CBN News / L’islamisation de la Norvège vue par les féministes et arabes laiques…

L'idée que la culture islamique puisse être un danger pour les femmes est "politiquement incorrecte" en Norvège. Et pourtant...

« certains aspects des cultures islamiques, n’ont pas leur place dans la société européenne », interpelle Hanne Herland, auteur d’un best-seller intitulé « Alerte ! Réflexions sur une culture en crise ».

Actu-Chretienne.Net vous propose de regarder un reportage percutant réalisé par CBN News :

La France est-elle confrontée au même problème ? Témoignage de Valentine sur Sud Radio : « Je suis blonde… la police m’a incité à quitter Marseille »… (Pour écouter le témoignage, avancer jusqu’à la 18ème minute).

22 Comments on CBN News / L’islamisation de la Norvège vue par les féministes et arabes laiques…

  1. Le reportage sur Marseille, est l’expression de ce que les gens vivent en ce moment dans toutes les villes de France! l’athéisme, l’esotéerisme, les philosophies marxistes, la rentabilité, le laxisme, la cupidité, l’egocentrisme, l’idolatrie sous toutes ses formes sont les facteurs qui ont permis ce genre de délinquance et de deliquescence de notre société. les  » hommes » sont FOU! ils veulent tous jouer à l’apprenti sorcier »
    Les scientifiques prétendent avoir la science infuse et se retranchent derrière leurs diplômes universitaires qui font d’eux des  » surhommes » des dieux vivant!
    Les hommes politiques font  » confiance » aux scientifiques, et les les gens font confiance aux hommes politique!
    Vous recherchez à ce que l’on vous rende justice? mais pourquoi, alors que vous avez tous accepté de fait de vous soumettre aux  » scientifiques » a qui vous avez fait confiance dans tous les domaines!
    Et lorsqu’on vous a mis en garde, vous vous êtes moqué de nous en nous taxant de fanatiques religieux et de vils obscurantistes ! Alors pourquoi vous plaindre aujourd’hui ?
    Vous avez ,tous, voulu jouer avec le feu et maintenant que vous êtes brulé , vous vous défaussez et accusez à tort, alors que vous êtes en quelque sorte seuls responsables !
    Que peuvent faire les scientifiques, aujourd’hui, hormis vous faire a nouveau prendre des vessies pour des lanternes !
    Que font les politiques qui vous ont induit en erreur, et prétendu que par le biais de leur politique, vous serriez plus heureux et sans soucis!
    Vous avez tous rejeté la parole de dieu, la décriant ; la récusant et en avançant que celle ci est puérile, désuète, juste bonne a endormir les enfants !
    Mais la parole de dieu a mis en garde le monde et ses dirigeants ! Personne en a tenu compte, alors maintenant on récolte ce que le monde , égocentrique, cupide et égoïste, a récolté !
    Alors pourquoi maintenant vous irriter contre ce monde Que vous avez encensé , idéalisé, idolâtré, qui prétend tous savoir, tout maitriser, tout diriger, mais qui , on vous avait prévenu ) qui n’en avait pas les moyens ni les capacités, voir la puissance pour le faire, mais vous ne nous avez pas cru !
    dis moi dans ce que j’ai rédigé, ce qui ne cadre pas et ce qui est une hérésie ou érronée pour toi!
    De nombreux fils d’émigrés ont reçu une  » bonne éducation » et bien que pauvres et miséreux, et par le passé n’ont jamais réagit avec violence ou avec laxisme, comme on le constate depuis quelques décennies !
    Le scandale ne date pas ‘d’aujourd’hui, a tel point que jésus les dénonçait déjà! Mais ce qu’il rappelait c’est que la  » morale » ne pouvait pas résoudre des problèmes graves qui sont d’ordre spirituels, que pour que l’homme change, il faut que son cœur change!
    Et pour que son cœur change, il faut qu’il ait pris conscience de son  » péché » !Et le péché c’est d’être loi de dieu et lui désobéir!
    La volonté de Dieu pour votre vie
    Voulez vous faire la volonté de Dieu ou celles des hommes perverti.
    « Je veux faire ta volonté, mon Dieu ! Et ta loi est au fond de mon cœur. » Psaumes 40.8
    Prenez-vous vos décisions en toute liberté ?
    Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ,médite le jour et nuit pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ,car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises .
    C’est alors que tu réussiras .Ne t’ai – je pas donné cet ordre, fortifie toi et prends courage ?
    Ne t’effraie point et ne t’épouvante point ,car l Éternel , ton Dieu est avec toi dans tout ce que tu entreprends . Josué : 1 v 8 – 9
    Dieu fait prospérer, c’est un fait! Mais il le fait selon les normes établies par lui. Celui qui veut prospérer en dehors des voies tracées par Dieu aura des problèmes, il ne réussira pas…Voilà pourquoi il faut chercher à connaître ses voies.
    Jean 11.40 Jésus lui dit: Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu?
    NOTRE RAISONNEMENT,NOTRE INCRÉDULITÉ,BLOQUE SOUVENT LA BÉNÉDICTION QUE LE SEIGNEUR VEUT NOUS DONNER!!
    MAIS IL NOUS DIT: » SI TU CROIS TU VERRAS LA GLOIRE DE DIEU »
    NE DOUTONS PLUS!! METTONS NOTRE FOI EN ACTION!!
    ENRACINÉ DANS SA PAROLE, PROCLAMONS SES PROMESSES,
    EN CROYANT FERMEMENT QUE CE QUE SA BOUCHE DIT SA MAIN L’ACCOMPLIT !! AMEN ??

  2. Tiens, les gais lurons de François de Souche ont mis le même reportage en ligne: http://www.fdesouche.com/237852-norvege-islam-viol-et-putes-video. Du pur hasard.

  3. Le « tueur d’Oslo » n’est pas musulman, mais apparemment, certains medias et éditorialistes ont tenté de démontrer que son mode opératoire « rappelle » celui d’Al Qaida et que son acte s’inscrit dans un contexte de tensions générées(forcément) par la « population immigrée », notamment musulmane. De là à considérer que les musulmans, à défaut d’être coupables des tueries d’Oslo, en sont responsables… Les liens proposés semblent aller dans ce sens.

    Alors que, souligne ACRIMED, l’observatoire critique medias, « Anders Behring Breivik lui-même se réfère, dans son manifeste de 1 500 pages, à des idéologues de la droite néo-conservatrice (américaine), mais aussi à Oriana Fallacci, et surtout à Alain Finkielkraut et Frédéric Encel. Un fanatique peut, certes, s’emparer de n’importe quel discours et le mettre à son service, sans que son auteur soit responsable d’actes de terreur commis en son nom ». Ces références devraient interpeller les éditorialistes, mais ceux-ci semblent occupés à construire une frontière étanche entre Anders Behring, quelques forums d’extrême droite et le reste du spectre politique et intellectuel. Serait-ce trop demander que de s’interroger sur l’hypothèse que certain-e-s idéologues aient pu inspirer le tueur d’Oslo, surtout lorsque ce dernier les cite ? (http://www.acrimed.org/article3642.html)

    J’avoue ensuite être surpris de voir citer ici comme source (pour un sujet dont je comprends donc mal la pertinence) la « libre antenne » de Sud Radio, qui fait beaucoup parler d’elle en cette rentrée 2011. En effet, après le débat sur « DSK soutenu par les juifs », Robert Ménard, animateur de la matinale, a dû faire face au débordement raciste d’un auditeur qui s’en est pris à Nafissatou Diallo.

    « La libre antenne de Sud Radio semble avoir des difficultés à filtrer ses intervenants », commente Le Point, en précisant que « le CSA a convoqué une plénière exceptionnelle pour stopper d’urgence l’écoulement nauséabond qui se déverse sur les ondes. Sud Radio a obtenu une fréquence parisienne de fraîche date. Le CSA pourrait bien s’en mordre les doigts ».
    http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/emmanuel-berretta/affaire-dsk-quand-les-auditeurs-de-sud-radio-derapent-31-08-2011-1368354_52.php

    Dans le même ordre de réflexion, Agoravox s’interroge : « où placer la limite à la liberté d’expression dans les médias ? Faut-il filtrer à mort, comme sur France Inter (…)ou laisser toutes les pensées s’exprimer, quitte à avoir parfois la nausée ? J’aurais tendance à penser qu’il ne faut pas brider la parole, mais qu’il faut aussi « éduquer » cette parole, dans le dialogue, la dialectique, entre les gens, mais aussi avec un modérateur réputé pour sa sagesse, sa capacité à pacifier les échanges, à rappeler la loi, et cet échange patient demande du temps (…)A la radio, je dis donc oui à la libre parole, mais avec des modérateurs de talent. Pas sûr que Mazet soit à la hauteur dans ce rôle… » (http://www.agoravox.tv/actualites/medias/article/liberte-d-expression-sud-radio-va-31439)

    Enfin(et c’est une bonne surprise), dans un excellent article intitulé « Norvège : Les médias contre la démocratie », daté du 30/07/2011 et publié sur son blog, l’historien et sociologue français Jean Bauberot questionne :
    A-t-on lu l’entretien de Fabian Stang, maire d’Oslo, paru dans Le Monde du 28 juillet ? L’auteur constate que « Significativement, cet entretien n’a fait la Une d’aucun journal télévisé, (et n’a même pas été) cité par l’un d’entre eux. Il n’a pas fait, non plus la Une d’aucun quotidien. Pourquoi ?(…)imaginez que le maire d’Oslo ait lancé un appel à la haine(…)ou qu’il fallait que la Norvège vire à 180 degrés pour entreprendre la chasse aux terroristes virtuels… Alors là, la photo de Fabian Stang aurait fait le tour du monde, ses propos auraient été repris en boucle par tous les médias(…)
    Or ce qu’a déclaré le maire conservateur d’Oslo, à l’unisson avec le Premier Ministre travailliste de Norvège, est tout le contraire d’un appel à la vengeance, ou à la radicalisation contre le terrorisme, à la construction de murailles. Il remarque que « la colère et le ressentiment n’ont jamais émergé. Le respect des victimes l’a immédiatement emporté sur tout le reste. (…) Aucun cri de haine, aucun appel au lynchage, aucun dérapage. Les gens ont transformé la douleur en pouvoir, la colère en volonté de ne pas laisser un tueur détruire leur société. »(…)La Norvège, et le maire d’Oslo Fabian Stang en particulier, nous donne l’exemple d’une démocratie de sang-froid, d’une démocratie qui sait comment le terrorisme peut être vaincu, surtout pas en devenant son double, son frère ennemi.

    Et de conclure : « le propos de Fabian Stang n’est pas médiatique parce qu’il ne fait pas peur ! » (http://jeanbauberotlaicite.blogspirit.com/archive/2011/07/30/norvege-les-medias-contre-la-democratie.html)

    A méditer.

  4. Les seules informations dont je dispose proviennent de sources anglaises : si l’on en croit sa fiche anglaise de wikipedia, le media est présenté comme une télévision « chrétienne fondamentaliste » (sans doute proche des milieux conservateurs-tendance « néoconservatrice » ?), fondée par le télévangéliste Pat Robertson in 1961. On peut la regarder « en live ».
    Si cette télévision est « chrétienne », c’est donc d’autant plus grave et inquiétant, tant le « reportage », frisant par moment le ridicule, accumule clichés, surenchère, stigmatisation de l’étranger et désinformation : « quelques heures avant l’attentat d’Oslo », « 100 % des viols »(il faut oser le publier) seraient commis par(forcément)des étrangers. 100 % ? A croire que s’il n’y avait eu que des norvégiens « de souche » et « blancs » sur Terre, Christ n’aurait pas eu à venir mourir sur la croix ?
    J’avoue m’être arrêté au moment de la première interview : cela m’a suffit.

    Il suffit ensuite de taper le titre exact du reportage, pour tomber sur une première liste de sites le diffusant. Sans qu’il soit nécessaire de les lire tous ou de les nommer, la mention d’adresse nous informe qu’il s’agit, à presque « 100 % » de sites proches de l’extrême-droite ou identitaire.

    En cherchant encore un peu, il est possible de retrouver la trace d’un reportage de cette chaîne, diffusé en décembre 2010 et consacré(devinez !) au multiculturalisme et à l’islam en France. La chaîne (« chrétienne », donc) y décrit la France et ses habitants, où tous les musulmans de France vivraient selon la Charia. Mais le nom de la personne-ressource de cette chaîne n’étonnera personne, puisqu’il s’agit d’un certain Philippe Vardon du groupe d’extrême droite « Bloc identitaire ».

    Il serait temps de relire tout ce que la Bible-et particulièrement l’Exode, le Lévitique et le Deutéronome-dit de l’étranger : Ex.22v21, 23v9 ; Matt.25v34-46 ; Lévit.19v34 : « Vous traiterez l’étranger en séjour parmi vous comme un indigène du milieu de vous; vous l’aimerez comme vous-mêmes, car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte. Je suis l’Éternel, votre Dieu » et Deut.10v17-19 : « l’Éternel, votre Dieu, est le Dieu des dieux, le Seigneur des seigneurs, le Dieu grand, fort et terrible, qui ne fait point acception des personnes et qui ne reçoit point de présent, qui fait droit à l’orphelin et à la veuve, qui aime l’étranger et lui donne de la nourriture et des vêtements. Vous aimerez l’étranger, car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte ».

    Il est aussi utile de relire l’article de Jean Bauberot, cité plus haut….

  5. @ Nic,
    J’ai lu ce long message en diagonale, avant d’arriver au passage où il est question de ce que dit la Bible sur l’étranger.
    Je connais bien ce passage, je l’ai lu souvent, mais je n’ai jamais pensé à faire le parallèle entre ce que la Bible appelle « l’étranger », et le phénomène de l’immigration, en occident aujourd’hui.
    Et je pense qu’il faut plus que de la bonne volonté chrétienne pour faire ce parallèle.
    Les différences seraient trop longues à exposer ici, mais je vais essayer d’en décrire les principales :

    – Aux temps bibliques les étrangers touchaient-ils toute sortes d’alloc.?
    – Les étrangers de l’époque quittaient-ils leur pays pour les mêmes raisons qu’aujourd’hui?
    – La Bible parle-t-elle d’étrangers, par millions?
    – La bible parle-t-elle d’étrangers aggressifs, racistes, et voulant à tout prix imposer leur culture et religion?

    Poser la question c’est y répondre.
    Cher Nic, la Bible appelle aussi le chrétien à toujours faire preuve de discernement.

    • Bonjour Chris.

      « Un docteur de la loi se leva et dit à Jésus, pour l’éprouver : Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? Jésus lui dit : Qu’est-il écrit dans la loi ? Qu’y lis-tu ? Il répondit : Tu
      aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi-même. Tu as bien répondu, lui dit Jésus ; fais cela et tu vivras. Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : et qui est mon prochain ? »
      C’est alors que Jésus raconte la parabole du Bon Samaritain, en posant la question connue :
      Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ? C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui,, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit : Va, et toi, fais de même ».(Luc 10v26-37)

      Poser la question, c’est donc y répondre.

      Aujourd’hui, à la question de savoir si le commandement divin « tu aimeras l’étranger », « tu ne l’exploiteras pas » ou « tu ne l’opprimeras pas » s’applique bien à l’étranger d’aujourd’hui et si étranger », « immigré »(à notre époque) veut bien et toujours dire « étranger », « immigré » à l’époque biblique, il est intéressant de constater ici que le prochain de la parabole, c’est le Samaritain. En somme, l’étranger, le prochain.

      Chacun sait qu’entre les Juifs et les Samaritains, pourtant deux peuples très proches, il y avait une haine ancestrale, culturelle et religieuse. Ainsi, et c’est là la leçon de la parabole, pour ce Samaritain, le prochain c’est le juif qui étendu, par terre, blessé et pour le Juif, le prochain, c’est le Samaritain qu’il détestait.

      Le Samaritain, en voyant le Juif étendu par terre, s’est-il demandé s’« il touchait indûment des allocs », si « la Bible parle d’étrangers agressifs, racistes, voulant à tout prix imposer leur culture et religion », ou d’« une horde d’étrangers prêts à envahir son pays par millions », etc…?
      Non. Il ne s’est pas posé de question. Il a vu un homme dans la détresse, et l’a aidé sans calcul, sans faire de favoritisme.

      Poser la question, c’est effectivement y répondre.

      Mais les questions posées plus haut sont-elles légitimes ou ne sont-telles que des raisons-prétextes pour ne pas aider(ou voir, entendre le besoin de) l’ « autre » ?
      Suivons-nous la logique des brigands, du sacrificateur/lévite ou celle du samaritain ?

      Poser la question, c’est effectivement y répondre.

      Et pour nous, qui est le prochain ? Eh ! bien le prochain, c’est celui que nous méprisons, ignorons ou haïssons : le prochain pour le pauvre, c’est le riche, et pour le riche, c’est le pauvre. Le prochain, pour le noir, c’est le blanc, et pour le blanc, c’est le noir. Le prochain pour le patron, c’est l’ouvrier, pour l’ouvrier, c’est le patron. Le prochain pour l’évangélique, c’est le musulman, pour le musulman, l’évangélique, etc…

      Car, qui sait où le jour où nous avons besoin d’aide, ce n’est pas l’étranger, brocardé par ce reportage, cet étranger que l’on méprise ou déteste qui sera le seul à nous porter secours ? Jésus enseigne de ne pas faire de différence entre les hommes, mais d’être simplement, à l’image de Dieu, motivé par la compassion, par l’amour(sans calcul), dans nos actions.
      La loi en Israël qui dit : « Tu ne maltraiteras pas l’étranger au milieu de toi, tu te souviendras que tu as été étranger dans le pays d’Egypte » est toujours valable aujourd’hui, car Dieu aime l’étranger. Deut.10v17-19 : « l’Éternel, votre Dieu, est le Dieu des dieux, le Seigneur des seigneurs, le Dieu grand, fort et terrible, qui ne fait point acception des personnes et qui ne reçoit point de présent, qui fait droit à l’orphelin et à la veuve, qui aime l’étranger et lui donne de la nourriture et des vêtements. Vous aimerez l’étranger, car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte ».

    • Aider quelqu’un dans le besoin, quel qu’il soit… c’est une chose. Approuver la politique actuelle en matière d’immigration et ses conséquences… en est une autre.

  6. Sans perdre de vue ce que la Bible dit de notre attitude à avoir avec l’étranger (la stigmatisation, la peur de l’autre, l’incitation à la haine raciale, me paraissent être en contradiction avec les commandements divins cités plus haut), voici deux liens vers le site de l’hebdo « Témoignage chrétien » sur le sujet. Le premier est une interview de l’anthropologue Emmanuel Terray. Celui-ci juge la politique française d’immigration « non seulement très attentatoire aux droits et à la dignité des personnes, mais surtout complètement irréaliste, et donc inefficace ». Cela s’explique par le fait que « la migration est un phénomène mondial, qui a toujours existé, et sur lequel les États ont peu de prise en réalité. La liberté d’émigrer est la forme d’un droit fondamental, celui d’aller et venir ». Une politique alternative d’immigration commencerait par « rétablir les étrangers dans le droit commun.».

    On rappellera le constat partagé par les économistes et même le Medef, qui a poussé en 2007 à la création d’une carte de séjour « salarié » pour régulariser les travailleurs sans-papiers : Main-d’œuvre peu coûteuse et corvéable, les sans-papiers occupent des postes aux horaires et conditions de travail difficiles délaissés par les « Français de souche ». Des secteurs tels l’hôtellerie, la restauration, les services à la personne, la sécurité, ou le bâtiment et les travaux publics ne pourraient fonctionner sans ces travailleurs.
    Une étude, publiée en 2010, révèle en outre que le travail des immigrés (en situation régulière et sans-papiers confondus) est largement rentable. L’État leur verse 47,9 milliards d’euros pour les aides sociales (RSA, allocations chômage) par an, mais ils paient 60,3 milliards d’euros via la TVA, les impôts ou les cotisations sociales. Soit 12,4 milliards de gains pour les finances publiques. Dans une autre étude, que des parlementaires de tous bords ont rendue public en mai, si la France opte pour une immigration zéro, ce n’est pas 3 %, mais « 5 % du PIB supplémentaire qu’il faudra trouver d’ici 2050 » pour financer les systèmes de retraite et de santé.
    Pour leur part, les 200 000 à 400 000(on est loin des « millions », agités comme des épouvantails) sans-papiers présents en France sont surtout des contribuables, estime François Brun, ingénieur au Centre d’études de l‘emploi (CEE) : s’ils paient rarement des impôts sur le revenu, ils règlent des taxes d’habitation, et cotisent via les fiches de paye aux caisses de retraite et de chômage.

    http://www.temoignagechretien.fr/ARTICLES/Societe/Sans-papiers-La-vie-systeme-D/Default-18-2699.xhtml

    Un autre article concerne les Etats-Unis :
    http://www.temoignagechretien.fr/ARTICLES/International/Des-musulmans-de-plus-en-plus-americains-/Default-3-3088.xhtml

  7. J’avoue ne pas comprendre cette réaction et cette façon de (dé)considérer avec mépris un hebdomadaire sérieux, de qualité. Le constat n’appelle-t-il pas, au contraire, un débat raisonné et argumenté sur ce sujet ?

    On lira avec profit un article analogue, paru dans le journal « La croix »(un autre journal « gauchiste », sans doute ?), qui débute ainsi :

    « Ils travaillent en France, paient l’impôt sur le revenu, et participent ainsi à la solidarité collective. Mais, officiellement, ils n’ont pas le droit de séjourner sur le territoire. Les organisations estiment ainsi que près de 200 000 étrangers en situation irrégulière et bénéficiant de fiches de paie ont déjà reçu une déclaration préremplie à leur nom.
    Ces salariés considèrent qu’ils accomplissent en payant l’impôt un devoir citoyen et exigent en retour une reconnaissance de leur participation, en l’occurrence la régularisation ».

    http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/Des-sans-papiers-imposables-reclament-leur-regularisation-_EP_-2011-05-30-620254

  8. J’apprécie aussi beaucoup « dieuetmoi », que je consulte parfois. Sinon, mes sources, concernant l’information(je précise), sont généralement variées, comme vous pouvez le constater. Et si je cite TC, c’est parce que je trouve qu’il s’agit d’un journal à mettre à avant pour son contenu et son état d’esprit.

    Mais ceci mis à part, votre rôle, en tant que journaliste, n’est-il pas d’encourager et de favoriser un débat réel, sérieux, et constructif, acceptant la confrontation d’idées(et de sources)sur un sujet qui ne saurait s’appréhender par de seuls slogans simplistes et répétés en boucle ? Votre source, à savoir ce reportage que vous citez en ouverture, l’aborde-t-elle réellement sous le bon angle et de la bonne façon ?
    Pourquoi ne pas relever et argumenter sur les points soulignés plus haut ? Je vous avoue que votre réaction m’étonne franchement !

    • Je connais bien Henrick de « Dieu et moi », mais bon, il est journaliste pour Témoignage Chrétien, donc on ne peut pas dire que ce soit une source très différente du magazine catholique dont le côté « gauchisant » m’agace quelque peu… Quoi qu’il en soit, ce n’est pas parce que je m’octroie le droit de critiquer certaines sources, que je m’oppose à un quelconque débat… Bien au contraire, et je ne vous empêche pas de diffuser vos convictions dans vos commentaires.

    • Concernant le documentaire diffusé… est-ce que les faits évoqués sont faux ?

  9. Est-ce que Actu Chretienne est le media droitiste par excellence?

    • Les droitistes ne bénissent pas Israël comme Actu-Chretienne.Net le fait ! Et ils ne dénoncent pas la persécution des chrétiens comme Actu-Chretienne.Net le fait ! Et ils ne témoignent pas de l’Evangile comme Actu-Chretienne.Net le fait ! Bref…

  10. Effectivement, j’avais deviné que vous connaissiez Henrick L. Il est par ailleurs protestant évangélique et vous l’avez interviewé (en tout cas, il avait un journaliste de TC), en même temps que deux autres journalistes de publications chrétiennes(protestante, évangélique), il y a quelques temps, si je ne m’abuse (je ne retrouve plus l’interview pour en être sûr). Lui-même a écrit sur vous, notamment « en bien », même s’il a déclaré ne pas vous rejoindre sur certaines de vos options.

    J’ai parlé de TC, un journal né en 1941 « dans la clandestinité grâce à l’engagement d’hommes et de femmes qui ont refusé de pactiser avec le nazisme ». Connu pour être « le magazine des cathos de gauche », il est intéressant de constater qu’il n’a pourtant jamais été un journal exclusivement catholique (moi, protestant évangélique, je le lis, par exemple), se voulant, au contraire, « un magazine d’inspiration chrétienne ouvert à toutes celles et ceux qui, croyants ou non, comptent – entre autres – sur les forces de l’esprit pour résister à une société de pure consommation ».
    http://www.temoignagechretien.fr/QuiSommesNous/Qui-sommes-nous.aspx

    Une déclaration, des principes, un fondement et un contenu, qui expliquent que je me retrouve dans ce journal.

    Ceci dit, je ne comprends toujours pas ces qualificatifs de « gauchistes » ou « gauchisants », très connotés et propres à coller une étiquette disqualifiante au journal. Pour mieux se dispenser de prendre en compte ce qu’il écrit ? Vous avez d’ailleurs réagi en priorité en jugeant le journal, sans faire référence au contenu, qui s’appuie sur des études et rapports sérieux. Je note que vous n’avez toujours pas répondu au fond. C’était pourtant là ma question.

    Certes, les commentaires sont heureusement libres (dans les limites que l’on sait), certes chacun (dont vous et moi et d’autres) a ses convictions. D’ailleurs, j’estime qu’il n’y a pas lieu de « diviser les chrétiens », en séparant ou en opposant « les chrétiens de gauche » et « les chrétiens de droite ». L’important est d’abord de voir ce qui nous unit et, surtout, qui nous rassemble : Christ. Ce qui inclue une base commune. Ensuite, l’évangile, « l’éthique chrétienne », « les valeurs bibliques » sont, à mon sens, beaucoup plus « globales » et inclusives qu’on ne le pense. L’on peut, ainsi, vouloir défendre la famille et avoir des préoccupations sociales. L’ « immoralité », que l’on entend dénoncer au nom de principes bibliques, peut être de nature sexuelle, mais pas exclusivement, comme on peut le voir dans la Bible : l’injustice(de toute nature), le mensonge, la manipulation, l’égoïsme, l’individualisme, le racisme, la xénophobie, l’incitation à la haine, le sont tout autant.
    Chacun est différent et j’estime que certaines approches peuvent être complémentaires. C’est là la richesse de la diversité, à mille lieux d’une volonté d’uniformité.

    Le problème n’est donc pas dans les convictions. Il ne vient pas de là et c’est sur ce qui suit que je ne vous rejoins pas.

    « Critiquer les sources », ce n’est pas dénigrer un journal en lui collant une étiquette disqualifiante, mais user d’esprit critique sur les sources, c’est à dire, sur le contenu, en vérifiant d’où elle vient, si on peut la vérifier en la recoupant avec d’autres sources…Mais donner une liberté de parole n’est pas forcément synonyme de débat constructif et argumenté. Il manque ici, je trouve, une véritable confrontation d’idées, où personne ne se sentira jugé parce qu’on ne sera pas forcément d’accord avec ce qu’il dit, écrit ou pense, mais à la condition de multiplier les points de vue, les sources et de se baser sur des données honnêtes et fiables(le plus possible). Il est possible que l’on finisse par se rejoindre sur certains points, voire même que l’on partage des points communs. Il est aussi possible que l’on ne soit toujours pas d’accord sur d’autres points. Mais l’essentiel est que l’on aura dialogué et cherché à se comprendre, dans le respect mutuel.

    Parallèlement à cela, j’avoue m’inquiéter beaucoup (et je ne suis pas le seul ici), quant à l’occurrence de la nature de vos sources (leur provenance, l’horizon des personnalités politiques ou médiatiques auxquels vous accordez une tribune ou que vous invitez dans vos émissions), et quant à l’angle choisi pour traiter certains événements. Je m’interroge également beaucoup quant aux sujets que vous traitez exclusivement, au détriment d’autres. Ainsi, rien sur « la chasse aux Rroms » mais ce reportage de CBN news. Je devine qu’il y a là un choix, mais ce choix est de nature à me rendre perplexe. A ce jour, je ne le comprends toujours pas.
    Ceci m’amène à reparler du contenu de ce fameux reportage. A ce sujet, je me suis déjà exprimé, il me semble. Deux remarques, sur la nature des sources et sur le contenu.
    J’ai exprimé ma surprise de voir citer ici comme source la « libre antenne » de Sud Radio, qui a beaucoup fait parler d’elle en cette rentrée 2011. Vous ne pouvez ignorer les dérapages. Je vous renvois aux sources déjà mentionnées, relatant cet événement. Quant à CBN news, j’ai appris qu’il s’agit d’une TV chrétienne évangélique. Fort bien, me suis-je dit. Mais malheureusement, le contenu du reportage me paraît en décalage avec les valeurs que cette chaîne est censée représenter : le reportage accumule clichés, exagération, stigmatisation de l’étranger et désinformation : « quelques heures avant l’attentat d’Oslo » et le « 100 % des viols »(il fallait oser le publier) seraient commis par(forcément)des étrangers. 100 % ? D’où tient-on ces chiffres ? Sont-ils tenables ? Vérifiables ? Le problème est là. Et le malaise s’accroît lorsqu’on constate que le reportage n’est relayé que par (presque) « 100 % » de sites proches de l’extrême-droite ou des groupes identitaires. Il y a là de quoi s’interroger, en effet.
    Comme je m’interroge sur le motif, le but de ce reportage et de l’obsession quant à ne retenir pour seul angle et pour seule piste « c’est (forcément) la faute de l’étranger », en ignorant superbement l’attitude exemplaire des norvégiens, refusant de tomber dans le piège du tueur. Pourquoi faut-il qu’une « télé chrétienne » y tombe, dans ce piège ?
    « Allumer des feux » ou contribuer à les allumer est périlleux. Où sont alors la crédibilité et la légitimité de celui qui prétend vouloir éteindre ou dénoncer ce qu’il allume lui-même ?
    Je vous remercie.

  11. Ce à quoi nous assistons depuis quelques décennies en matière de politique de l’immigration, est un phénomène qui n’a pas son équivalent dans l’histoire moderne.
    Cette politique est trop générale aux pays post-chrétiens (Europe, Amérique du nord, et monde Anglo-saxon), pour être le seul fait d’une situation contextuelle.
    Il est à noter que ce phénomène de mondialisation religieuse, culturelle, idéologique, et ethnique, ne se produit que dans nos sociétés occidentales, et que ses initiateurs ne veulent ni ne souhaite le généraliser au monde entier.
    Un observateur un tant soit peu avisé et réellement obectif (un chrétien évangélique, par exemple), ne peut pas ne pas remarquer qu’elle relève d’une volonté délibérée de noyer la civilisation judéo-chrétienne par l’immersion migratoire, qui, comme par hasard, et composée à 80% de musulmans.
    Or, n’en déplaise à certains, l’islam n’étant pas une race mais une religion, je n’ai aucun scrupule à le dénoncer, comme voudraient m’en empêcher ceux du politiquement correct.
    Ce phénomène contre nature, se produit, aussi comme par hasard, à un moment de confusion culturelle et morale :
    – Remise en cause de la famille traditionnelle (mariage des homosexuels, homoparentalité).
    – Remise en cause des frontières normatives mises en place par Dieu (justification de l’homosexualité, théorie du genre).
    – Attaques de la personne du Christ dans beaucoup de manifestations « culturelles » et « artistiques », soutenues par les médias.
    – Tout récemment encore, remise en cause mesquine des termes « avant JC » et « après JC » comme repères de datation historique.
    Et la liste n’est pas exhaustive.
    Incontestablement les flux migratoires actuels sont décidés, voulus, et organisés par les mêmes sociétés et milieux anti-chrétiens qui pensent aujourd’hui pouvoir porter l’estocade, après plusieurs siècles de lutte anti-chrétienne, pour certaines d’entre elles.
    Comme parallèle biblique à ce phénomène, je pense :
    – A l’épisode de la tour de Babel, lorsque les hommes se sont révoltés contre Dieu et ont voulu ne faire qu’un peuple et qu’une langue. Ce qui a provoqué le divin courroux et leur éparpillement sur toute la terre,
    – A celui des villes de Sodome et Gomohre, où l’immoralité, la perversité et le mépris de Dieu me font beaucoup penser à ce qui se passe dans notre monde d’aujourd’hui.
    Mais là aussi, comme Il nous l’annonce, j’ai l’espérance que Dieu ne tardera pas à intervenir.

1 Trackback / Pingback

  1. Agressions de Cologne : D’un certain traitement médiatique qui s’appelle « bâtonnage » | PEP'S CAFE !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :