Magazine La Vie / Tensions autour du site TopChrétien

Le Magazine catholique publie un article sur les « tensions autour du site TopChrétien »…

ARTICLE :

C’est un site qui a fait date lors de sa création dans le paysage protestant évangélique francophone: le Top Chrétien, créé il y a onze ans pour être une plateforme d’évangélisation, semble traverser une crise grave, que l’un de ses contributeurs historiques, le pasteur Samuel Foucart, explique dans un billet sévère. Si dans le monde évangélique certains critiquaient depuis longtemps l’accent mis sur le site sur le très controversé « Evangile de la prospérité » (qui préconise que la richesse matérielle est un signe de la bénédiction divine et est donc à rechercher), ce sont des faits assez accablants que le pasteur Foucart dévoile: salaires mirobolants de l’équipe dirigeante, licenciements et harcèlement de personnel, projet de l’achat d’un chalet pour le « ressourcement spirituel » de l’équipe en place, etc.

Le billet du pasteur Foucart est une illustration de ce que le chercheur spécialiste du monde évangélique Sébastien Fath expliquait il y a quelques jours : « s’il suscite des initiatives charismatiques tous azimuts, nourrit parfois certaines dérives et abus, [le monde évangélique] est également porteur d’une forte culture « bottom-up » (réaction des fidèles et des pairs) qui assure, y compris via les médias numériques, une forme de régulation et un débat nourri, loin de la langue de bois ».

Source : La Vie



Catégories :L'Eglise, Medias

Tags:, , , , , , , , ,

46 réponses

  1. A mon avis tous les dirigeants de Top Chrétien sont en vacances à Hawaï…. cela explique le silence😉

    • Qu’importe, le Saint-Esprit est à l’oeuvre, et rien ne pourras l’arrêter, Hawaï n’est pas si loin pour Lui😉
      Joseph

  2. Je m’interroge juste sur  » cette régulation sur la place publique  » ,reprise par un organe de presse catholique . Est ce que cela sert ou dessert le témoignage chrétien évangélique ?
    Je suis tout à fait d’accord pour dire que la « langue de bois  » est parfois insupportable et qu’elle peut cacher des dérives dont on peut se sentir complice – à cause du silence ….Mais alors déballons , déballons , et des « affaires  » dans l’histoire des églises locales et des oeuvres on pourrait en écrire des tomes entiers !!! Ou des tonnes …. Nous voici au coeur d’un dilemme : jusque à quand faut il se taire lorsqu’un sentiment d’injustice trés fort , nous envahi . Quand faut il parler , et à qui ?
    Pourquoi de nombreux abus de pouvoir ne veulent pas ou ne peuvent pas être réglés selon les directives de la Parole de Dieu ? D’abord en comité restreint !
    Pourquoi les conventions pastorales sont elles si désarmées et inopérantes dans les conflits d’intérêts ou autres conflits ?
    Je n’ai pas la réponse . Mais je sais que si nous aimons Dieu par dessus tout , même les déchirements les ^plus douloureux ont un but , pour notre bien . Que le Seigneur nous aide à ne pas être un objet de scandale . Pour ma part je reste convaincu , qu’il faut rechercher l’unité du corps de Christ , même si nous subissons des injustice . c’est la mort à soi même c’est vrai ; mais c’est aussi la façon dont le Grand Pédagogue de notre vie – utilise , pour nous faire grandir et nous enraciner encore plus fortement dans la Foi .

    • Pierre ….par ce que tant qu’on ne touche pas à l’image on camoufle tout …. Il faut donc faire tomber les images …. C’est biblique NON !! ….. Pour avoir un résulta palpable …. On est obligé d’en arriver là …

    • Martinette ,j’approuve votre commentaire .

    • Quoique je sois aussi très sceptique sur l’aboutissement de cette « régulation sur la place publique », comme je l’ai écrit ailleurs, il faut bien hélas convenir que toute autre forme de « régulation » (mais le mot me parait bien faible pour parler de remise en question et de repentance) parait impossible dans un milieu clérical où sévit la loi du silence, les parrainages et les complicités diverses entre des responsables d’églises qui fonctionnent toutes sur le même modéle entrepreneurial et dont les dirigeants vivent en les contrôlant totalement, en abusant souvent eux-mêmes leurs fidèles par un usage très personnel et rémunérateur des dons, dîmes et offrandes régulièrement prêchés comme « dus au Seigneur ».

      C’est (un peu…) comme avec avec la mafia, sans un puissant mouvement d’opinion pour briser l' »omerta », il parait impossible d’en venir à bout, mais un mouvement d’opinion ne suffira pas non plus sans repentance à tous les niveaux de « l’organisation » de la part de tous ceux qui y ont contribué d’une manière ou d’une autre, ne serait-ce qu’en fermant les yeux sur ce qu’il savaient. A ce jour nous en sommes encore très loin.

    • Samuel Foucart est un homme que j’ai repéré et aimé de suite en 2006. Même aujourd’hui, agnostique « mormon », j’apprécie toujours le courage de ce pasteur (qui finira peut-être par en recevoir une dans la figure, ce qu’il sait probablement).

      Assez de ces « Il ne faut pas parler, pour le nom de Dieu… », c’est très pratique pour cultiver l’omerta ! J’ai eu à subir ça moi-même de la part du président de la pastorale de ma ville quand j’ai dénoncé un autre responsable évangélique. Tout cela mérite d’être dénoncé.

      Je ne suis pas du tout étonné par les révélations de SF, tout cela se passe partout. J’ai retenu certaines leçons de ces expériences : ne plus faire confiance, ne plus s’engager avec les évangéliques. Oh, cela se passe partout, chez les cathos, les mormons, etc., je n’en doute pas, mais au moins, je suis désormais assez prudent pour que chez ces derniers, il ne m’arrive plus de telles déconvenues. Cette prudence, c’est tout le mal que je souhaite aux anciens du Top qui ont été blessés. Et, si je puis me permettre (mais je comprendrai que l’on censure cette phrase), qu’ils se questionnent sur la pertinence de la foi évangélique, cherchent ailleurs s’ils ne sont pas satisfaits, voire deviennent agnostiques… La vie est trop courte pour rester dans un mouvement quand on a trop de doutes après avoir été arnaqué et avoir relevé les incohérences dont il ne faut pas parler…

      Cela ne doit pas empêcher de rester ami avec des évangéliques qui sont encore prisonniers de ce mouvement. J’en connais, j’ai des amis évangéliques et la différence de foi n’empêche pas la fraternité humaine.

  3. Il est à déplorer que, parfois, (et je ne sais si c’est le cas des dirigeants de « Top Chrétien »), l’évangélisation soit prétexte à faire du « business ». Mais que ce soit l’église catholique qui se permette de tenir ces propos, c’est bien risible ! Que leur « église » commencent à partager ses richesses (or, pierreries, biens immobiliers etc …, surtout que l’on sait de quelle façon ils ont été acquis !) avec les plus pauvres ; ils pourront donner des leçons ensuite !

    • Hé oui vous aimez tellement stigmatiser l’Eglise catholique (chez certains c’est même devenu un sport national) mais vous-même vous n’admettez aucune critique fut-elle justifiée. Concernant l’engagement de l’Eglise catholique auprès des plus démunis et des personnes malades, il faut franchement être d’une mauvaise foi ou d’un aveuglement complet pour ignorer que le service des plus pauvres a toujours été une préoccupation importante dans la mission de l’Eglise catholique, engagement qui a été vécu de façon admirable par certaines grandes figures comme l’abbé Pierre, mère Thérésa ou soeur Emmanuelle pour ne citer que les plus célèbres. Sans compter toutes les associations et oeuvres humanitaires d’inspiration catholique qui accomplissent chaque jour un travail admirable et qui accompagne avec humanité les blessés de la vie.

      C’est quand même amusant que les évangéliques sont souvent capables d’accuser l’Eglise catholique de tout et de son contraire, ce qui révèle un manque cruel d’ojectivité et de lucidité. En effet, tandis que certains reprochent à l’Eglise catholique de posséder trop de richesses et d’être avare, d’autres lui reprochent l’accent qu’elle peut mettre sur la « pauvreté évangélique ». Enfin, pour mettre un terme définitif aux rumeurs d’un Vatican riche comme Crésus, voici ce qu’indique un article du Figaro sur la situation économique réelle du Vatican fin 2011: « Le budget du Saint-Siège a clos l’année 2011 sur un déficit de 14,9 millions d’euros, retournant dans le rouge sous les effets de la crise financière, a annoncé jeudi le Vatican dans un communiqué. » (source: http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/07/05/97002-20120705FILWWW00715-vatican-deficit-de-149-millions-d-euros.php)

      Que la Sainte Trinité vous garde et vous bénisse

  4. Si le peuple de Dieu était ce qu’il prétend il n’y aurait pas toutes ces contreverses.
    Elle y sont!…De tout temps l’ennemi a exploité cette filière qui semble inépuisable. C’est très malheureux.
    Il y a aussi un autre effet pervers c’est que les Chrétiens se trompent de cible. Comme tout homme est répréhensible il n’est guère difficile d’accuser le comportement de l’autre, sous entendu venez dans notre église c’est mieux.
    Ce qui reste dommageable, on attaque l’Eglise de Christ alors que sur la planète il y aurait tellement de raisons. Par exemple d’attaquer simplement ceux qui assassinent les chrétiens au lieu d’un silence convenu. De dénoncer toute les déviations de ce monde pervers…. Il faut croire que c’est plus difficile!
    Le Top Chrétien est loin d’être parfait mais les cathos ne sont pas parfait non plus……
    Ensuite lorsque nous voyons quelque chose faut-il le dire ou faut-il se taire? Le dire sous entend que l’Eglise est capable d’entendre les remarques qui ne sont pas forcément condamnations. Sous entend que chaque Chrétien , ou du moins la majorité,ont la maturité nécessaire selon la pensée du Seigneur.

    Celui qui ne dit rien consent !
    Mesurons tous les fois que les silences ont conduit a la destruction! Le Seigneur pourvoit! Oui! mais certainement pas nos critiques partisanes remplies de jugements et d’intérêts!
    Celui qui parle sans discernement travaille pour sa perte! Voyons toutes les fois que des frères se sont éloignés et sont tombés dans l’abandon!
    Il en va de même pour celui qui ne sait pas écouter , il ne sait donc pas entendre,comment peut-il avoir du discernement?
    Au lieu de donner des appréciations « de contre pied »pensons que les actions partagées dans l’Amour renverseraient les montagnes au lieu de la suspicion et de la culpabilité!

  5. Ce qui est intéressant c’est qu’au travers de tous ces articles nous découvrons ce qui se passe dans les coulisses d’un certain « monde évangélique ». On a beaucoup parlé, parfois avec mesure et discernement, de la crise qui traverse l’Eglise catholique et les églises protestantes historiques. Par vos articles vous contribuez à mettre en évidence que les églises évangéliques ne sont pas immunisées contre les abus et les dérives de toutes sortes et je veux saluer votre démarche courageuse

    • aucune structure humaine n’est immunisée contre les abus et les dérives…

    • Je dirais même plus :
      « aucune structure humaine n’est immunisée contre les abus et les dérives… car le coeur de l’homme (qu’il soit catholique, protestant, etc.) reste tortueux par dessus tout »…

    • Bonjour Bigsam,
      J’ai lu attentivement vos deux articles. Je n’ai jamais été catholique et je suis content d’être chrétien évangélique. Mais je voulais vous dire merci pour la pondération dont vous faites preuve. C’est vrai que beaucoup d’evangeliques croient qu’ils seront sauvés et que ce ne sera pas le cas des catholiques. Je trouve ce raisonnement stupide. Dieu regarde aux cœurs.
      C’est vrai que l’église catholique à fait preuve d’un engagement immense à l’égard des perdus de notre société, de ceux qui souffrent.
      Espérons que ces réflexions amèneront mon mouvement a être moins prompt à juger les autres et plus empressé à balayer devant sa porte

  6. Une certaine « critique » est nécessaire, car nous avons besoins de contradicteurs pour s’opposer à nous et la folie de certains de nos projets. La crainte d’être jugés est un bon garde-fou. Certains n’auraient pas fait les choses admirables qu’ils ont fait, à mon avis, s’il n’y avait pas eu cette exposition médiatique si facile aujourd’hui. Donc, citer es dérives n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Il faut quelques libres penseurs et empêcheurs de tourner en rond parfois.

  7. Jésus dit: « Alors ils se mettront à dire aux montagnes: tombez sur nous! Et aux collines: couvrez-nous! Car, si l’on fait ces choses au bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec »?

    Langues de bois? Que nenni! Christ n’a jamais été ainsi, et ne l’est toujours pas aujourd’hui!
    Scandales? Mais par qui le scandale arrive-t-il? Par celui qui a le droit et le devoir de le dénoncer, où par ceux qui le commettent? Il semble que la question apporte la réponse en d’elle-même!

    Un bon examen de conscience, sans ménagement pour sois-même, une remise en question salutaire pour l’âme, n’est-ce une bonne nourriture pour notre cœur et notre esprit. Cela sans ménagement pour nos susceptibilités et notre orgueil, en laissant de côté toute hypocrisie…

    N’en déplaise! Encore merci à Messieurs Samuel FOUCART et Paul OHLOTT d’avoir Osé dire ce qui est exact et dérangeant pour certain; mais heureusement salutaire pour d’autres!
    Un décantage surement bénéfique, voir indispensable pour « La Vérité »! La Vérité c’est Christ! Christ Crucifié par Amour pour moi et pour La Justice. Bien plus c’est Christ RESSUSCITE et Sa VICTOIRE TRIOMPHANTE sur le mensonge, sur l’infidélité, sur la malhonnêté ambiante à trop de chrétiens, qui ne sont pas en réalité disciples du Christ Seigneur et Sauveur.

    C’est un point de vue, assumé avec joie, avec un regard introspectif en premier.

    • Galaxie……….Sage commentaire

      Souvent nous interprétons à l’envers les textes bibliques ..Comme le souligne ce frère …………(Scandales? Mais par qui le scandale arrive-t-il? Par celui qui a le droit et le devoir de le dénoncer, où par ceux qui le commettent? Il semble que la question apporte la réponse d’elle-même!)

      Le scandale dont il est question dans la bible c’est justement l’hypocrisie dévoilé de ceux qui tout en nous faisant croire qu’ils sont consacrés et donc méritent notre attention et notre respect nous séduisent pour convaincre nos cœurs à donner pour l’accomplissement de leurs projets humains ………vous laissant croire qu’eux seuls peuvent les réaliser avec votre argent bien sur …. Tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute ….

      Maître corbeau sur un arbre perché (attention quand vous commencez à vous percher sur un arbre ….Choisissez bien l’arbre ) se fit prendre par la ruse du Renard alléché …………

      Attention aux petits renards qui courent les vignes …. et mangent les raisins (les fruits des vignes) !

  8. Au delà de toutes les polémiques, je voudrais rappeler que le Top Chrétien est un site formidable, une source de bénédictions pour beaucoup.
    Ceci dit, si certains dirigeants ont quelque chose à se reprocher, je vous incite tous à prier pour eux, afin qu’ils retrouvent la voie du Seigneur.
    Jacques 5.16 rappelle:
    « Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficacité. »
    Je ne veux pas les excuser, je veux juste rappeler que nous sommes tous faillibles, et si nous prions pour qu’ils se repentent, nous les verrons s’amender, confesser leur faute, et pouvoir à nouveau servir le Seigneur pour sa gloire.

    • Personne n’a jamais dit le contraire cher Serviteur 42 ! Et puis prier pour les dirigeants du TOPC n’est pas non plus une nouveauté, nous le faisons depuis très longtemps ; aujourd’hui le problème n’est absolument plus à ce niveau ; c’est pas mal d’ouvrir les yeux tout de même de temps en temps sur ce que sont des réalités qui nous déplaisent. Les supers conseils de ce genre et les avis tellement pertinents qu’ils en deviennent assommants à quoi ça sert Serviteur42 ? Bah à rien du tout !

    • Monsieur Samuel Foucart
      Je suis désolé si je vous ai contrarié quand j’ai dis de « tous prier ». Je ne suis qu’un simple ouvrier, et je ne maitrise pas les subtilités du français. Je ne doute pas que vous ayez prié pour cela avant d’en parler publiquement. Ce que je voulais dire, c’est que découvrant cette situation, et je le suppose comme beaucoup, si tous autant que nous sommes, nous nous mettions à prier, cela devrait avoir une réponse. Je ne remet pas en cause non plus la diffusion des informations, car il faut savoir mettre les gens face à leurs responsabilités. Au contraire, la bible nous rappelle d’ailleurs que tout sera mis un jour à la lumière. Croyez que quand j’ai dis cela, je ne portais pas un jugement négatif sur qui que ce soit, mais une incitation à tous se joindre dans la prière. Voilà, j’espère m’être fais compris cette fois-ci.
      Recevez encore mes excuses sincères.

    • OK disons que l’écriture est parfois un moyen compliqué pour ce faire comprendre ; il n’y a donc pas de souci entre vous et moi nous disons la même chose

    • JÉSUS ne dis pas qu’il faut seulement prier!!!. Mais hélas par lâcheté , peur d’être rejeter, complicité ou dépendant , soumis à la loi du nombre que du SAINT ESPRIT, on pratique l’angélisme ,on espère que DIEU fera à notre place ce qu’IL nous demande de faire.

      Matthieu
      18:14 De même, ce n’est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux qu’il se perde un seul de ces petits.

      18:15 Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.

      18:16 Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.

      18:17 S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Église ; et s’il refuse aussi d’écouter l’Église, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain.

  9. L’ancienne et la nouvelle croix – Article d’A. W. TOZER
    (1897-1963. Les sources de cet article célèbre me sont inconnues)

    Dans les temps modernes, sans être annoncée et passant presque inaperçue, une nouvelle croix est apparue dans les milieux évangéliques. Elle ressemble à l’ancienne croix, tout en lui étant différente. Les similitudes sont superficielles mais les différences fondamentales.

    De cette nouvelle croix a jailli une nouvelle philosophie de la vie chrétienne, et de cette nouvelle philosophie est née une nouvelle technique évangélique, un nouveau genre de réunion et une nouvelle manière de prêcher. Cette évangélisation nouvelle emploie le même langage que l’ancienne mais son contenu n’est pas pareil, l’accent ne porte plus sur les même valeurs.

    L’ancienne croix n’avait rien à voir avec le monde. Pour la chair orgueilleuse d’Adam, elle signifiait la fin du voyage. Elle exécutait la condamnation prononcée par la loi du Sinaï.

    La nouvelle croix ne s’oppose pas à la vieille nature pécheresse, elle en devient presque un complice: qu’on la comprenne bien, et la voilà source de plaisirs innocents, divertissements à souhait! Elle laisse vivre Adam sans ingérence: la force motrice de sa vie n’est pas changée, il oeuvre toujours pour son propre plaisir, seulement il préfère maintenant chanter des cantiques et regarder des films religieux au lieu de chanter des chansons grossières et avaler des boissons enivrantes. Toujours l’accent est mis sur la facilité, à la différence près qu’on le vit à un niveau plus élevé, moralement sinon intellectuellement.

    La nouvelle croix encourage une nouvelle attitude évangélique où l’on ne reconnaît plus l’ancienne. L’évangéliste n’exige plus de son auditeur qu’il se renonce à lui-même avant de recevoir la vie nouvelle. Il ne prêche pas les contrastes mais insiste sur les similitudes. Il cherche l’intérêt du public en démontrant que le christianisme n’a pas d’exigences désagréables, qu’il offre plutôt les mêmes distractions que le monde, seulement à un niveau plus élevé!

    Ce que demande un monde enivré par le péché est habilement démontré comme étant exactement ce qu’offre l’évangile mais le produit religieux est supérieur. La nouvelle croix ne brise pas le pécheur: elle ennoblit les caractéristiques de sa vieille nature pour les mettre au service de sa foi, service qui s’annonce dès lors enthousiasmant puisqu’elle épargne son amour-propre. Au type agressif elle dit: “Viens et sois agressif pour Christ “! A l’orgueilleux elle dit: “Viens et glorifie-toi pour Christ.” A celui qui cherche les fortes émotions elle dit: “Viens goûter la communion chrétienne, c’est si passionnant”. Le message chrétien est ainsi modifié selon la mode du jour pour être acceptable au public.

    La philosophie derrière cette idée est peut-être sincère, mais cette sincérité ne l’empêche pas d’être fausse. Elle est fausse parce qu’elle est aveugle. Elle ne voit pas du tout le sens de la croix.

    L’ancienne croix est un symbole de mort. Elle représente la fin subite et violente d’un être humain. Au temps des Romains, celui qui sortait chargé de sa croix, avait déjà fait ses adieux. Il ne reviendrait plus. C’était pour lui la fin de tout. Elle frappait cruellement et durement, et lorsqu’elle avait terminé sa besogne, l’homme n’était plus. La race d’Adam est sous la sentence de la mort; il n’y a ni commutation de peine ni délivrance.

    Dieu ne peut approuver aucun des fruits du péché, si innocents qu’ils puissent paraître aux yeux des hommes. Dieu récupère le pécheur en le faisant mourir à lui-même pour le ressusciter ensuite en résurrection de vie. L’évangélisation qui cherche des parallèles bénignes entre les voies de Dieu et les voies des hommes trahit l’Evangile et trompe les auditeurs.

    La foi en Christ ne s’accommode pas du monde mais le condamne. En venant au Seigneur nous ne rehaussons pas le niveau de notre nature adamique, nous la laissons à la croix. Le grain de blé doit tomber dans la terre et y mourir.

    Nous qui prêchons l’Evangile, nous ne devons pas nous considérer comme des agents de publicité envoyés pour établir une meilleure collaboration entre Christ et le monde. Il ne faut pas nous imaginer que nous sommes chargés de rendre Christ acceptable au monde des affaires, à la presse, au monde du sport ou à l’éducation moderne.

    Nous ne sommes pas des diplomates mais des prophètes. Nous n’annonçons pas une compromission mais un dernier avertissement.

    Dieu nous offre la vie et non pas l’amélioration de notre ancienne existence. La vie qu’Il offre est la vie sortie de la mort. Elle se tient toujours de l’autre côté de la croix.

    Quiconque veut la posséder doit passer par cette croix, se renier lui-même et accepter de Dieu sa juste condamnation.

    Qu’est-ce que cela signifie pour celui qui veut trouver la vie en Jésus-Christ? Comment lui traduire cette théologie en termes de vie? Qu’il se repente simplement et qu’il mette en Dieu toute sa confiance! Qu’il ne cache rien, ne défende ni n’excuse rien. Qu’il ne cherche pas un arrangement avec Dieu, mais courbe la tête sous le coup de la désapprobation sévère de Dieu et s’avoue digne de la mort.

    Ayant fait cela, qu’il regarde, dans une confiance absolue au Sauveur ressuscité, et de lui jailliront la vie, la régénération, la purification et la puissance. La croix, qui amis un terme à la vie terrestre de Jésus maintenant met à mort le pécheur, et la puissance qui a fait ressusciter Christ d’entre les morts le ressuscite pour une vie nouvelle avec Christ.

    A celui qui proteste ou considère que c’est ici une vision étroite et personnelle de la vérité, laissez-moi lui dire que Dieu a mis le sceau de son approbation sur ce message depuis les jours de Paul jusqu’à présent.

    C’est le contenu de toute la prédication qui a apporté la vie et la puissance au monde à travers les siècles.

    Les mystiques, les réformateurs et les prédicateurs du réveil mettaient l’accent sur ce message et des signes, des miracles et des opérations de la puissance du Saint- Esprit témoignaient de l’approbation de Dieu.

    Oserons-nous, nous qui sommes héritiers d’un tel legs de puissance, toucher négligemment à la vérité? Oserons-nous,! avec nos crayons rouges, effacer les lignes du plan ou changer le modèle sur la montagne? Loin de là! Prêchons l’ancienne croix et nous connaîtrons l’ancienne puissance.

    A. W. TOZER

  10. Ni l’ancienne, ni la nouvelle croix? Mais LA CROIX! Permettez moi de dire amen à ce commentaire.

  11. Pouvez vous me donner la référence du journal ¨la vie¨, je ne le retrouve pas dans le lien?

  12. C’est vrai que c’est triste car la gloire de notre Seigneur est entaché par tous ces mauvais témoignages mais il y a encore de bons chrétien(nes) qui aiment profondément leur Seigneur & des oeuvres telles que les écoutes téléphoniques qui craignent Dieu et qui sont là pour aider justement des chrétiens troublés par de telles nouvelles !!!

  13. Peux etre il y a des dérives au Top Chretien, mais il reste pour ma famille un outil de bénédiction.
    avec la pensée du jour et top bible qui permet de retrouver facilement des versets.
    J aime Mamadou Karambiri, joyce Meyer et Joel Osteen, je n’aime pas Rick Warren.
    J aimais avant les messages de Samuel Foucart pleins de douceur et de sagesse, je n aime pas ce qu il est devenu.

    cela ne reste qu un avis personnel
    Philippe

    • Ce que Samuel est devenu ? Il a travaillé pendant 10 ans au TopInfo… et il écrivait avec la même plume…😉

    • Philippe……….. vous avez connu un certain Samuel F sur le TOP ……..Une facette de sa personnzalité vous a été livré et vous a béni ….. Cependant la personnalité d’une personne ne se résuma pas à ce que vous appréhendiez et imaginiez qu’il était …Il vous dévoile une autre partie de sa personnalité qui est plus guerrière et justicière … et vous êtes arrêtés … Pourquoi ?

      Parce que vous vous êtes fait une idée proche de vos besoins et de votre manière d’apprécier l’engagement chrétien ….. et cette idée (idéologie ) chrétienne , tout d’un coup ne correspond plus à vos attentes..

      Vous vous êtes fait une image cher frère sans vous en rendre compte …. l’image du chrétien parfait celons vos propres idées sur le sujet….

      Mais Dieu fait tomber les images et révèle la profondeur de la foi de ceux qu’il utilise pour servir le corps ……. Dieu utilise ses serviteurs comme des flammes de feu … qui viennent brûler les idoles et établir une pensée juste centrée sur la parole et sur Jésus le Fils parfait de Dieu.

      Bénédiction

    • Cher Philippe, j’assume cet article totalement sans aucun souci ; par contre personne ne remet en question l’outil TopC mais bien la manière dont il est dirigé ce qui n’est pas la même chose me semble t-il ; faut-il tout admettre et tout couvrir au nom de certains résultats ? OK si c’est le cas j’en prends note et que personne ne vienne ensuite accuser les autres de tromper leur femme ou de voler leur patron, du moment qu’il reversent une partie en offrande ou qu’il savent faire de belle prière ou de belles prédications ; constater combien accepter de dissimuler les choses peut-être grave et génère des conséquences incroyables à courts, moyens et longs termes

  14. Mais qu’auriez vous fait avec Elie ou Elisée, Jean-Baptiste et les autres Zacharie et Cie ; tous des calomniateurs à vouer aux Gémonies

  15. j ai bien peur que le Samuel Foucart du Top qui m édifiait par la douceur de son esprit est loin, je le regrette.
    je pense que c est plutot vous qui semblez vouer le Top aux Gémonies.
    David n a jamais agit ainsi envers Saul quoique le Top n en soit pas là à mon avis.

    Le Top reste un moyen de bénédiction pour beaucoup de chrétiens.

    Philippe

    • Ce site est loin d’être une bénédiction, contrairement à ce que tu crois. D’ailleurs avant d’affirmer ça, tu devrais interroger Dieu pour lui demander ce qu’il en pense. Remets ta confiance en Dieu et non en l’homme. Les responsables de ce site ne sont pas honnêtes. Ce site n’est pas là pour édifier votre foi, mais pour la renverser.

      Si vous vous faites duper par les apparences de la piété, imagine ce que ce sera lorsque l’antéchrist se manifestera.

      Seuls les pasteurs qui interviennent sur le site sont une bénédiction pour les chrétiens, c’est très facile d’utiliser de bons enseignants qui vont séduire la foule pour qu’ensuite une organisation manipule les gens. Beaucoup profitent de nos dispositions de cœur, nous sommes des proies privilégiées.

  16. Philippe comment savez-vous qu’ils sont des hommes et des femmes de Dieu, parce qu’ils s’exposent eux-mêmes, quand c’est positif pas de problèmes, quand c’est négatifs, cacher ce que je ne pourrais voir, est-ce juste ? Joseph

  17. Pas moi Je ne le regrette pas j’ai toujours aimé ce pasteur jusk’a cet instant parce k’il disait la vérité Et Malgré les intimidations critique ou calomnie Si il se base sur la vérité Dieu lui ouvrira les portes ki n’étaient jusk’alors pas accessible aux hommes

  18. @ Samuel,

    En vous lisant à l’époque, sur le TC, je me disais que vous aviez peut-être eu votre dose de déconvenues dans le milieu évangélique… Cela se confirme. J’aurais une question qui ne concerne pas spécifiquement les membres de l’équipe dirigeante du TC, mais les personnes sujettes à tous ces sales comportements que vous dénoncez depuis des années (abus du bénévolat par exemple) : pensez-vous que ces gens croient réellement en Dieu ? Je veux dire que j’ai du mal à imaginer qu’on ne tremble pas devant Dieu si l’on a réellement le st Esprit pour alerter sur des dérives… Nous sommes tous pécheurs, si le péché existe, mais nous pouvons aussi tous choisir de ne pas persister dans nos fautes quand elles apparaissent à la conscience. On appelle cela des scrupules. Des athées en font preuve, des gens de diverses croyances. Les chrétiens les associent au st Esprit… mais, alors qu’ils disent être remplis de l’Esprit, ils manquent terriblement de scrupules, ces fameux oints de l’Eternel… Que penser de leur foi ? L’arbre se reconnaît à ses fruits, ai-je un jour objecté à un membre du CA de mon ex-entreprise quand j’ai dit, à l’instar d’autres employés (et après avoir longtemps refusé de me prononcer à ce sujet) que mon directeur n’était absolument pas converti… Ce membre du CA venait de me dire qu’on ne pouvait pas savoir s’il n’était pas chrétien, seul Dieu sachant.

    Quand un responsable chrétien vole, reçoit une augmentation de 200 euros en signant une partie du travail d’une autre personne dans des magazines, sur un grand site chrétien (tandis que cet employé ne touche au mieux que 346 euros par mois en travaillant à temps complet sous les menaces), qu’il ment sur cet employé avant même de l’embaucher pour le discréditer à l’avance, qu’il rigole quand cet employé exsangue lui dit lui pardonner au moment de partir, qu’il fait du chantage pour le faire rester dans l’entreprise (en cachant même sa démission au CA pendant 3 semaines, jusqu’à ce que l’employé saisisse le président une semaine avant la fin du préavis), qu’il ose même durant le temps de collaboration demander à plusieurs reprises à cet employé au salaire minable de laisser ses revenus, partiellement ou totalement, à l’entreprise (pour Dieu…), en le prenant pour un idiot qui cédera… Que penser de sa conversion ? Qu’en penser quand, en présence de chrétiens extérieurs venant prier dans l’entreprise, il sort de longues louanges, des prières, ose même prier pour que ses employés soient guéris de leur vécu (histoire de les discréditer, quitte à inventer), et ensuite se met en colère quand des employés refusent de rentrer dans ce jeu et ne prient pas, colère exprimée une fois le tiers parti ? Peut-on réellement parler de chrétien en y croyant vraiment, ou en ne sachant pas trop, ou peut-on clairement dire qu’il ne s’agit pas d’un chrétien…

    Quand un responsable chrétien amène ses collaborateurs (ou futurs) à se confier à lui sous prétexte de relation d’aide, pour ensuite les tenir, peut-on parler de chrétien ? Si l’amour de Dieu existe vraiment et est répandu dans les coeurs par le st Esprit qui serait la personne présente dans chaque converti, qu’en conclure ?

    Quand un responsable chrétien prend le risque d’amener une femme à faire une fausse couche pour que, par crainte de ce drame, elle craque et démissionne, que croire ? Si je disais où ce genre de choses a pu se passer, on en serait sidéré.

    Quand un responsable chrétien rabaisse ses employés plus compétents que lui, par complexe de supériorité ou d’infériorité, je ne sais, alors qu’il ne parle aucune langue étrangère, ne comprend rien au domaine dans lequel il prétend avoir des compétences, au lieu de bénir Dieu d’avoir des employés polyglottes et un employé taillé sur mesure pour le champ d’activité, que penser de sa conversion ?

    Quand un responsable chrétien profite de son « aura » pour obtenir d’une personne âgée qu’elle lui file une grande maison pour un loyer dérisoire, et l’envoie bouler quand, alertée par ses enfants sur le délire du contrat, elle appelle pour se plaindre, que penser ? Lui, disait que Dieu l’avait enfin béni… Et j’en passe…

    Mon but n’est pas d’énumérer tout ce que j’ai pu voir chez une telle personne, mais de me demander pourquoi une entreprise essaie de répartir les responsabilités morales si elle est vraiment à la recherche de la volonté de Dieu ? Pourquoi accorder aux ex-employés une lettre de reconnaissance du mal fait en disant qu’il ne faut par contre pas en parler ? Une repentance sincère ne se dissimule pas…

    J’ai examiné tout cela, et bien d’autres choses vues ailleurs (le mensonge sur des gens que l’on censure ensuite quand ils viennent se défendre, idem pour le mensonge sur les cathos), et je me suis demandé en quoi croyaient vraiment les évangéliques, ou au moins ces gens…

    Tout ceci pour une simple question : avec tout ce que vous semblez avoir vu de votre côté, cher Samuel, pensez-vous que l’on puisse encore dire que ces dirigeants (et je ne parle pas que du top, pour ne pas vous mettre mal à l’aise) sont réellement convertis (ce qui implique la crainte de Dieu, le changement d’attitude dès que l’on est alerté, comme David par le prophète après son crime, David qui ne cherche même pas à cacher au peuple ce qu’il a commis, une fois son coeur travaillé par la conviction de péché) ? Comment feriez-vous pour expliquer à un incroyant, ou un rétrograde que malgré tout, le dieu biblique est réel ?

    Il n’y a aucune question piège, j’ai juste besoin de comprendre comment certains peuvent croire malgré tout…

    Amicalement,

    Perlimpimpin

  19. « J’aurais une question qui ne concerne pas spécifiquement les membres de l’équipe dirigeante du TC, mais les personnes sujettes à tous ces sales comportements que vous dénoncez depuis des années (abus du bénévolat par exemple) »

    Je voulais dire « les personnes qui ont ces sales comportements »…

  20. Je précise que j’ai quitté l’entreprise il y a quelques années, et qu’on a ensuite instauré une cellule de surveillance au profit du personnel suite à mes révélations… Mais on ne m’a pas demandé pardon, on a dit que c’était à lui de le faire, et que s’il ne le faisait pas un jour, on verrait… On m’a même supplié de continuer la collaboration, autrement, en me disant que Dieu pouvait changer son coeur, après une rencontre, en présence du vice-président, où ce directeur niait, persiflait, se moquait et exigeait… Et peu après, on a essayé de répartir une première fois les responsabilités entre lui et moi.

    Si le personne se sait contrôlée, maintenant qu’il y a cette cellule de surveillance, son meilleur comportement n’est pas le fruit d’une repentance, d’une prise de conscience. Car cela ne l’a pas empêché de me pourrir sur le marché du travail, beaucoup de recruteurs dans mon domaine collaborant de près ou de loin, au moins à titre d’information, avec lui… De fait, je ne crois évidemment pas qu’un tel sociopathe dépourvu du moindre soupçon d’empathie, qui n’a jamais craint de voir ses victimes perdre la foi, sinon plus, puisse un jour se convertir… Cela impliquerait trop pour lui : demander pardon, ce qu’il ne sait pas faire ; avouer à tous ceux à qui il a menti sur ses employés l’horreur de son comportement ; écrire publiquement dans des revues concernées et sur son blog que ses articles y publiés n’ont jamais été rédigés par lui, sauf une ou deux modification(s), parfois avec des conneries en voulant faire l’intello ; rembourser de sa poche les vols commis… Etc. Une conversion d’une telle personne est IMPOSSIBLE !

    C’est un peu une autre question : y a-t-il des gens qui ne peuvent pas se convertir, comme Pharaon était endurci, ou Achab excité par un démon avec l’autorisation de Dieu – si l’on en croit la Bible ?

    Et dernières questions : des gens qui essaient de couvrir ces choses sont-ils vraiment chrétiens, sachant que le chrétien est soi-disant à l’écoute des remontrances et encouragements de l’Esprit ? Au final, les évangéliques ne vivent-ils pas des illusions ?

    Tout ceci est un questionnement sans provocation. Je me dis juste que vous êtes assez courageux pour regarder les choses en face et me donner votre idée. J’en ferai ce que je pourrai en faire, mais elle m’intéresse, car je ne sais plus trop si l’on peut rencontrer des gens honnêtes chez les évangéliques. Quand j’exprime ces sentiments, on me tourne même le dos…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :