La critique de mauvaise foi de Télérama sur la série tv : « The Bible »

Pour se détendre, rien de tel que de lire une critique riche en mauvaise foi, émanant d'un journal gauchiste et à propos d'une série télévisée consacrée à la Bible. Pour Télérama, l'incroyable succès de cette série est tout bonnement insupportable.

L’article de Télérama :

film-TheBible“The Bible”, une série qui peut provoquer des crises de foi

De Noé à Jésus, “The Bible”, minisérie boursouflée, se résume à une suite de tableaux poussifs. Qui a pourtant fait un carton d’audience outre-Atlantique.

Les Américains sont très croyants. C’est la seule explication sensée au succès immense de The Bible, minisérie lancée dimanche 3 mars 2013 sur la chaîne History outre-Atlantique. Créée et produite par Roma Downey et Mark Burnett – déjà coupables des Anges du Bonheur, une bondieuserie des années 90 – elle a attiré 13,1 millions de téléspectateurs lors de sa première soirée, un record sur le câble cette saison.

LIRE LA SUITE…

 

36 Comments on La critique de mauvaise foi de Télérama sur la série tv : « The Bible »

  1. Décidément il n’y a que des gauchistes! Vite passez moi Minute!

  2. Etre croyant est une chose. Mais être consacré au seigneur en est une autre. Ainsi sont nbolmbreux ceux qui sont croyant mais que faisons nous de cette parole du seigneur que je site de mémoire:
    « Vous m’appelez Seigneur mais vous ne faites pas ce que je dis »
    Ainsi, je suis sûr que les références biblique pour la plupart d’entre eux, tout comme en France, c’est le pasteur. Mais eux ne contrôlent pas ce qui est enseigné et dit. Ils ont soif de grands films bibliques mais la lecture, la méditation et l’étude de la Bible, ce n’est pas vraiment pour eux. Le pasteur sait bien prêcher, remuer les sens par ses prédications donc c’est bien. Mais combien se tournent-ils vers la prière, l’étude et la méditation? Pour moi, étudiant ou du moins essayant de l’étudier, je dois dire que je rejette tous ces films qui n’ont vraiment de biblique que le nom et qui déforment souvent le cadre historique, ne s’appuyant que sur certains théologiens de renoms que par les journalistes.

  3. A qui profite le crime ? Qui est, qui sont, le ou les propriétaires de Télérama ?
    Il y a quelques années c’était un journal du groupe Bayard de mouvance KTO mais aujourd’hui qu’en est-il ?
    De toute façon chacun sait dans ce pays, celui de Descartes et Voltaire, en ce pays de la révolution et des lumières que l’intelligentsia, gauchiste et maçonnique veut batir un ordre nouveau incompatible avec celui de la Bible.

    Cette Bible proclame que Dieu a fait traverser la mer rouge aux hébreux tout en engloutissant leurs ennemis.
    Une telle proclamation historique est-elle soutenable quand on s’endurcit, quand on refuse les mains percés du crucifié qui se tendent vers vous, quand on refuse de faire un retour sur soi-même pour examiner ses voies ?
    Notre civilisation et ses chantres, parmi lesquels télérama en faisant ce retour sur elle même devrait alors reconnaître que ce qu’elle veut promouvoir pourrait subir le même sort ?
    Qu’il soit d’ailleurs rappelé que les valeurs de notre civilisation se veulent inspirées de l’antique civilisation égyptienne. Leur credo est magnifiquement signé puisqu’ils ont érigé au Capitole à Washington et à la Concorde à Paris les mêmes obélisques importés directement d’Egypte !

    Va-t-on oublier que les valeurs fondatrices de la république, qu’ils instituèrent et qui furent célébrées au cours d’une monstrueuse mascarade consista lors de la révolution de 89 à établir un culte à la déesse raison dans la cathédrale Notre Dame de Paris ?

    Mais voilà qu’un petit groupe, qui n’en est pas un tant il est éclaté en dénomination, mais quelle importance puisque sa force n’est pas dans la belle unité d’une armée de ses uniformes et de sa pompe, mais voici que cette cohorte de groupuscule avance poussé par l’Esprit de paix de douceur et d’amour, annonçant l’irrationnel de Dieu qui patiente en attendant que tous se repentent avant que les portes du salut ne soient fermées.
    Mais voici qu’une cohorte de groupuscule vient avec outrecuidance au travers du film dont il est question applaudir au lieu de faire la moue, bégueule et conventionnelle d’un establishment qui n’en a plus pour longtemps à vivre ! Ce sont les évangéliques et les Charismatiques !
    Ah ces évangéliques qui osent proclamer que l’homme ne résulte pas d’une évolution mais d’une création !
    Ah ces évangéliques qui osent proclamer que l’homme est irrémédiablement perdu et qu’il a besoin d’un sauveur !
    Ah ces évangéliques qui osent proclamer que ce n’est ni le sexe, ni le pouvoir ni l’argent qui mènent le monde, mais leur Dieu souverain qui attend son heure pour se manifester comme l’Eclair !
    Et je sors mon porte-voix pour crier à ceux de Télérama, sortez du milieu d’eux, pendant qu’il en est encore temps !

  4. Qu’est-ce qu’ils sont orgueilleux !!! Et incroyable cette mauvaise foi !!!

    Télérama, Libé, Canal + … meme combat… perdu d’avance !!! Dieu est vainqueur… et Il vit 😉

  5. Mauvaise foi certaine quant à l’introduction de l’article.

    Toutefois la conclusion semble plus objective, montrant la réaction de ceux (de plus en plus nombreux, hélas !) dont la culture et la piété ne se revendiquent pas forcément du judéo-christianisme (triste certes, mais évidente réalité actuelle).

    De plus en plus la piété chrétienne devra faire l’objet d’une pratique discrète, voire souterraine, et de moins en moins nous devrons jeter nos perles aux pourceaux.

    Prudence donc si nous ne voulons pas susciter de telles réactions.

    • Ceux qui vivent pieusement en JC seront persécutés. L’attitude des médias ne devraient pas nous effrayer. D’autres assoiffés et affamés de vérité attendent dans l’angoisse. Si de telles productions leurs rappellent que Dieu s’occupe de son peuple, condamne le méchant et libére le justifié par grâce, la route est tracée, ils iront plus loin et Dieu ouvrira leurs yeux. Quant aux canards actuels le dieu qu’ils servent n’en devient que plus évident…
      Babylone et Jérusalem ne peuvent cohabiter.

  6. Après lecture de cet article de Télérama , il m’ apparaît que la critique porte davantage sur la forme que sur le fond ….attendons de pouvoir visionner cette série en France ( quand ?…..) . Wait and see….

  7. La critique ne me semble pas négative par rapport à la Bible, ce qui est plutôt remarquable pour des athées. Ce n’est pas par des films, du théâtre ou des spectacles (en un mot : des divertissements) que l’Évangile doit être annoncé. « Il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication ». Ce n’est pas l’histoire, imaginée, ornée, filtrée et déformée par les conceptions qu’en ont les réalisateurs qui doit être proclamée, mais LA PAROLE qui est une Parole vivante. « 1 Pierre 1:23 : …puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu. » L’Église moderne s’est égarée dans les voies du monde en croyant qu’elle peut utiliser n’importe quel moyen non sanctifié pour annoncer l’Évangile. Le résultat ne nous appartient pas, mais les moyens employés doivent plaire à Dieu s’ils doivent porter du fruit, le fruit de Dieu et non celui des efforts et des œuvres humaines. Luther a dit ceci : « Je dis qu’on est, en fait, idolâtre quand on ne se conforme pas, dans ses actes et ses enseignements, exactement à la parole de Dieu, et qu’on n’agit pas exactement comme nous le prescrit et nous l’enseigne celle-ci. Quand on veut servir Dieu, il ne s’agit pas de considérer quelle œuvre on fait, mais la manière dont il faut l’accomplir, et si Dieu a ordonné de la faire ; d’autant plus que Dieu, comme nous le dit Samuel (11:15, 22) « a plus de joie à voir suivre sa parole qu’à la fumée des holocaustes ». Aussi, celui qui n’obéit pas à la voix de Dieu est un idolâtre, quand même il pourrait se vanter d’offrir à Dieu les sacrifices les plus grands et les plus difficiles. » Toute cette débauche d’images et de sons (la musique profane), même avec les bonnes intentions charnelles, n’a rien à voir avec le plan de salut de Dieu.

    • « Ce n’est pas par des films, du théâtre ou des spectacles (en un mot : des divertissements) que l’Évangile doit être annoncé »

      Il y a encore des chrétiens qui croient que l’on doit annoncer l’Evangile que par la prédication ? Eh bé… LOL… 🙂

      Je profite pour féliciter, encourager et bénir tous les cinéastes, les artistes, les humoristes, les acteurs… qui transmettent la Bonne Nouvelle en utilisant leurs talents.

    • Vous avez lu 1 Cor. 1:21 ? Question : Comment les croyants sont-ils sauvés ?
      A moins que vous ne cherchiez qu’à les divertir ?
      Autre remarque : La dérision et la moquerie envers ceux qui ne vous approuvent pas ? « Heureux l’homme qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs ! »
      Quand on utilise des moyens non sanctifiés, on gagne des gens à sa propre cause.

    • Attention, c’est dangereux de s’asseoir en compagnie de Jésus, parce qu’il aime se moquer et fermer le caquet à tous ces religieux à l’esprit borné… 🙂

    • Delmache Sylvie // 9 mars 2013 à 11 h 41 min //

      Dieu peut rendre le profane sacré! Des cantiques ont été composés sur des musiques du monde sur direction du Seigneur car les personnes se convertissant en masse dans ces temps de réveil il leur était facile de chanter ces chants dont ils connaissaient l air mais dont les paroles honoraient maintenant le Seigneur!Ne soyons pas plus spirituels que Dieu!
      Mes enfants ont été très marqués dans leur enfance par des dessins animés relatant des histoires bibliques ;je ne sais pas si vous connaissez Philippe Chatre , il est ventriloque et annonce l Evangile aux enfants au travers de son chien marionnette.Le Seigneur Créateur aime la créativité et celà n enlève rien à la puissance de l Evangile qui , lui demeure le même! Il y a plein d outils pour l évangélisation alors servons nous en !

    • Comme je suis d’accord avec vous , tout est bon pour toucher les coeurs et nous avons des moyens aujourd’hui qui n’existait pas autrefois . Dieu a donné l’intelligence à l’homme pour les créer alors autant s’en servir

    • Merci Sylvie… 🙂

    • Delmache Sylvie // 9 mars 2013 à 14 h 28 min //

      Mon mari est artiste peintre et étant venu dans nos milieux il y a quelques années il m a dit un jour: il n y a pas de place chez vous pour les artistes à part la musique! Ce à quoi j ai répondu que le plus grand des Artistes c était Dieu Lui même! Il suffit de regarder sa création!Une soeur qui est allée en Suisse m a dit que lors du moment de louange , un peintre était devant sa toile et peignait , se laissant inspirer par les chants! Je crois qu il y a plein de façons de louer Dieu!

    • Je n’ai pas parlé contre l’art. Je suis moi-même musicien. Mais j’ai dit que les moyens qu’on emploie doivent être sanctifiés et doivent plaire à Dieu. On peut faire beaucoup de mal comme beaucoup de bien avec l’art. Et il y a malheureusement beaucoup de l’esprit du monde présent dans les Églises aujourd’hui. David a utilisé des mélodies d’Israël pour certains de ses psaumes, il a aussi beaucoup composé. Certains chœurs évangéliques ont repris des musiques de chants connus tout à fait convenables et qui convenaient pour des paroles chrétiennes, ce qui n’est plus du tout le cas aujourd’hui trop souvent. Il n’est pas vrai que toute musique convient. Mais c’est tout un sujet trop long à développer ici. Relisez Luther. Il a entièrement raison.

    • Bonjour Marc. je partage votre point de vue mais sur ce site c’est pas la peine de débattre malheureusement
      .

  8. En tous les cas j’espère que ce sera traduit en France ; j’aimais beaucoup les anges du bonheur

  9. le principal est que l’évangile soit annonçée Dieu peut utiliser chaque moyen , meme des personnes qui prèchent pour leurs propres gloire selon Paul pas Ohlott je parle de l’apotre Paul pas du journaliste bien que le Seigneur l utilise aussi.
    Quand on est occuper a annonçer l(évangile on apas le temps de s occuperd e ceux ui nous critique Dieu s’en charge.

  10. myrianne aran zimmer // 9 mars 2013 à 20 h 25 min // Réponse

    Parfois télérama sait être complaisant en matière de critique religieuse, un peu grâce à ce mag si j’y ai découvert le film « Jésus de Montréal ». Loin d’être un film fidèle à 100% de la parole de Dieu (il est question un moment donné d’une histoire de Jésus fils d’un soldat romain ???) ça on zappe! mais l’essentiel y est , de façon symbolique on y comprend le sacrifice de Jésus. Bon! pour les puristes et les âmes sensibles s’abstenir en ce qui me concerne ce film a été une véritable révélation et je pense que le Seigneur utilise tout ce qui peut pour nous appeler à LUI!
    http://www.telerama.fr/cinema/films/j-sus-de-montr-al,16099,casting.php

  11. J’abonde entièrement dans la pensée de MARC P. et fais partie de « ces chrétiens qui croient encore que la prédication de l’évangile » est le seul moyen par lequel on peut entrer dans le salut.

    Il est bon, bien sûr, et même excellent lorsque les choses sont de qualité, d’utiliser les techniques actuelles pour multiplier les approches qui sensibiliseront les gens, qu’ils soient spectateurs, auditeurs ou cinéphiles mais je crois qu’une fois touchés ou interpellés, ils devront inévitablement « goûter » à la Parole écrite et prêchée pour devenir enfants de Dieu et recevoir la vie éternelle.

    La prédication de cette Parole Vivante qui nourrit l’âme, est incontournable. RIEN ne la remplace.

    • Non seulement, il n’est pas biblique de lier le Salut à la prédication… alors que le Salut découle de l’oeuvre de la croix et non d’une prédication… mais plus encore, il est regrettable de limiter la prédication au message du Salut…

    • La bible, Parole de Dieu tout de même, n’a pas besoin d’être « romancée » pour être reçue, comprise,
      et vécue….Elle nous as été communiquée par la prédication de multiples témoins, depuis la première ligne jusqu’à la dernière….Lorsque l’apôtre Paul, se présente comme le prédicateur de l’Evangile de Christ, il s’inscrit dans l’Esprit de tous ceux qui l’ont précédé, depuis la création jusqu’à Jésus, dans le cadre de ce que nous appelons, en un terme inexacte l’ancien testament au lieu d’ALLIANCE….celle-ci
      trouve son prolongement et sa réalisation éternelle dans la nouvelle  » bien plus excellente encore  » pour reprendre les propos de l’apôtre….ceci pour affirmer que la bible est une suite de  » prédications »
      dans le sens de l’annonce de la volonté de Dieu, dans notre histoire commune (lui et nous)…..
      Comment croyez-vous que le salut nous a été révélé, si ce n’est, en priorité par la prédication de l’oeuvre de la croix… et la réponse par la foi de chacun à la nécessité de ce salut, Grâce de Dieu……
      Oui, Dieu se sert de toutes les formes d’annonce de l’Evangile, liées aux personnalités, aux dons de chacun, dès que nos vies rejoignent par le vécu de notre foi celles de tous ceux qui se nourrissent de la Parole Vivante….2 TIMOTH 3 16  » Toute Ecriture est inspirée de Dieu……et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice….afin que l’homme de Dieu soit accompli
      et propre à toute bonne oeuvre « 

  12. Vous ne faites que jouer sur les mots et ne vous plaisez que dans la polémique !
    Ne transformez pas la pensée des autres !
    Au lieu de vous précipiter sur un mot pour en tordre ou en limiter le sens, regardez la vision d’ensemble !

    Il est évident que l’on n’est uniquement sauvé que par le sacrifice de Jésus, mais cette Bonne Nouvelle se trouve dans la Parole, et c’est par cette Parole prêchée (et lue) qu’on en a connaissance ! N’est-il pas écrit : « …Comment en entendront-ils parler s’il n’y a personne qui prêche ? »

    Quant à me faire dire que je limite la prédication, au message du salut, c’est une usurpation de la pensée et un grave défaut d’analyse.
    N’ai-je pas dit que « cette Parole Vivante nourrit l’âme » ? Ce qui prouve qu’une fois qu’on est entré dans le salut, on a besoin de grandir et de manger cette Parole de Vie… et cela se fait en l’écoutant et en la lisant.

    Je me permets donc de réitérer ma pensée : que les films, les saynètes, et autres oeuvres artistiques aussi bénéfiques et talentueuses soient-elles, ne sont que des approches de l’Evangile, faites de mains d’hommes et qu’il est primordial de laisser à la prédication, la place d’honneur, c’est-à-dire, la première.

    • Cher ami, je suis désolé si j’ai déformé votre pensée, mais vos propos portaient à confusion. Ceci étant, je suis très surpris que vous sacralisiez la prédication, en écrivant ceci : « les films, les saynètes, et autres oeuvres artistiques aussi bénéfiques et talentueuses soient-elles, ne sont que des approches de l’Evangile, faites de mains d’hommes et qu’il est primordial de laisser à la prédication, la place d’honneur, c’est-à-dire, la première »

      Je suis désolé de vous apprendre que la prédication est également une oeuvre d’homme lorsque c’est un homme qui prêche… Il n’y a aucune raison d’accorder la moindre primauté à la prédication plutôt qu’à un message divulgué par un autre moyen. N’oubliez pas que nous avons été créés à l’image de Dieu, et qu’il est un Créateur. Soyons donc animés d’un esprit créatif et arrêtons de sacraliser la prédication… Et si vous regardez la vie de certains prophètes, vous verrez que Dieu a parfois délivré son message de manière scénarisée et non par le biais d’une prédication… Bref, c’est malheureux de reléguer les oeuvres artistiques à la deuxième place… votre conviction est totalement étrangère au message biblique.

    • Delmache Sylvie // 11 mars 2013 à 18 h 17 min //

      Il est vrai que Dieu s est servi de mimes au travers des ses prophètes pour parler de l état de son peuple qui s éloignait de Lui et aussi pour lui parler espérant que le comportement parfois étrange du prophète allait les interpeler!

  13. Je viens de regarder les deux premiers épisodes de cette série en anglais. Disons que j’en ressors avec des sentiments mélangés. En 90 minutes, raconter toute la torah est bien sur impossible, et donc certains choix ont été faits par les réalisateurs. J’ai trouvé certains passages très réussis, d’autre moins.
    Ce que je regrette est la propension à souligner les passages violents et de combats. Surement pour rendre la série plus grand public. Mais du coup, je regrette un peu cette façon de présenter la bible.
    Néanmoins la série est plutôt de bonne qualité et je pense qu’elle peut avoir un impact positif pour faire connaître la bible et le message de l’Eternel pour les hommes.
    Le premier épisode est centré sur Abraham et le second sur Moïse. J’ai beaucoup aimé le début avec Noé qui raconte la genèse. Bien sur je regrette que la série ne parle pas du tout de Joseph ! Moïse n’est pas vraiment représenté comme je me l’imagine, mais pourquoi pas. Le second épisode se termine avec le début de l’histoire de Rahab et de la prise de Jéricho.

    Quoi qu’il en soit de mes quelques réserves, je trouve cela très positif de voir qu’une télévision produit une telle série aujourd’hui. Que de nombreuses personnes puissent être touchée par le Seigneur au travers de cette oeuvre.

  14. « la prédication est également une oeuvre d’homme » dites-vous.
    Non ! Elle n’est pas une oeuvre ; elle est la Parole directement annoncée sans intermédiaire.

    Prêcher et n’avoir pour objectif que cela, c’est tendre toutes ses pensées vers ce seul but, sans « déconcentration » de l’attention de l’auditeur par un décor, des costumes, un dialogue …
    Ecrire un scénario sur la Bible, c’est obligatoirement y insérer un contexte non biblique, des propos dits « de l’homme », poétiques, lyriques, comiques, en opposition à ceux de Dieu. Il y a donc un mélange (aussi harmonieux soit-il, je le répète) dans lequel la Parole est diluée et donc amoindrie puisqu’elle est partagée avec le littéraire et l’artistique.

    J’ai écrit une pièce de théâtre sur un livre de la Bible, pièce d’une heure et demie qui a été jouée par une trentaine d’enfants et d’ados. Mon but, en l’écrivant, n’était pas qu’elle se suffise à elle-même pour évangéliser, mais qu’elle soit suivie de la prédication, Véritable Parole à laquelle les coeurs avaient ainsi été préparés.
    Une oeuvre « faite de mains d’hommes », sera pour moi, toujours insuffisante spirituellement, comparée à la prédication de la Pure Parole de Dieu, à laquelle, oui, j’ose le répéter, je veux réserver la place d’honneur, c’est-à-dire la première.

    Restons-en là, Paul, et n’entretenons pas de polémique.
    Je me permettrai juste d’ajouter que je déplore que vous utilisiez souvent des « condamnations » envers ceux qui ne sont pas d’accord avec vous, telle votre dernière phrase : « votre conviction est totalement étrangère au message biblique ». Pourquoi vouloir sans cesse asséner vos vérités à coups d’invectives ?
    La douceur, dans le propos, ne serait-elle profitable et plus constructive ? Soyez béni.

    • Bon, moi je suis fatigué… je laisse à d’autres le soin de vous répondre. Avis aux amateurs 🙂

    • A part la prédication inspirée en direct par le Saint-Esprit Lui-même, je ne comprends pas très bien à quel type de prédication fait référence Kalim. Le Seigneur a tout écrit dans Sa Parole et il n’y a rien à en ajouter ou enlever. Tout ce que l’homme peut produire de lui-même sera donc au moins un peu différent, et donc, selon les critères de Kalim, impur(?), sujet à contestation par rapport à la pure Parole de Dieu que célèbre (avec raison Kalim). Et la prédiction, ne lui en déplaise, ne peut qu’être une production humaine imparfaite par rapport à la Parole. Précher signifierait-il donc « répéter la Parole »? Si c’est le cas, il est préférable de la lire simplement. Par contre, qu’en est-il des sourds, qui ne peuvent entendre aucune prédication, des aveugles qui ne peuvent lire,etc,etc.? Notre Dieu est puissant, créatif dans son essence même, il ne connaît aucun type de limite pour annoncer la Parole et capable d’utiliser tout type de moyen pour atteindre l’Humanité qu’Il veut sauver. Et même de l’imparfait (on sait que beaucoup des hommes de la Bible n’ont pas été parfaits) Il est capable de sortir une petite chose qui touchera, interpellera quelqu’un. Combien de personnes ont entendu des prédications sans pour cela répondre à l’appel de Dieu? Et de même combien verront des films, pièces de théâtre ou autre sans réagir? Enseignant, je sais que l’on peut composer le meilleur cours, et il en est de même pour une prédication fût-elle basée sur la Parole, sans recevoir des auditeurs (élèves ou adultes) les réactions espérées.
      Notre Dieu est tout puissant, Il ne nous méprise pas, permet que nous employions tous les talents qu’Il nous a Lui-même donnés. Ne nous enfermons donc pas dans des limites. Jésus-Christ notre Seigneur ne s’est pas contenté de parler malgré la Toute-Puissance de sa Parolle.Il a aussi agi. C’est peut-être finalement le plus important : soyons dans tout ce que nous faisons le sel de la terre et la lumière que notre Dieu veut que nous soyons. Laissons Le utiliser tous les moyens qu’Il veut sans préjuger de l’efficacité des uns ou des autres.

  15. Kindou de Guyane // 11 mars 2013 à 4 h 57 min // Réponse

    Je.suis.d accord que.tout. cela ne doit être que un appuis, un complément à la prédication de la croix, comme pour les tracts d’ailleurs qui devraient être le petit quelque chose à laisser après avoir prêché la loi qui ferme toute bouche et revele les coeurs, et la grâce qui donne cette fermete dans la joie

  16. Et a quand cette série en France ? Ce serait tellement bénéfique…
    Mais a mon avis, cela serait interdit par le CSA … Dommage.

4 Trackbacks / Pingbacks

  1. La critique de mauvaise foi de Télérama sur la série tv : "The Bible" | Radio Prédication - WebRadio Chrétienne Evangélique | Scoop.it
  2. PARIS PREMIÈRE diffusera la série tv événement "La Bible" « Actu-Chretienne.Net
  3. "The Bible" : "c’est spirituellement qu’on en juge…" | PEP'S CAFE !
  4. Télévision / W9 va diffuser la série "La bible" « Actu-Chretienne.Net

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :