Phare FM / Interview de Eric Callcut, auteur de « Banlieue Bible »

Dans cette émission, le journaliste Paul Ohlott s'intéresse à une Bible assez étrange, la «Banlieue Bible», qui vient de paraître chez Luc Editions.

En réalité, il s’agit d’une réécriture non autorisée, et donc particulièrement libre de la Bible, et le premier livre de cette série concerne le Sermon sur la Montagne, que l’on trouve dans l’Evangile de Matthieu, aux chapitres 5 à 7.

L’auteur de cette Banlieue Bible a essayé de resituer les textes de la Bible, dans un langage et un contexte actuel. Et c’est bien évidemment l’auteur, Eric Callcut, qui est l’invité de la semaine.

> En savoir plus sur la « Banlieue Bible »


> Interview diffusée le mercredi 6 février 2013 à 12h05 sur Phare FM ! Ecoutez, chaque mercredi, l’interview de Paul Ohlott.

14 Comments on Phare FM / Interview de Eric Callcut, auteur de « Banlieue Bible »

  1. J’ai lu très attentivement ce contenu. Je n’ai jamais été banlieusard, je suis un jeune de 63 ans. Je trouve l’initiative d’Eric extraordinaire. Je témoigne partout dans le monde. Ça me plairait d’aller rencontrer les banlieusards, si je ne suis pas trop jeune pour eux.
    Je suis épris d’un vrai contact avec Le Seigneur. Pas du bain d’amidon qu’on doit trop souvent prendre avant d’entrer dans nos églises.
    Mon expérience contre la maladie, les miracles médicaux attestés que j’ai vécus peuvent apporter quelque chose à ces jeunes que Jess Lui n’aurait jamais méprisés.
    Qui m’invite?

  2. Merci beaucoup Eric pour ce complément d’infos ! J’ai beaucoup aimé ‘ Banlieue Bible ‘ , je conseille vivement et j’attends le PROCHAIN avec pas mal d’impatience ( pas très biblique l’impatience lol )
    Fraternellement en Jésus
    Daniel

  3. Merci Daniel, je suis content que Banlieue Bible vous ait plu.
    Le prochain, « Noël dans le Nord-Pas de Calais » devrait sortir en mars, normalement.
    Le troisième prendra plus longtemps – et sera basé sur l’Epître de Jacques.
    J’ai vos coordonnées courriel, je vous tiendrai au courant.

    Et merci à Guy de votre encouragement et de votre témoignage – et oui, je suis d’accord avec vous, c’est l’âge dans la tête qui compte – Jésus l’a bien précisé d’ailleurs !

  4. Juste un tout petit bémol : « nous avons chassé les démons en ton nom » , c’est la délivrance de la personne mais nous avons bombardés les islamistes en ton nom c’est un petit peu plus de la violence et de la tuerie donc c’est un peu normal que Dieu dise « je ne te connais pas  » . Sinon excellente initiative pour , au moins , approcher les jeunes des banlieues qui se tournent de plus en plus vers l’islamiste terroriste . C’est une bonne « contre attaque « 

    • C’est une remarque intéressante. Cependant, dans la phrase « Nous avons chassé les démons en ton nom », je vois aussi et surtout l’orgueil et la complaisance : « Nous avons chassé les démons CHEZ L’AUTRE… » Au lieu de cultiver l’humilité et le regard sur sa propre responsabilité (« la poutre »), nous préférons mettre la responsabilité sur le dos de « l’Islamiste terroriste ». J’ai aussi choisi cette phrase car la diabolisation des Musulmans, jusqu’à leur faire la guerre, fait partie de l’Occident actuel, y compris chez les personnes se déclarant chrétiens.

    • Éric vous êtes utopique et certainement pas vraiment au fait des enjeux terribles concernant le problème musulman.

      C’est après avoir soi même confronter ces esprits de morts et de destructions que nous pouvons avoir une pensée et une parole juste … Vu de loin c’est très facile de donner le type de conseil que vous écrivez..

      La délivrance de l’esprit de l’Islam y compris l’esprit qui est attaché à la nourriture halal doit être absolument chassé après renoncement à ces deux puissance pour voir l’œuvre de Jésus s’accomplir dans les vies qui s’y sont pliées.

    • Martinette je ne comprend pas votre commentaire par rapport au mien . Je ne dis pas qu’il n’y a pas de mauvais esprits à chasser . Avez vous écouter l’interview de PHAR:FM d’ Eric Callcut qui a écrit la bible pour les banlieux . A un moment il dit que pour le passage : « nous avons prophétisé en ton nom etc. ».. il a écrit : « nous avons bombardés des islamistes » , donc je dis à Eric C que je ne trouve pas que l’expression concorde vraiment . Voilà c’est pourquoi je n’ai pas compris pourquoi vous écrivez cela !!

  5. Bonjour Martinette,

    je ne pense pas qu’il soit « très facile » justement ce que je dis, car cela implique le dialogue – et le dialogue n’est pas facile. J’essaie de partir sur le principe (et je n’y arrive pas toujours !) que celui d’en face est sincère ; il/elle se trompe éventuellement, et là aussi je tâche de rester humble ne pensant pas détenir toutes les clés, mais il/elle est sincère.

    Je sais aussi (quand je m’en souviens…) qu’il/elle n’est pas ses opinions ni même son comportement. Comme l’a dit Sting à l’époque où l’ennemi n’était pas l’Islam mais l’URSS : « Les russes aussi aiment leurs enfants… » L’esprit de Dieu est en chacun, même chez le voleur, le tricheur, l’assassin, et même chez tous ceux avec qui l’on n’est pas d’accord !

    Personnellement, je trouve que ce n’est ni juste ni très efficace de s’attendre à modifier l’autre, voir éradiquer l’autre, avant d’atteindre le Royaume…

    On ne peut influer sur les autres et sur la société, me semble-t-il, qu’avec comment l’on est, et non ce que l’on dit, déclare, proclame… Je pense que l’on se laisse convertir, grâce à Dieu bien sûr, mais grâce à Dieu qui agit à travers quelqu’un d’admirable…

    Si l’on attend que l’autre change, disparaisse… l’on est prisonnier de cette personne/institution/pays. Paul était libre en prison !

    Et puis, je ne vois pas Jésus se fâcher avec « l’autre », les samaritains, la syro-phénicienne, le centurion, les divers pécheurs – il se fâche Uniquement avec les légalistes de sa propre religion qui pensent et disent tout savoir.

    Voilà, Martinette : j’espère que vous accepterez cette explication (sans forcément être d’accord !) comme étant donnée en toute sincérité.

    In friendship,

    Eric.

    • « Les russes aussi aiment leurs enfants… »

      La différence avec les islamistes, c’est que certains n’hésitent pas à sacrifier leurs gosses au nom du djihad…

    • Eric, c’est un point de vu défendable et respectable mais pas toujours applicable, surtout quand on vient tuer vos enfants dans leur lit ….Nous ne pouvons parler de ce que nous ne connaissons pas ou très mal .. Nos valeurs de jugements restent en deçà de la réalité….. Merci pour le partage !qvsb

  6. Paul, à l’époque nous présentions les soviétiques de précisément la même manière – je m’en souviens, j’étais ado, en Angleterre, et j’y croyais ! Les médias en étaient rempli : les russes étaient des coupes-gorges, des égorgeurs d’enfants, des sacrificateurs de leurs propres enfants pour « la cause communiste », totalement immoraux…

    De toute manière, je ne pense pas que vous défendiez la stigmatisation de plus d’un milliards d’enfants et de mères et de pères de famille à cause d’une frange d’extrémistes ?

    Il est relativement facile (et encore) d’aimer celles/ceux que nous aimons, et celles/ceux qui pensent comme nous. Il est beaucoup plus dur, et peut-être plus enrichissant pour nous-même, d’aimer celles/ceux que nous n’aimons pas, ou qui pensent le contraire de nous.

    Mon interprétation de l’enseignement de Jésus est qu’il nous invite à cet amour beaucoup plus dur ! Y compris dans le Sermon sur la Montagne.

    (Merci à vous, Martinette).

    • Non, je ne considère pas qu’il y a un milliard de musulmans qui sacrifient leurs gosses pour le Djihad, car je différencie les musulmans des islamistes et c’est bien le mot « islamiste » que j’ai employé dans mon commentaire.

    • C’est très bien de le préciser , trop de personnes font l’amalgame , alors que certains musulmans sont très sincères et cherchent vraiment à servir Dieu , aujourd’hui beaucoup se convertissent à Christ et sont bien plus courageux que nous tous puiqu’ils risquent leurs vie pour ça . Mais l’islamisme grandit surtout auprès de jeunes désoeuvrés plein de haine et de colère et pour ça nous devons prier . Peu de gens se rendent compte à quel point la prière est une arme puissante !!

  7. C’est vrai ! Mais étant donné que Martinette n’avait utilisé que les mots « problème musulman », « l’esprit de l’Islam » et « nourriture halal », et point « Islamiste », effectivement j’en étais resté là. Désolé.

    Je pense tout de même que l’utilisation d’étiquettes (qui enferment et rétrécissent l’autre, par définition) est très délicate, surtout lorsque seuls nous décidons à qui nous appliquerons la « bonne » ou « moins mauvaise » étiquette, « Musulmans » ou la « mauvaise » étiquette « Islamiste ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :