Phare FM / Interview d’Alain Escada : « Il n’est pas compatible d’être catholique et de voter Hollande »

Dans cette émission, le journaliste Paul OHLOTT parle d’un mouvement politique français qui s’inspire de la doctrine sociale de l'Église et qui ne manque pas de se faire remarquer dans le paysage chrétien, en raison de ses prises de position assez tranchées sur différents sujets d’actualité.

Et l’une des dernières prises de position de ce mouvement concerne le célèbre Crazy Horse, qui pratiquerait depuis peu, la provocation antichrétienne.

Quelle est la vision et quelles sont les missions de ce mouvement dénommé CIVITAS ? Et quel regard portent-ils sur la prochaine élection présidentielle ? Pour répondre à ces questions et à bien d’autres, Paul Ohlott reçoit comme invité du jour Alain Escada, le Secrétaire Général de CIVITAS.

>>> Interview diffusée le mercredi 7 mars 2012 à 12h04 sur Phare FM ! Ecoutez, chaque mercredi, l’interview de Paul Ohlott.

>>> En savoir plus sur l’institut CIVITAS

35 Comments on Phare FM / Interview d’Alain Escada : « Il n’est pas compatible d’être catholique et de voter Hollande »

  1. mais compatible d’être catholique et de voter marine?

    • @Nath:
      Vous auriez pu au moins donner votre réponse, qu’on comprenne votre position et où vous voulez en venir avec cette question.

    • EST ce qu’un chrétien peut voter pour un homme vivant en concubinage ?
      Pour moi c’est non.

    • Stéphane // 18 mars 2012 à 11 h 26 min //

      Ajoutons, Prince : un chrétien peut-il voter pour un(e) divorcé(e), ou pour quelqu’un ami des riches (ou manipulé par eux)… ? etc. etc.

    • Etre un ami des riches est un péché ? L’Evangile ne nous encourage-t-il pas à se faire des amis parmi les richesses injustes ? (Luc 16. 8-14).

      Concernant la richesse… une réflexion et deux vidéos intéressantes :
      https://actualitechretienne.wordpress.com/2012/03/17/sylvie-pierre-brossolette-peut-on-etre-riche-et-de-gauche/

    • Stéphane // 18 mars 2012 à 15 h 59 min //

      Certes, mais lisez aussi Marc 10, 25

      Par « ami des riches » (complices des riches, plus exactement), je pensais surtout ceux qui licencient alors que leur boîte fait des bénéfices », ceux qui font passer les intérêts des actionnaires avantt ceux des employé qui sont parfois jetés comme des kleenex, ceux qui cherchent à influencer la politique vers leurs leurs intérêts et non vers le bien commun.

    • @Prince :
      On élit un candidat par rapport à son programme, et non en jugeant sa vie privée, sinon personne ne serait élu !

      FLORINE et GOUGOU
      Et pourtant lorsque j’ai parlé de la vie privée d’Hollande pour dire qu’1 chrétien ne pouvait voter pour un candidat en concubinage vous ne m’aviez pas fait le reproche.
      Par contre pour Mademaoiselle Le Pen qui veut défendre les valeurs chrétiennes tout en vivant en concubinage vous me dites qu’il ne faut pas juger la vie privée des candidats.

  2. Est ce compatible pour un catholique de voter pour le mariage entre 2 personnes de même sexe?

  3. être chretien et voter sarko c compatible?

  4. à écouter absolument !

  5. m…. ! j’vais pas savoir pour ki voter ?! mon Roi n’est pas en liste !!!

  6. Effectivement, c’est un peu toujours le même dilemme.

    Sur ce positionnement, Philippe Malidor journaliste à Réforme, auteur et traducteur, donne une réflexion intéressante. Dans un article titré « Le sel du scrutin présidentiel », s’inscrivant dans la série « Si j’étais président…»(http://www.christ-seul.fr/blog/comments.asp?id=337
    ), il remarque que « dans les milieux chrétiens, singulièrement évangéliques, les débats tournent souvent autour des affaires de bioéthique ». Sans les sous-estimer, puisque « celles-ci engagent, et pour longtemps, des choix de société dont la facture se paiera dans une ou deux générations » et que « les discussions autour de l’avortement ou de l’euthanasie ne sont absolument pas méprisables », il questionne toutefois : « Faut-il insister davantage sur les deux extrémités de l’existence terrestre[soit exclusivement le début et la fin de vie] au point d’occulter tout ce qu’il y a entre deux, c’est-à-dire, en l’occurrence, 65 millions de citoyens vivants ? Quid de la justice, de l’équité, de l’honnêteté en affaires, de la santé, de l’emploi, de l’éducation, de la morale publique, du droit d’opinion et de religion ? »

    S’il est hors de question de faire des compromis « sur l’homosexualité » et ses conséquences sur le plan familial et même anthropologique, « les mœurs en matière de sexualité », susceptibles d’inquiéter, sont-elles « le critère unique de l’évaluation des sociétés et des personnes » ?
    A ce sujet, « rien n’est plus éloquent ni plus moteur que l’exemple de sa propre vie. Je crois que c’est là que les chrétiens sont attendus par leur Seigneur… et par celles et ceux qui les regardent vivre », constate Philippe Malidor.
    Ce dernier remarque qu’il a été peu souvent souligné « que ce n’est pas le sexe dévoyé ou extraconjugal qui est la cible principale des avertissements du Christ, mais l’Argent » : « Vous ne pouvez pas servir en même temps Dieu et l’Argent. » De la servitude qu’on développe à l’égard de cette divinité, le reste dépend d’ailleurs beaucoup… »

    Enfin, à la liberté et à l’égalité, il préfère « la notion de fraternité », « une invention proprement judéo-chrétienne », en se souvenant que « c’est au nom de la fraternité qu’on tue les frères. Ce terme ne doit donc pas devenir un slogan », car l’essentiel, « c’est que les Français et tous ceux qui vivent sur leur territoire apprennent à se respecter, voire… à s’aimer ». Aimer son prochain comme toi-même, comme nous y invite le commandement du Lévitique (19v18), « c’est se donner des raisons d’avoir moins honte de soi-même afin de porter sur autrui un regard bienveillant. »

  7. et protestant non plus,et chrétien non plus (chrétien est égal à nouvelle naissance) le compromis est le langage du diable

  8. S’il n’y a pas de candidat potable, si les potentiels bons candidats n’ont pas leurs signatures, ou si on veut marquer son desaccord avec le type de gouvernement  »gouvernement représentatif », le vote blanc ne serait-il pas une option…?

    • Voter blanc c’est dire que l’on souhaite voter mais qu’aucun candidat ne représente mes intérêt ni mes valeur. Bayrou ne prend pas de positions assez tranchées par rapport à ses convictions, Les populistes de droite (Sarkozy) comme de gauche (Melenchon) me semblent suspects, LePen, sa xénophobie est anti-chrétienne. Je pense que Bayrou est le choix par défaut pour éviter au à la France une décadence à marche forcée encore plus rapide.

    • @Fornès : Pour votre information, Bayrou comme l’ensemble des hommes politiques. appartient à la franc-maçonnerie, obédience occulte qui rejète Dieu et les valeurs bibliques. Vous remarquerez d’ailleurs qu’il est toujours bien reçu par les médias sur les plateaux TV, parce qu’il ne dérange pas le système.
      Contrairement à Marine le Pen, qui seule dénonce des vérités qui dérangent, c’est pourquoi elle est constamment agressée par les journalistes qui sont aux ordres de l’Etat, qui reçoivent des instructions pour la déstabiliser lors des émissions.
      Cette dernière est catholique, elle n’est absolument pas raciste, c’est ce qu’on essaie de vous faire croire. Votre vision est fondée sur le prisme mensonger et pervers des médias. Dire qu’on n’a plus les moyens financiers d’accueillir +de 200 000 immigrés par an n’est pas de la xénophobie. Regardez en arrière, et vous constaterez que le chômage n’a fait qu’augmenter depuis des décennies proportionnellement aux nombres d’immigrés. Des études sérieuses, que vous ne verrez jamais aux informations, ont démontré que l’immigration coûte en réalité, en prenant tous les paramètres en compte, 32 milliards annuels à la France. Tous les pays du monde règlementent leur immigration, et on ne les considère pas racistes pour autant. Sans oublier que l’immigration africaine entraîne l’islamisation de la France, projet fomenté par les officines maçonniques dans le but de détruire tous les fondements chrétiens/catholiques de ce peuple.
      Attention si vous êtes chrétien, à l’influence de vos propos. En suggérant un choix de vote, c’est une façon de cautionner un système aux principes sibyllins.

    • Stéphane // 18 mars 2012 à 11 h 10 min //

      Gardy, d’où tenez-vous que F. Bayrou est franc-maçon ???

      Il a fait une conférence dans une loge récemment, au même titre que plusieurs autres candidats, mais sur INVITATION. Renseignez-vous avant d’extrapoler…

    • @Stéphane
      Renseignez-vous davantage sur les journaux et forums avant de vous énerver sur les intervenants sans savoir !
      Vous le dites vous-même, il a été invité dans les locaux des loges maçonniques pour une conférence, ainsi que les autres candidats qui font partie du « système », proches ou affiliées aux loges franc-maçonnes. Seule Marine le Pen n’a pas été invitée. Vous ne vous demandez pas pourquoi ?

      Et à cette occasion, François Bayrou a revendiqué un compagnonage «sans être initié».
      Ensuite il est favorable au financement des mosquées par les contribuables en dépit de la loi 1905, favorable à l’immigration, et aux horaires réservés aux femmes musulmanes dans les piscines municipales.
      Et pour finir, il va voter Sarkozy au 2e tour !

  9. Alain Estrada cherche à promouvoir et a défendre la tradition catholique dans ce qu’il appelle la rechristiannisation de la france. Hors c’est précisément ces traditions qui sont responsables en partie de la déchristiannisation. La France sera rechristiannisée par la prédication d’un plein évangile sans compromis avec la parole de Dieu, débarrassée des traditions qui ont annulé la parole de Dieu et des esprits religieux qui empêchent les gens d’entrer dans le royaume de Dieu. la prédication du véritable évangile est la seule puissance qui peut bouleverser le monde de la bonne façon.(Actes 17,6)

    • CHRISTIAN // 8 mars 2012 à 20 h 06 min //

      les chrétiens appartenant au corps électoral ont bien sûr le droit de donner leur avis sur les programmes et les candidats. Mais Jésus n »a pas demandé de mélanger gestion des affaires publiques et promotion du Royaume de son Père par la prédication, l’exemple, le témoignage, l’évangélisation. ( Donc un parti religieux serait aberrant!). Par contre, il me semble sain et responsable de participer au débat en défendant: les valeurs « naturelles », en ce qu’elles ont été voulues de Dieu: mariage, famille, respect de toute vie, y compris dans le partage le plus juste possible des richesses et revenus, solidarité entre générations…Beaucoup de gens sensés, même non affiliés à quelque église s’y reconnaissent et dans ce contexte une totale liberté d’opinion, de culte,,devrait s’épanouir à l’abri de toute tentation hégémonique ou totalitaire et permettre aux chrétiens de participer, selon leurs talents propres au service de la Cité à côté d’autres personnes respectant les mêmes valeurs fondamentales. Christian, de Pibrac.

    • Complètement d’accord que « la prédication du véritable évangile est la seule puissance qui peut bouleverser le monde de la bonne façon », au contraire d’un retour à la fausse « chrétienté » par laquelle les églises d’Etat dominaient la société par la force de la loi et non par la conversion des coeurs. Cette fausse chrétienté des apparences et des traditions est la cause même du rejet dont hélas l’évangile a été l’objet comme le bébé avec l’eau du bain.

      Pour en revenir à l’article, cette collusion de la droite politique avec le traditionalisme catholique n’est pas nouvelle en France depuis l’instauration de la République, mais aussi en Espagne au Portugal ou en Amérique latine où on a trop vu le soutien clérical aux dictatures les plus injustes et les plus sanguinaires. Mais quel rapport entre ce catholicisme-là (et celui qu’illustre ici Alain Escada) et le plein évangile fondé sur la seule puissance de la Parole de Dieu ?

  10. Oui ! en effet nous allons vers une abstention importante et certaine !…

  11. Comment pouvons nous voter pour des gens qui sous couvert d’un certain humanisme sont contre le peuple de Dieu? Il sont pour les Palestiniens contre Israël. Ils favorisent les causes Islamiques qui sont contre Israël sous couvert de la république. Ils sont pour la reconnaissance comme un principe acquis de l’homosexualité, de l’avortement , de l’euthanasie , de la culpabilité de l’innocent, de l’innocence du coupable….etc etc . Tout ceci est la toile que tisse celui qui pour un temps doit dominer sur terre …..
    Ne regardons pas religions, mais soyons Chrétiens , adepte de Christ Sauveur.

  12. en tant que chrétienne protestante, je partage le point de vue critique de Mr Alain Escada sur certaines positions éthiques (avortement, légalisation de l’euthanasie,légalisation du mariage homosexuel et de l’adoption d’enfants par un couple homosexuel,autorisation de l’expérimentation sur des cellules embryonnaires) de Mr Hollande qui me semblent incompatibles avec la foi chrétienne!

  13. Merci Paul de m’avoir signalé cet interview. Si j’ai bien écouté, il n’a pas été question le la doctrine sociale de l’Eglise, mais de la « doctrine traditionnelle » ce qui est une formulation plus juste si je me souviens bien des textes de l’Eglise catholique.

  14. Et sur les questions du partage de la richesse, de la montée des inégalités, des discriminations à l’embrauche, il en dit quoi M. Escada. Il fut un temps où l’Eglise catholique s’engageait socialement, aujourd’hui le discours catholique semble se confiner à la morale. Dommage.
    Au fait, sa définition de la laïcité est totalement fausse: faut qu’il relise vite la loi de décembre 1905 !

  15. J’ajoute 1.que nous devons vivre l’Evangile quelque soit le gouvernement même impie ; Jésus et les apôtres ont bien dû vivre sous l’occupation païenne et la subir. 2.que bien souvent (peut-être toujours?) cela se produit lorsque l’idolâtrie et toutes sortes de désobéissances à la loi de Dieu se sont accumulées; celà est malheureux mais permis par Dieu afin que s’élèvent vers Lui des supplications dans les larmes et un mouvement de repentance, un retour à l’obéissance à sa Parole qui seules permettront un retour à la bénédiction sur le Pays.
    Il suffit de relire l’Ancien et le Nouveau Testament pour en être convaincu. Alors mettons la Parole de Dieu en pratique si les résultats immédiats dans le monde sont incertaints, le bénéfice pour l’Eternité est lui une certitude depuis la Résurection de Jésus Christ.

  16. Interview d’Alain Escada : “Il n’est pas compatible d’être catholique et de voter Hollande”

    Quand on écoute Mr Alain ESCADA, on s’aperçoit que ses propos ne manque pas de bon sens.
    En effet comment peux- t-on voter pour une personne qui va dans le sens contraire de notre foi ….
    Il a raison d’avertir et de susciter l’opinion des catholiques et des chrétiens de toute dénomination.
    De plus il n’engage pas implicitement les personnes à voter pour le président actuel, mais par sa prise de parole dans les médias, il averti les différents candidats de prendre en compte l’avis des chrétiens.
    Puissions nous, nous les chrétiens, avoir du discernement et demander à Dieu de nous diriger dans le meilleur choix.
    Car il y a peu de possibilité, de changer le décor politique français. Aussi si nous ne pouvons pas changer les partis en place.
    Prions pour que le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, transforme le coeur de ces hommes et que la paix règne en tout et en tous……

  17. « À Notre-Dame de Paris, deuxième conférence de Carême : la pensée catholique se libère du libéralisme », tel est le titre d’un nouvel article (daté du 05/03)de Patrice de Plunkett sur son blog :

    A l’heure où il convient de s’interroger sérieusement sur la légitimité de Civitas, qui nous est présentée ici comme « s’inspirant de la doctrine sociale de l’Eglise » et donc comme étant représentative de l’Eglise et du christianisme, et parlant en son nom(j’ai écrit un post à ce sujet, en attente de validation), il est heureux de constater que « la pensée sociale catholique, en France, commence à rompre avec l’idéologie dominante. Le néolibéralisme n’est pas « christo-compatible » : c’est ce que Sr Cécile Renouard (assomptionniste et professeur à l’Essec) et Emmanuel Faber (vice-président du groupe Danone) ont fait comprendre, chacun à sa manière ».
    Donner à l’économie « la justice et le bien commun » comme « finalité ultime » en réclamant « l’application concrète de « l’option préférentielle pour les pauvres », à l’instar de Cécile Renouard, « c’est vouloir mettre l’économique au service de buts non marchands », soit « une rupture frontale avec le libéralisme ». La financiarisation, qualifiée par la religieuse-économiste d’« impasse socialement nuisible », est le « résultat du capitalisme dérégulé, et son effet sur un monde actuel divisé entre ceux qui ont et les « hommes jetables ».

    http://plunkett.hautetfort.com/archive/2012/03/05/2e-conference-de-careme-a-paris-la-pensee-catholique-francai.html#more

    On est bien loin de Civitas, groupe d’activistes catholiques intégristes, courant catholique exclu de l’Eglise en 1988 pour son refus du modernisme et notamment du dialogue interreligieux, et qui entretient des liens avec l’extrême droite belge et française.

    Dans le même ordre d’idée et dans un autre article daté du 08/03(que l’on espère voir publié ici, comme le précédent), le journaliste présente un nouveau site de référence de la doctrine sociale catholique, accompagnée d’une conférence de presse évêques-Ceras, que l’on peut lire ici : http://plunkett.hautetfort.com/archive/2012/03/08/doctrine-sociale-catholique-un-nouveau-site-et-une-conferenc.html#more

    PdP constate que ces éclairages, donnés lors de cette conférence de presse, et « indissociables du succès des conférences de Carême 2012 à Notre-Dame de Paris », tombent à pic, alors que se répandent justement chez des catholiques français(et aussi les évangéliques français ?) une « fausse » Doctrine Sociale de l’Eglise, composée d’un « mélange d’idéologie libérale et de passéisme sous pavillon catho » et une forme de « frilosité de catholicisme-refuge, aux antipodes de la démarche sociale catholique ». Il s’agit de trouver le juste cap, entre les deux écueils que sont le repli confessionnel (une simple relecture  »religieuse » des situations) et la pseudo-croisade (une proclamation autoritaire)».

    Un double écueil, dans lequel semble être déjà tombé Civitas depuis longtemps…

  18. C’est dans ces moments là qu’on est content de pas être catholique pour pouvoir voter pour qui on veut. Si on veut voter pour quelqu’un dans les voies de Dieu, on ne vote pas, sinon on choisit entre les programmes avec tout ce que ça comporte comme concession qu’elle soit sociale, morale etc.
    Bref pour moi ça sera toujours un pis aller, pour ma part que les homos se marient c’est à peu pres du même ordre que les homos se pacsent, l’un n’est pas moins péché que l’autre. Donc de façon comme c’est pas à coup de loi qu’on fait passer la foi qui est une révolution personnelle et non une révolution du systeme. Mais je regrette tres fort cette loi sur l’euthanasie.

  19. Par ailleurs ne rêvons pas, l’euthanasie et le mariage homo qu’on vote même FN et même si l’ump repasse sera la réalité de demain, que ça soit dans 2 mois ou 2 ans… Le consensus est là et il fait loi

  20. Les socialistes sont tous athées. Le socialisme a été fondé par Karl Marx qui était antichrist et qui considérait la foi comme l’opium du peuple.

    Hollande n’a aucune autorité, déjà avec sa compagne il n’arrivait pas, avec ses enfants il n’arrivait pas. Cet homme était dépassé par ses propres enfants, comment voulez-vous qu’il gère un pays ?

    Si Hollande est élu, il va se faire « bouffer » par les leaders des autres pays, à commencer par Mme Merckel en Allemagne.

    • A Florian ; Relisez attentivement et essayez de comprendre en profondeur le livre des Actes des Apôtres, chapitre 4 : versets 32 à 35… Si les « églises institutionnelles » du 21ème siècle vivaient honnêtement cette forme de christianisme (de loin la seule vraie et acceptable), ces « églises » seraient considérées comme étant de « Gauche »… Je ne suis pas membre du Parti Socialiste mais, étant chrétien convaincu, je suis de sensibilité socialiste et ne peux envisager de voter pour l’un ou l’autre des candidats privilégiant le « Service de Mamon » au détriment du peuple… Il est évident que je ne puis cautionner le mariage homosexuel, l’euthanasie, l’IVG etc., mais ne vous faites pas d’illusion… Ces déviations morales sont de plus en plus admises par le peuple (« liberté, liberté chérie… ») et, quelle que soit la personne qui nous gouvernera, électoralisme aidant, elles seront tôt ou tard à l’ordre du jour et seront soumises à projets de lois… Que vous l’admettiez ou non ; la France est en totale décadence, en pleine déliquescence…. Qui en est responsable ?

    • A Florian ; Karl Marx n’a jamais considéré que « la foi est l’opium du peuple », mais que la « religion est l’opium du peuple »… C’est très différent… Avoir la foi, c’est avoir « confiance » en quelqu’un… Pour ce qui me concerne ; j’ai une confiance absolue en Elohim mon Créateur, en Jésus-Christ mon Rédempteur et Seigneur et en l’Esprit-Saint de Dieu qui chaque jour me régénère, éclaire mon chemin et me conduit dans la voie du Christ… De nombreux hommes, de nombreuses femmes se soumettent quotidiennement, assidument à des « religions institutionnelles », à des dogmatiques, à des liturgies, mais n’ont pas la foi…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :