foi éprouvée bien plus précieuse que l’or périssable, cependant
      éprouvé par le feu se trouve être un sujet de louange, de gloire et d’honneur, lors de la révélation de Jésus-Christ.
      (Bible à la Colombe)

      Jésus tressaillit de joie par le Saint-Esprit. Luc 10.21

      La joie, fruit de l’Esprit.

      http://www.pasteurweb.org/Etudes/Le%20fruit%20de%20l%27Esprit/LaJoie.htm

    • Jésus n a pas constamment tressaillit de joie. On sait qu il a connu toutes les émotions…

    • @ Ameline…

      Quoi ..?
      La forme écrite de mon avis sur ce pathétique papier de ce journal ne serait pas courageuse?….

      Pourtant j’avais cru comprendre que les paroles s’en vont ..mais l’écrit demeure…..

      C’est tout simplement stupide de la part de cet auteur d’oser caricaturer un Christ limite dépressif qui aurait raté sa vie en ratant sa mission sur terre..alors qu’il a été des la on dation du monde dans le secret du nécessaire sacrifice à faire pour sauver l’humanité…

      C’est omettre l’omniscience de JÉSUS à l’égal du père et renier sa divinité pour le reléguer à un pauvre passionné de justice qui avait la vue arrêtée à une simple vision humaine..

      JÉSUS a certainement souffert de sentiment de colère et de tristesse à la vue de la déchéance humaine à cause du mal, mais le lien indestructible entre lui et la source divine, faisait qu’il se nourrissait en permanence de la joie et de la paix parfaite de Dieu…celles qui n’ont rien à voir avec les émotions humaines…

      Car qu’on le renie ou non, nos pensées sont bien en dessous de celles du père…

      Bref….si ça vous dit..vous pouvez lui dire à l’auteur ( si vous la connaissez) qu’elle est à côté de la plaque et que si elle regrette une carrière de psychologue …elle peut encore s’y atteler, dans la vie tant qu’il y a de la vie ,il y a de l’espoir…

      ….lol….au moins elle ne risquera pas de vomir sa frustration d’avoir raté le but de sa vie par des articles d’une telle fausseté.

      J’assume….ce que j’écris ..et encore pas quand on raconte des stupidités sur mon JÉSUS….. Non mais! ;-p

    • Euhhh..vilain correcteur : je voulais écrire en début  » des la fondation du monde…. » ,mais vous l’auriez compris…. 🙂

    • Correction:  » et encore plus quand on raconte des stupidités.. » C’est le correcteur zélé…. Lol

    • Tania, tes commentaires ne manquent pas de mordant. Certes l’article se disqualifie d’entrée de jeu par ses premières phrases. Seulement pour que tes commentaires restent buvables il faut qu’ils soient froids ou bouillants, mais pas Brûlants ou glacés.

      A 4 ou 80°C pas -20 ou 130°C tu vois la nuance ? Le but. N’oublie pas que le but n’est pas de dire ce que l’on pense (Ce n’est pas à la sagesse que l’insensé prend plaisir mais c’est à la manifestation de ses pensées). Le but est de rendre témoignage à la vérité pour le Salut final du plus grand nombre. Cela passe par une forme qui se fait tout à tous et un fond sans compromis.

      Bien à toi Tania

      Christophe

    • Ce n’est pâs la peine de parler des soufrances du CVhrist les gens ne connaissent que ça !!

      Alors je pointe les moments d’intenses de joie du Seigneur et je ne les pas tous relevés !!!

    • effacer le le comm@ non corrigé. MERCI

      Ce n’est pas la peine de parler des souffrances du Christ, les gens ne connaissent que ça !!

      Alors je pointe les moments d’intenses joie du Seigneur et je ne les ai pas tous relevés !!!

    • @ Fornes,

      Auriez- vous l’obligeance de ne pas me tutoyer ?

      je ne vous connais pas…et ….vous renvoie donc vos conseils de sage avec le mien à votre égard en matière de bonne éducation.

      Ne vous privez pas, ça vous fera les dents….. 😉

  5. Si c’était effectivement le cas, on n’en serait pas là pour en parler 21 siècles plus tard… 😉

  6. Cet Article, est me semble-t-il à l’image de notre époque !

    La réalité de la Foi ne peut s’exprimer sur une appréciation humaine. Ce journal me semble lié au système . Ce système ne reconnait pas Dieu. Ce que peut écrire ce journal alors ne peut être qu’un plagiat sibyllin rempli d’interrogations sans réponse, orienté !
    Je pense que l’hauteur de cet article a du être corrigé pas sa hiérarchie. Il faut bien vivre tout de même …..!.Certains auraient pris l’option de se lever et partir, mais ce genre de personnage ne se trouve pas légion .

  7. un Dieu qui voit sa créature chutée, condamne tout ,,nature, :’l’Eden
    fait passé l’homme pas des situation pas possible, 40 ans de la désert
    ne répare rien, garde satan dans nos pattes , et mais il est un peu tard
    vient «  »réparé » » avec son Fils, résultat, pratiquement néant,
    le monde va de plus en plus mal, avec des croyants qui croient à des fadaises à dormir debout
    démission de la raison,

    • Ne mélange pas tous : Eden signifie « Délice » lieu de parfait bonheur et sécurité. Dieu n’est pas contre mais ce n’est pas un lieu où s’endormir.

      Les différentes étapes du peuple de Dieu sont là pour nous servir d’exemple : Eden, tentation, chute, promesse de rédemption, meurtre d’Abel, Seth, Hénoc, Noé, Babel, Abraham, Isaac, Jacob, Joseph, Moïse au désert, Josué, Samson, Ruth, Samuel, David, , les rois, les prophètes, Christ, les apôtres…

      Il est bon de suivre le fil de l’histoire pour s’examiner, comprendre la Volonté de Dieu et et fin, s’y conformer !

      Bien à toi.

      CF

  8. « On peut aussi considérer que l’homme fut nécessairement inquiet, que sa mission fut un échec retentissant, et qu’il est difficile de penser qu’un tel homme qui achève sa trajectoire supplicié sur une croix, abandonné des siens à l’issue d’un procès bâclé, puisse être qualifié d’homme heureux »

    Une considération qui se situe à l’exact antipode de celle de l’auteur de l’épître aux Hébreux :

    « En échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu. (Hébreux 12.2) »

    La dame aurait voulu le faire exprès qu’elle n’eût pas mieux réussi.

    AMDG
    Abbé Riphinte.

  9. Dans notre société du 21e siècle, je crois que la question « Jésus était-il un homme heureux ? » a parfaitement sa place ! Et que cette même société pense que la mission du Christ a été un échec retentissant est parfaitement compréhensible. Comment en serait-il autrement ? Nous pouvons observer un peu partout un athéisme grandissant : l’esprit qui anime le monde à travers leurs représentants, les athées, est particulièrement actif.

    La recherche du plaisir sous toutes ses formes comme sens à l’existence passe aussi par la spiritualité, mais alors surtout pas avec un Dieu triste ! Ce n’est pas pour rien qu’une majorité de gens préfèrent le boudhisme au christianisme. Il ne faut donc pas s’étonner si une sphère d’appellation chrétienne émet tout d’un coup un doute sur la vie de Jésus qui n’aurait finalement pas coulé des jours heureux… Et pour en conclure, hélas : Si Jésus n’a pas été heureux, alors ce Jésus ne nous intéresse pas !

  10. Le dossier sur le bonheur dans Témoignage Chrétien est tout uniment l’expression d’un profond malentendu sur cette chose toute païenne, qui se glissa dans les mots de la Bible en traduction et continue d’égarer des milliers de millions de lecteurs de la Bible, et de chrétiens. http://wp.me/p3hgSg-l
    Jésus : homme heureux ? De la fumée. De la vanité. De la paille. Source de buzz. Dérisoire. Futile.
    Chrétien, si tu peux, lis ta Bible, t’étant dûment muni d’une concordance Strong, et tu écarteras du doux miel de ta Bibliothèque d’En-Haut, les ailes et les pattes des abeilles industrieuses qui ont travaillé à la traduction de la Parole de YHWH. Et le « médite-le jour et nuit » de Josué 1 :8 te sera doucine. Halleluyah !

    Ce n’est pas parce qu’on formule une opinion dans « Témoignage Chrétien » qu’on est forcément chrétien. Fût-on sa Rédactrice en chef! La question liminaire est un puissant fumigène qui égare et distrait. Qu’un magazine comme Philosophie (Philomag) ou Psychologies pose la question, on peut sourire et lire. Qu’une personne estampillée « intellectuelle catholique » batte la campagne avec une problématique destinée à « faire le buzz » dans une revue catholique et présumée chrétienne, cela ressemble bien à un canidé qui se soulage derrière votre canapé: gênant, mais naturel.

  11. Ils n’ont donc pas lus les Béatitudes?

    • Elle a écrit ceci à propos des Béatitudes : « Si nous lisons les Béatitudes comme un programme de bonheur proposé par Jésus, il est aisé de vérifier que, selon les critères qu’il donne lui-même, Jésus est un homme heureux. Il a, d’une certaine façon, appliqué son programme : il a choisi d’être pauvre, il a fait partie de ceux qui sont affamés de justice, il a pleuré sur le malheur et l’injustice et, pour finir, il a été insulté, haï, persécuté à cause de l’Évan­gile qu’il annonçait. Cependant, le « bonheur » paradoxal de celui qui, certes, souffre mais demeure fidèle à lui-même et à sa propre exigence de vie, peut sans doute être lu à un autre niveau »

      Quoi qu’il en soit, sa réflexion sur le bonheur me dérange moins que la qualification « d’échec retentissant » à propos de sa mission…

    • Paul, si quelqu’un pense que la vie de Jésus est un échec, c’est un athée, même s’il se dit chrétien. Il n’a rien compris. Son coeur est resté fermé. C’est un incroyant.
      Le problème de cet athéisme qui ne se contente plus de dormir comme auparavant, mais qui agit par des actions (1), des livres (2)… déstabilise plus ou moins les chrétiens ainsi que ceux bien sûr qui pourraient le devenir.

      (1) Par ex. le bus avec le slogan : «  »La mauvaise nouvelle est que Dieu n’existe pas. La bonne est qu’on n’en a pas besoin. »
      http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/01/14/les-bus-athees-partent-a-la-conquete-de-l-europe_1141561_3224.html

      (2) Par ex. Richard Dawkins, « The God dilution », traduit en 30 langues, depuis longtemps en allemand, mais depuis peu en français (« Pour en finir avec Dieu »).

  12. La victoire sur le pouvoir de la mort, c’est bien quand même, être sans péché, c’est pas mal quand même, porter les péchés du monde, c’est pas mal quand même, guérir et ressusciter des morts, donner la vie éternelle à ceux (qui ont foi en Lui pour le pardon (son sang) des péchés, c’est pas mal quand même, être assis à la droite de Dieu, c’est pas mal quand même, ………. qui dit mieux??? Joseph

  13. L’auteure du texte ne dit pas que la mission de Jesus a été un échec, mais qu’au moment précis où le Christ vit le supplice de la croix, il peut ressentir une forme d’échec. C’est bien plus qu’une nuance. N’a t il pas dit: « pourquoi m’as tu abandonné »?

    Mais pourquoi s’acharner sur TC?

    • Vous extrapolez… Elle écrit : sa mission a été un échec retentissant….

    • Bah non, je fais juste un effort de lecture! L e texte est clair: l’auteure essaie de prendre le point de vue du Christ en croix et n’émet pas un jugement dans l’absolu.

    • Euh…Robert….: hors sujet votre réponse avec un brin de mauvaise foi…. 😉

    • Par ailleurs souffrir d’un sentiment d’abandon ponctuel et le qualifier pour JÉSUS de sentiment d’échec quand à sa vie sur terre…c’est comme dit Paul: extrapoler avec mauvaise foi…… ;-P

    • Mais relisez pourtant le texte. Plutôt que d’esquiver, répondez sur le fond. Le texte se place du point de vue du christ et ne juge pas de sa mission de manière générale.

    • On ne peut qualifier d échec ou de succès une mission qu en fonction de l objectif initial. Il n est donc pas possible de considérer sa mission comme un échec retentissant puisqu il a accompli scrupuleusement tout ce qui avait été énoncé.

  14. Pourquoi s’embarasser de tout cela ? Ces personnes n’ont pas le St Esprit en eux, donc bof…

  15. On peut légitimement se demander par quel esprit ils s’expriment, je ne reconnais pas là l’inspiration ni la pulsion du Saint-Esprit.

    L’échec retentissant est celui de l’homme à comprendre par ses raisonnements la volonté de Dieu et s’y conformer : La vie et la mort de Jésus-Christ en témoignent. Il est venu rendre témoignage à la vérité.

    En cela il a parfaitement réussi puisque les autorités de l’époque l’on méconnu et rejeté lui et son témoignage, comme la plupart le font encore aujourd’hui.

    Puisque l’homme par sa propre sagesse n’a pas connu Dieu, Dieu a choisi de se faire connaître par la folie de la prédication. Il nous appartient à nous, croyants, de croire en cette sagesse divine en nous mettant à part (=sanctification) de ceux qui crucifient encore la vérité dont Christ est la manifestation parfaite.

    La loi est venue par Moïse, la Grâce et la Vérité sont venus par Jésus-Christ et par là le Salut. C’est à nous, croyants de laisser Christ transformer et faire réussir nos vies et d’être des témoins pour la conversion d’autres afin qu’ils soient sauvés avec nous.

    La réussite de Christ c’est d’avoir donné à tous les moyens d’être sauvés par sa mort et sa résurrection. L’échec n’est que celui de ceux qui ont refusé de croire en lui.

    Bien à tous. Que la grâce de Christ soit avec tous.

    Christophe Fornès

  16. serviteur du seigneur // 4 septembre 2013 à 10 h 47 min // Réponse

    vous! oui, vous qui vous rangez du côté de cet auteur, n’oubliez pas qu’un jour viendra où vous serez confrontés à ce Jésus malheureux. n’oubliez pas que ceux qui ont reçu le message du Christ et qui l’ont ignoré seront punis plus sévèrement que les autres.
    Jésus est compassion espérons donc que ce jour-là il le sera toujours pour vous

    • « Ils » désigne les rédacteurs de tels articles dans « Témoignage Chrétien » et non les commentateurs, encore que des fois … J’ai manqué de clareté, excusez-moi.

      Christophe Fornès

  17. christian galliot // 4 septembre 2013 à 10 h 57 min // Réponse

    l’article est trés mal écrit mais il me fait penser à ce grand débat deux ou trois siécles aprés Jesus Christ au seins de l’église cherchant à prouver que jésus n’était pas Dieu mais un prophéte! repris plus tard par les musulmans et aujourd’hui par certain courants dit chrétiens qui cherchent à constriure une religion universel avec un Dieu unique! à partir de cette réflextion il est facile de mettre de coté le st esprit! le but construire une église purement humaine basée sur une doctrine universel regroupant toutes les religions ou Dieu est créateur, Dieu du nouvel age!
    l’article ne parle que d’un Jesus homme et pas d’un Jesus fils de Dieu à partir de ce stade on peut écrire tout ce qu’un homme peut resentir dans sa vie d’homme bien que prophéte! si on veut comprendre la profondeur de l’évangile, il faut le lire avec foi! foi rempli de l’esprit de Dieu, esprit recus sous la forme du baptéme et du changement radical de notre pensée!

  18. Est-il possible de donner deux aspects de la « réussite »? Comme par exemple: réussir dans la vie et réussir sa vie! Qui ne sont pas obligatoirement, liés l’une avec l’autre. Pouvant être, parfois complémentaires!

    Personnellement, il me semble: s’il est indéniable que jésus-Christ a effectivement pleinement accompli sa Mission: salvatrice, salutaire, bénéfique… Pleinement accomplie et réussie (sa Mission) par SON Triomphe à la Croix de Golgotha. Par contre, et cela sans rejoindre l’interprétation malencontreuse, déformée et même: altérée, dénaturée, falsifiée, fausse, tordue… De Madame Christine Pedotti. Néanmoins, n’est-il pas déplorable; et cela à mon grand regret; d’être obligé de constater qu’actuellement, la déperdition, l’affaiblissement, la dégradation, la diminution, la perte des témoignages authentiques des « chrétiens » est quelque peu passés aux oubliette; avec le laxisme et la complicité de pasteurs, d’anciens, de chrétiens…

    Désolé pour ceux qui en seraient contrariés? Ma pensée (la mienne): c’est que si Christ à fait son « boulot » et l’a fait à la PERFECTION! Le mien reste à désirer! Pour le votre: c’est vous qui le savez? Luc 18:8 dit:
    « Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ?
    Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

    Alors, je pleure et je crie dans mon esprit et dans mon cœur: où sont les Témoins Fidèles, où sont-ils?
    Seigneur quel gâchis, mais quel gâchis: toutes ses âmes trompées et perdues! Que Dieu nous éclaire!

    • @ Gala XY … Je te cite : Alors, je pleure et je crie dans mon esprit et dans mon cœur: où sont les Témoins Fidèles, où sont-ils?
      Seigneur quel gâchis, mais quel gâchis: toutes ses âmes trompées et perdues! Que Dieu nous éclaire!

      Oui oui oui ! mais la radicalité d’un vrai disciple n’est jamais appréciée – sauf par d’autres vrais disciples.

      Un disciple EST COMME Son Maître : pas une parole plus haute que l’autre mais des des Paroles de Vie, aucune critique malveillante (l’Amour couvre tout… il ne suppose pas le mal etc.) un cœur ouvert à chacun, une volonté de marcher dans la Loyauté et la Vérité, une écoute de la Voix du berger pour Le suivre… bref tu sais tout cela.

      Nous portons tous plus ou moins le nom de chrétiens = petits Christ(s) !!! Quelques uns se séparent et s’appellent pompeusement  » disciples  » mais  » Tu as le nom de vivre et tu es mort ! »

      Dieu nous demande le STYLE de Vie du disciple du Maitre et rien d’autre.
      Une AOC de Disciple se goutera dans ses paroles (et ses écrits) et là… nous avons besoin du discernement du Saint Esprit pour laisser les vins frelatés de côté sans s’opposer, dénoncer, critiquer, pointer du doigt.

      « Réussir sa vie »… c’est un peu comme quand on dit « refaire sa vie » ! Le peut-on ? NON ! Les critères divins sont si éloignés des critères humains… L’illusion nous fait parler et croire que c’est possible…

      Pour conclure : Malachie 4, 16 à 18
      Alors ceux qui craignent l’Éternel se parlèrent l’un à l’autre ;
      L’Éternel fut attentif, et Il écouta ;
      Et un livre de souvenir fut écrit devant Lui pour ceux qui craignent l’Éternel et qui honorent Son Nom.
      Ils seront à Moi, dit l’Éternel des Armées, Ils M’appartiendront, au jour que Je prépare ; J’aurai compassion d’eux, comme un homme a compassion de son fils qui le sert.
      Et vous verrez de nouveau la différence
      – entre le juste et le méchant,
      – entre celui qui sert Dieu Et celui qui ne le sert pas.

    • S chacun commence par soi-même on aurait compris que Sa Parole n’est pas une fenêtre sur cours mais un vrai miroir. Cette parole révélée dévoile mon coeur, les pensées et pas ceux des autres.

      Oui, on aimerait que les autres etc…. Soyons d’abord prompt à nous examiner, nous mesurer nous-même avant de vouloir enlever la poutre de l’oeil de notre frère.

    • A Guif, vous dites, et en prends bonne note: « Soyons d’abord prompt à nous examiner ». Etant personnellement sur cette vision, comme d’ailleurs: je l’écrit! Je vous souhaite d’agir de même, pour votre bien et de bien vouloir commencer par mettre (vous même) en pratique: votre « sage » conseil(sic). Comme vous le savez, je pense les conseilleurs n’étant pas les payeurs! Bien à vous!

    • Merci pour votre conseil…

    • Bonjour Déborah-Ester. Permettez-moi d’insister: « Seigneur quel gâchis, je répète: Seigneur quel gâchis d’âmes perdues » et Réussir dans la vie n’a pas de commune mesure avec : Réussir SA vie!
      Ayant nettement précisé: « Désolé pour ceux qui en seraient contrariés? Ma pensée (la mienne) ».
      Alors encore plus désolé, que vous n’appréciez pas mon (le mien) point de vue 😉 Ceci étant mis au normes de ma (la mienne) pensée. En ce qui concerne chrétiens = petits Christ ou Disciple de Christ.

      Vous dites: « s’appellent pompeusement  » disciples »? Jésus a appelé ceux qui le suivait fidèlement: ses disciples et non ses petits Christ? Euh! Christ dévoilait-il son côté guindé, ronflant, sentencieux, solennel, théâtral? Pourquoi pas. Plus rien ne m’étonne(sic)!

      Vous dites encore: «  »Réussir sa vie »… c’est un peu comme quand on dit « refaire sa vie »? Ne voyant pas le rapport de cause à effet? Maintenant laissant à chacun de donner un sens, sa version au terme: « réussir » en le ressentant selon ses sentiments, connaissances, impressions, ou révélations…

      Encore une demande de permission, non! Quand même pas! Je me l’octroie d’office: de reprendre avec un AMEN retentissant: « Et vous verrez de nouveau la différence – entre le juste et le méchant,
      -entre celui qui sert Dieu Et celui qui ne le sert pas. » AMEN! Amen!

      Ce qui est sûr: ce n’est pas mon activité, ma besogne, mon boulot, mon casse-tête, mon emploi, mon étude, ma fonction, mon job, ma mission, mon œuvre, mon ouvrage, mon poste… C’est celui de l’homme que Dieu c’est choisi: JÉSUS-CHRIST. Pour juger les humains en deux temps: un premier pour sauver et un deuxième pour juger.

      Veuillez excuser mon retard à vous répondre? Mon excuse: faisant partie d’une association (loi 1901) de défense des victimes des professions du Droit. J’avais une assemblée générale. A.DE.VI
      voir blog adevi sur internet. Vous souhaitant les meilleures choses, dans votre action de Disciple 🙂

  19. Bonjour,

    Je vous proposerais une autre manière de voir le texte original qui a été écrit dans l’article de témoignagecrhetien.fr . Dans son intention de proposer une réflexion sur le bonheur l’auteur introduit le premier paragraphe avec 3 pistes de réponses:
    -Jésus est Dieu; la question ne se pose pas
    -Jésus est forcément heureux
    -Jésus n’est pas heureux et sa mission est un échec; “on peut aussi considérer que…et que sa mission fut un échec”. Dans ce dernier point le ‘on’ ne semble pas indiquer une prise de position de la part de l’auteur.

    Dans les paragraphes suivants l’auteur motive sa question en y apportant un certains contexte biblique: les béatitudes, la sensibilité de Jésus etc…

    Puis l’auteur prend position et propose sa réponse, je cite:
    ‘Ce n’est donc pas dans la figure de l’impassibilité qu’il nous faut chercher un Jésus heureux.En revanche, il est clair qu’il est un homme unifié…Jésus, lui, semble toujours être en plein accord avec lui-même et libre’
    Par là l’auteur suggère que le Jésus heureux vient de son accord parfait avec le Père:
    ‘C’est cet accord, cette unité de l’être que nous voyons en sa personne. Il est l’homme sauvé de la division, capable d’accor­der sa volonté à celle de celui qu’il nomme « Père ».’

    Pour finir, elle termine en disant: ‘ Il porte en lui, et pour nous, la promesse de cet accord intérieur. C’est en nous laissant unifier intérieurement que nous pourrons être vraiment, à son image, des cœurs simples, facteurs de paix et de justice. ’ Elle propose ici qu’en Jésus nous avons la promesse de la reconciliation et l’unité avec le Père.

    En espérant que cela vous a aussi éclairer, que Dieu vous bénisse.
    Fraternellement Jean-pierre

    PS: Mon intention n’est pas de chercher à défendre l’auteur mais plutôt d’essayer de comprendre sa pensée.

  20. Il est intéressant de constater que ce que disait l’apôtre Paul il y a 2000 ans, se vérifie encore à propos de la personne et du sacrifice de Jésus : « Scandale » pour les Juifs, les Musulmans…et « Folie » pour tous les autres, dont les Humanistes de Témoignage Chrétien !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :