Michel Garroté : « Je suis islamophobe. C’est un délit d’opinion ! »

Journaliste et essayiste catholique, Michel Garroté s'interroge sur la progression du courant de pensée islamophile en Occident.

Michel Garroté Michel Garroté

Aujourd’hui, je décide de changer d’avis. Na ! Avant, je disais que je n’étais pas islamophile et que je préférais défendre la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne. A partir d’aujourd’hui, je dis carrément que je suis islamophobe. Oui, j’ai la phobie, la peur de l’islam. Pas une peur qui, face à l’islamisme, fait de moi un collabo, un capitulard. Non, une peur qui m’invite à aller au-delà de la peur et qui m’invite à dire que, oui, je suis islamophobe et que je combats l’islamisme précisément pour cette raison.

Ceux qui avaient la phobie, la peur du nazisme, avaient deux choix possibles : devenir des collabos capitulards ou résister. Je choisis de résister en reconnaissant que la peur est l’une des motivations de ma résistance, l’autre motivation étant le refus de perdre ma liberté d’expression et d’opinion. Et à l’âge de 54 ans, je me fiche complètement de savoir quand, comment, où et pourquoi je vais mourir. De toute façon, des menaces, j’en ai déjà reçues et je les ai déjà jetées à la poubelle, parce que dans le fond, je m’en tape.

Il se trouve que selon l’idéologie islamophile à la mode (idéologie islamophile qui juge et condamne l’islamophobie), l’islam aiderait, soi-disant, l’Occident, à redéfinir son identité ; à pratiquer le dialogue des cultures ; et à pratiquer le multiculturalisme. A cet égard, l’idéologie islamophile reproche, à l’Occident, d’avoir une identité judéo-chrétienne monolithique. Et dans ce cadre, l’islam apporterait, paraît-il, quelque chose de nouveau. L’islam aiderait, soi-disant, les Occidentaux, à redéfinir leur relation avec les autres. L’islam aiderait, paraît-il, les Occidentaux, à lutter contre le racisme ; contre la discrimination ; contre le regard porté sur les musulmans. Un regard colonial, nous  dit l’idéologie islamophile, un regard colonial influencé par l’histoire de l’Occident face à l’islam.

L’islam aiderait, soi-disant, les Occidentaux, à transcender l’ère coloniale et les croisades. L’islam aiderait, paraît-il, les Occidentaux, à devenir multiculturels. Et l’islam aiderait, paraît-il, les Occidentaux, à faire de la lutte contre la discrimination, une priorité. Voilà résumée, en quelques lignes, l’idéologie islamophile. Je n’invente rien. C’est bel et bien ainsi, qu’est formulée, l’idéologie islamophile, par les journalistes, les historiens, les sociologues, les enseignants, les chercheurs, les faiseurs d’opinion et les politiciens. Et quiconque n’adhère pas à cette idéologie islamophile, est, automatiquement, accusé d’être islamophobe.

Car l’idéologie islamophile, non seulement s’est construite sur du sable mouvant ; mais en plus, elle ne peut souffrir quelque débat que ce soit. Quiconque n’adhère pas à l’idéologie islamophile ne peut qu’être islamophobe. Et quiconque est islamophobe ne peut qu’être raciste. On le voit ici, le niveau du débat, est à peu près aussi lamentable, que l’était, le débat sur le communisme.

Et vous… Qu’en pensez-vous ?

24 Comments on Michel Garroté : « Je suis islamophobe. C’est un délit d’opinion ! »

  1. je n’ai pas votre savoir ,surtout de dire les choses aussi bien que vous l’écrivez,je vous trouve quelque cocasse amusant,voir un brun cinique,votre franchise=opinion vous honore, » votre grand âge » je comprend que vous n’ayez plus peur de rien »cependant devant la mort »personne ne sans réjouê surtout si elle se fait sentir,laissons tombé ces islamiques fanatiques qui veulent nous apprendre par la violence de croire a autre chose de meilleur ,drôle de maniére qu’ils ont de nous montrer, je suis croyante fervante en christ,je haie tout genre de violence,par concéquent la haine (ceci dit l’islame me donne des craintes)j’en réfere donc a la grâce du Dieu tout puissant et je me garde bien d’obliger d’autres a me suivre chacun ces convictions (comme vous )je m’exuse des fautes les études,j’ai peu connue

    • Excellent!!! Au fait, nous chretiens nous sommes trop « intelligents ». Nous pensons souvent que ce que je fais ne va rien apporter ou changer. FAUX!!! si vous haissez quelques chose, montrez-le! meme un gramme peut faire balancer les choses de ton coté. Vivez pour vos convictions! Les musulmans, comme l’a dis Michel, exploitent les lacunes dans la societé europeenne. Ils ont raison, vous etes fermés les uns aux autres. C’est un fait. Eux non. Mais personnellement, je prefere une societé fermée que la solution de l’islamisme. Je suis Algerien. Mais si les chretiens europeens changent dans ce sens, ca va etre beaucoup mieux. Les musulmans perdront leur tranchants, du moins dans ce sens.

  2. Franchement, la peur comme étant une des motivations de ce positionnement? Une peur allant au-delà de la peur? Dépasser une peur signifie faire face à ses démons intérieurs, donc en ce qui concerne l’islam savoir ce qui fonde nos convictions propres et inébranlables, de facto vivre le St Esprit… Mais la suite du texte montre que les convictions propres à M. Garroté se basent sur un rejet de l’islamophilie: a priori c’est censé, mais où voit-on une conviction imprégnée de foi, de confiance spirituelle? Moi je ne vois qu’une conviction basée sur une opinion personnelle, réfléchie sûrement mais pas clairement imprégnée de la confiance chrétienne donnée par le Ressuscité…
    Et c’est là qu’il y a danger, que la peur peut s’avérer mauvaise conseillère, ainsi que le dit la Bible: « … La peur en effet n’est rien d’autre que la défaillance des secours de la réflexion; moins on compte intérieurement sur eux, plus on trouve grave d’ignorer la cause qui provoque le tourment … » (Sagesse 17v12-13) Et ça donne quoi en final? Tout simplement un possible égarement dans le secret du labyrinthe de ses passions: « … Qui as-tu craint et redouté, pour mentir et ne plus te souvenir de Moi, pour ne plus te soucier de Moi? … » (Isaïe 57v11)… Et c’est un vrai danger: car l’islam, de façon encore plus net avec son volet intégriste, se nourrit de la peur, de l’ignorance et des idées reçues des non-musulmans pour avancer ses pions et jouer ses cartes. Donc dépasser sa peur? Chiche! Mais pour cela, il faut être humble et se faire petit pour reconnaître sa propre ignorance qui fonde cette dernière, et tout en même temps recevoir toujours plus de Dieu, de l’Esprit. Cela seulement peut donner les outils qui ébrècheront, lamineront et détruiront le « politiquement correct », hypocrisie fille du Prince du mensonge… Donc j’attends plus de vous M. Garroté, qu’un simple « Na! » 😉

  3. Article assez étrange. Etrange de dénoncer en masse « les journalistes, les historiens, les sociologues… »bref, l’intelligentsia, forcément loin du peuple. ça sent bon le populisme. Etrange de se comparer par à ceux qui ont résisté au nazisme, tout en dénonçant les islamophiles qui seraient dans la surenchère multiculturaliste. Face à l’Islam, on peut très bien être ni islamophile, ni islamophobe et tout simplement dire: « qu’ils respectent le droit ». Un point c’est tout.

  4. Il y a une difference entre la bible et le coran et meme si dieu souhaite nous reprendre, nous  » corriger » cela n’a rien avoir avec la charia
    lA bible dit:
    « Corrige tes enfants tant que tu as l’espoir de les aider » Proverbes 19.18
    Pour laisser un héritage de valeur à vos enfants, vous devez les corriger quand ils font des erreurs. Cette responsabilité des parents est souvent source de grave mésentente dans le couple, parce qu’il n’existe pas deux personnes qui ont le même regard sur tout. Dans une situation donnée, un des conjoints sera probablement plus sévère que l’autre.

    Des enfants qui n’apprennent jamais à réagir à l’autorité et à la respecter auront des difficultés toute leur vie.
    Cela peut dépendre des circonstances, de l’enfant qui est concerné ou encore de celui des deux parents qui a subi le plus grand tort.
    Mais vous devez éviter que votre divergence d’opinion se transforme en ambivalence, sinon ce seront vos enfants qui feront la loi, ce qui leur donnerait un sentiment d’insécurité.

    Mon épouse et moi avons souvent eu ce genre de désaccord.
    Dans de telles situations, nous avons appris à nous retirer tous les deux à l’écart, à résoudre notre différent puis à décider lequel de nous deux était le mieux préparé émotionnellement pour gérer la situation.
    Après quoi nous présentions un front uni à nos enfants.
    À chaque fois que nous n’avons pas suivi cette règle simple, tout le monde en a été blessé.

    Les deux mots essentiels à cet égard que vous devez enseigner à vos enfants dès leur plus jeune âge sont « viens » et « non ».
    Des enfants qui n’apprennent jamais à réagir à l’autorité et à la respecter auront des difficultés toute leur vie. On ne peut pas toujours faire comme on veut.
    Si vous ne fixez pas de limites claires à vos enfants maintenant, ils ne comprendront jamais ce principe plus tard dans la vie, et ils connaîtront de graves problèmes relationnels – dans leur famille, avec les collègues et même avec Dieu.

    Salomon a écrit : « Corrige tes enfants tant que tu as l’espoir de les aider » (Proverbes 19.18). Rien ne sape davantage un héritage qu’un manque de discipline.

    L’héritage que vous laisserez ne devrait pas se limiter à ce que vous avez fait sur terre. Il devrait inclure ce que feront les autres une fois que vous ne serez plus là.
    Exercerez-vous une influence sur la génération à venir ?

    Amis, étrangers bien venu en France, terre d’accueil, et d’asile pour les refuzniks de tout horizons, pays des droits de l’homme , de l’égalité et de la liberté !

    IL faut que l’on m’explique ce paradoxe ! Pourquoi devrait-on avoir de la comprehention vis a vis de l’islam alor que cette relion n’en a aucune vis a vis de tous ce qui n’est musulman, j’en veux pour preuve ce tract incendiare et christianophobe que les habitants de Nimes ont recu dans leurs boites à lettres
    Je ne sais si ce tract est de l’intox , un hoax mais s’il contient un fond de vérité, alors il nous faut réagir promptement avec les mesures qui s’imposent.
    En outre sur de nombreuses vidéo prises en camera cachée,dans des écoles coraniques francaises, etrangères on entend les mêmes discours. Les imams prêchent tous: la charia ,le djihad , et la « guerre sainte »

    L’islam n’aura de cesse nous disent les imams de combattre le monde occidental et le christianisme en particulier qui est à leurs yeux source de dérives , de perversions, et d’imoralité que lorsque de Rome aux extrémités des nations, le coran sera imposé, accepté et adopté par tous.
    C’est du reste un des principes coraniques qui précise que le coran soit imposé par le feu ou par l’épée.

    Sous le couvert d’une certaine vision de la « théocratie et dogmatique » les musulmans imposent leur manière de comprendre la parole de dieu et faire dire à Dieu a travers le coran qu’ils prètendent avoir reçu du prophète muhamad ce qu’il n’a jamais révélé aux hommes.Car si tel avait éte le cas alors le dieu dAbraham, d’Isaac et de Jacob, le pere de jésus, et jesus serait « menteur » car il est precisé dans la bible que rien ne serait rajouté ou enlevé a ce qui a déja été annoncé, prophetisé, écrit et enseigné, pas un iota ne serait rajouté

    Les musulmans, profitent , il est vrai pour imposer leur concepts de certaines dérives morales de la société ocidentale actuelle qui n’a rien a voir avec le « christianisme » même si celle ci se prévaut d’une « christianisation » pour dénoncer ses travers et de fait imposer leur propre vision moralistes de l’islam ,

    Par des digressions , des acrobaties de dialectiques, par des artifices de rhétoriques,, parce que de nombreux » chretiens » n’ont jamais lu la bible, et sont donc ignorants sur tout ce qui concerne la véritable parole de dieu , et de fait les chretiens de nom ne peuvent contester les musulmans dans leurq assertions L’islam peut ainsi imposer ses préceptes et nous accuser d’être, par le biais d’une pléthorique d’adjectifs à l’origine de tous les maux de la terre.
    Maux qui n’existeraient pas si le coran avait été prêché et imposé. Hors bien avant que l’islam n’arrive Dieu a condamné ces dérèglements qui relèvent du  » péché » et qu’il a mis en exergue pour que l’homme se repente et qu’il revienne vers son créateur et fasse amende honorable

    L’islam tance le christianisme qui au travers du catholicisme a il est vrai , engendré des disparités, des discriminations, des divisions, des dissensions, privilégié les classes sociales élevées, aristocratiques et cléricales au détriment des classes moyennes , des pauvres , miséreux et des désargentés.

    A cause de ce libéralisme L’islam prêche la « charia » pseudo- loi divine !

    Mais la loi de dieu ,celle que nous connaissons a travers sa sainte parole , celle qui a été écrite et révélée aux hommes par ses prophétes et les enseignements du christ n’ont pas la même raisonance

    Jésus nous dit d’être intolérant avec le péché, car c’est à cause de lui que la mort a prèvalu et que la condamnation a suivit. Mais ses enseignements n’ont rein a voir avec la  » charia »

    Jésus nous a enseigné cela : Allez donc dans le monde entier, faites des disciples parmi tous les peuples baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et apprenez-leur à obéir à tout ce que je vous ai prescrit (Matthieu 28.19-20).

    Oui,il nous faut être intoléran mais intolérant à l’egard du péché :Car il nous faudra obéir à la Loi divine ,la personne qui n’obéira pas (ce sera son choix et il en assumera les conséquence) n’aura le droit d’être désigné par ce, mot : chrétien, disciple du Christ ! Parce qu’il aura privilégié le péché et l’adversaire plus tot que le seigneur et la sainteté de celui ci

    Cette loi est une loi d’amour, non discriminatoire, une loi qui pardonne le pécheur repentant mais qui se doit de s’écarter de tout ce qui peut venir souiller l’homme,ternir son coeur et son âme.

    Celui qui a pris conscience de sa rébéllion envers dieu et poussé a se repentir et a reclamer le pardon. Car dieu n’est pas venu pour condamner mais pour sauver.

    jésus a dit:
    Celui qui croit en Dieu, en sa parole , en son amour , dans sa grâce et dans son pardon quand bien même il serait mort , cet homme là ,devant la face de dieu est vivant , car ce qui condamne l’homme c’est l’incrédulité, c’est son opposition à dieu, c’est le péché qui est en lui et quand bien même il serait vivant à cause de cela, il est déjà mort aux yeux de dieu, car il n’y a sur cette terre aucun juste pas même un seul, tous méritent la mort!

    Jésus n’a -t-il pas dit qu’il etait la porte? « je suis la porte » (Jean 10.7) ; ceux qui veulent voir Dieu , le connaitre doivent passer par jésus qui est le chemin, la vérité et la vie ,pourquoi Jésus viendrait-il vous aider, vous plus qu’un autre ?

    Parce que vous allez lui demander simplement, sa grâce fait le reste et que vous lui êtes très précieux et pour celà il a été jusqu’à vouloir payer à votre place sur la croix du calvaire le prix du péché qui vous rendait esclave , vous tenait enchainé, et de vous en libérer définitivement.

    Pour ce faire, il a vaincu la mort et contrairement à muhamad, jésus lui, est ressuscité des mort le troisième jour après la crucifixion..

    Bien entendu que vous ne méritez pas ce secours, pas plus que cet homme ce jour-là, mais lui a laissé Jésus faire !
    Chaque fois qu’un être humain laisse Dieu faire, le problème devient secondaire, ce qui compte c’est le secours du ciel pour vous !

    Dans l’islam le pécheur et l’homme juste seront jugé de manière aléatoire, il n’y a pas de  » secours » pas de pardon, pas de salut  » inchallah! » mektoum!

    Quoi que l’on fasse dans l’islam on sera: ou condamné ou sauvé, ce qui compte dans le coran, ce n’est ni la repentance, ni la  » conversion » c’est la  » volonté imperturbable d’un dieu sans coeur et eloigné de sa creature  »

    Il est dit dans Ésaïe 2.22 : « Cessez de vous confier en l’être humain, dans les narines duquel il n’y a qu’un souffle […] ». Je devais apprendre à faire entièrement confiance à Dieu et à tirer mon sentiment de valeur et mon assurance de lui.

    En effet, contrairement au coran, c’est quand vous n’avez aucun autre appui que vous apprenez à réellement connaître Dieu.
    C’est alors que vous vous enracinez véritablement dans l’amour de Christ, que vous placez toute votre confiance en Dieu et que vous savez qui vous êtes en Christ.
    Vous êtes libre d’obéir à son appel, au lieu de vivre pour impressionner les autres ou leur plaire. Cette liberté est pour ceux qui le connaissent personnellement. Dieu pourvoira à vos besoins

    « Or celui qui fournit de la semence au semeur et du pain pour la nourriture vous fournira la semence, la multipliera et fera croître le produit de votre justice. » 2 Corinthiens 9.10
    Vous devez prendre la décision de regarder uniquement à Dieu pour votre subsistance. Dites-lui que vous vous attendrez à lui seul pour pourvoir à vos besoins et que vous ne chercherez pas ailleurs.

    Quand Dieu ferme un canal, contrairement au coran et dans l’islam il peut en ouvrir un autre.
    Il est important de ne pas confondre le canal avec la source. Dieu utilisera peut-être votre salaire comme canal pour pourvoir à vos besoins, mais votre employeur n’est que le moyen de la provision divine – et Dieu peut en choisir un autre dès qu’il le souhaite.

    Quand vous commencez à chercher ailleurs la réponse à vos besoins, que vous confondez le canal avec la source, un signal d’alarme clair s’allume aussitôt. Il s’appelle l’inquiétude.

    Supposons que vous considérez votre travail comme la source au lieu du canal. Vous risquez de vous faire du souci et de penser : « Et si je perds mon emploi ? » Sachez que même si ce canal se ferme, la source à laquelle vous vous approvisionnez continue à couler pour vous.
    Quand Dieu ferme un canal, il peut en ouvrir un autre.

    Une fois que vous avez défini votre besoin, vous devez laisser à Dieu le choix du canal par lequel il y pourvoira. I
    l sera peut-être différent de celui vous auriez opté ; en fait, Dieu peut délibérément en choisir un autre pour vous apprendre à attendre de lui la réponse à tous vos besoins.

    En près de quarante ans de vie chrétienne, j’ai appris qu’il était excitant de laisser simplement Dieu être Dieu.

    Il est passionnant de le voir répondre à un besoin d’une manière que vous n’auriez jamais crue possible ou à laquelle vous n’auriez jamais pensé par vous-même.

    Dieu seul est celui qui pourvoit à vos besoins.

    Faites donc cette prière : Seigneur, je crois que tu es celui qui pourvoit à tous mes besoins quels qu’ils soient. Je choisis de te faire entièrement confiance et de marcher par la foi sans douter. Amen.

    :: Si Vous aimez les services que la véritable église du christ prodigue au nom de jésus a travers le monde pour le salut des pécheurs et des âmes alors, approchez vous de jésus, repentez vous et engagez vous dans le service.
    Nous avons besoin de vous aujourd’hui pour réaliser ce projet que Dieu a mis sur notre coeur.
    L’impact va être incroyable mais nous devons nous mobiliser tous ensemble

    Les bienfaits de la communion fraternelle

    « N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns ; mais exhortons-nous réciproquement […]. » Hébreux 10.25
    Nous cultivons notre forme spirituelle en nous retrouvant régulièrement pour nous encourager. La rencontre avec d’autres croyants – le partage en petit groupe – s’appelle la communion fraternelle.

    Pourquoi se réunir avec d’autres croyants ?
    Vous arrive-t-il d’avoir besoin d’encouragement ? La vie est parfois rude et nous sommes tous sujets au découragement.

    Le fait est que vous ne serez jamais un chrétien efficace si vous essayez d’avancer seul. Vous avez besoin d’encouragement.

    Vous avez besoin des autres. Dieu n’a pas voulu que nous traversions la vie seuls.

    J’ai grandi en ISERE , dans une petite ville ,à coté de Grenoble. Pas loin de chez nous poussaient des épicéas, des résineux et des sapins géants.

    Ces arbres ont des racines très peu profondes.
    Ils résistaient au vent en entrelaçant entre eux leurs racines de façon à se soutenir mutuellement.
    Quelle image parfaite de la communion !
    Nous allons vers les autres, nous partageons et nous nous soutenons mutuellement.

    Nous nous fortifions les uns les autres.

    Les flocons de neige sont fragiles, mais lorsque des milliers d’entre eux se collent les uns aux autres, ils peuvent bloquer la circulation.

    Ni vous ni moi ne pouvons accomplir beaucoup seul, mais lorsque nous faisons partie d’un groupe, ensemble nous pouvons faire quelque chose de beaucoup plus considérable. Nous pouvons avoir un impact dans ce monde.

    Il m’arrive de rencontrer des personnes qui disent : « Je vais manquer l’église cette semaine, ce n’est pas très grave. »
    Elles ne se rendent simplement pas compte à quel point il est possible de se dessécher spirituellement chaque fois que l’on se prive de la communion fraternelle.
    En fait, vous avez besoin d’un contact permanent avec d’autres croyants, qui va bien au-delà de ce que vous recevez le dimanche.
    Chaque chrétien doit trouver un équilibre entre l’adoration communautaire et le partage au sein d’un groupe plus restreint.

    Un grand groupe vous permet d’affirmer : « Je fais partie d’un ensemble de quelque importance. »
    Mais il est difficile de partager des sujets de prière quand vous êtes trop nombreux ; vous ne pouvez pas prier les uns pour les autres ; vous avez même du mal à connaître tout le monde.
    C’est pourquoi vous avez également besoin d’un petit groupe.

    Pourquoi se réunir avec d’autres croyants ? « Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon ; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever ! » (Ecclésiaste 4.9-10).

    Une action pour aujourd’hui

    La communion fraternelle est une grande richesse qui nous permet de ne pas évoluer seul à l’écart mais de grandir ensemble.

    Décidez de ne plus rester seul dans votre coin.
    L’amour est un choix

    « Choisissez d’aimer l’Éternel votre Dieu, de lui obéir et de lui rester attachés, car c’est lui qui vous fait vivre et qui pourra vous accorder de passer de nombreux jours dans le pays que l’Éternel a promis par serment de donner à vos ancêtres Abraham, Isaac et Jacob. » Deutéronome 30.20
    L’amour est un choix et un engagement.
    Vous choisissez d’aimer ou de ne pas aimer.

    L’amour est un choix et il représente un engagement.
    Nous croyons aujourd’hui à ce mythe qui veut que l’amour ne se commande pas, que c’est quelque chose qui arrive sans que l’on ne sache trop comment et que l’on ne contrôle pas.

    En fait, même notre langage souligne son caractère incontrôlable.
    Nous disons : « Je suis tombé amoureux » comme si un obstacle imprévu nous avait fait perdre l’équilibre.
    Je marchais tranquillement et badaboum !
    Je tombe amoureux sans que je ne puisse rien y faire.

    Mais il faut que je vous dise la vérité : ce n’est pas cela, l’amour.
    L’amour ne vous « tombe » pas dessus par hasard.
    L’amour est un choix et il représente un engagement.

    Certes, l’attirance est incontrôlable, de même que le désir.
    Mais l’attirance et le désir ne sont pas l’amour.
    Ils peuvent y mener, mais ils ne sont pas l’amour.
    L’amour est un choix.

    Vous devez choisir d’aimer Dieu. Il ne vous forcera pas (Deutéronome 30.20).
    Vous pouvez vous détourner et suivre un chemin complètement différent.
    Vous pouvez détruire votre vie si vous le voulez.
    Dieu ne vous obligera quand même pas à l’aimer.
    Parce qu’il sait que l’amour ne se force pas.

    Et ce même principe est vrai dans vos relations : vous pouvez choisir d’aimer les autres, mais Dieu ne vous forcera pas à aimer qui que ce soit.

    Dites a jésus: Seigneur, contrairement a ce qu’enseigne le coran, ou il n’y a que des obligations,et des contraintes , je comprends que l’amour est un choix,Je m’engage à t’aimer et à aimer les autres.
    Le coran encourage les musulmans a hair les chretiens et tout autres non musulmans et les déprecier alors que la bible nous dit que : Rien ne peut vous séparer de l’amour de Dieu
    « Car j’ai l’assurance que rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu. » Romains 8.38
    Quel que soit le grand nombre de lacunes que vous pensez avoir, vous êtes très spécial aux yeux de Dieu ! Il vous a fait ou conçu de façon belle, merveilleuse et unique. il nous a fait a son « Image » Et vous vous devez de reconnaître son empreinte en vous !

    Trop souvent, les gens comparent leur vie à celle des autres, au lieu de regarder aux promesses de Dieu, et d’être reconnaissants pour ce que Dieu leur a donné.

    Vous tourmenter à cause de vos faiblesses va vous dévier et vous empêcher d’accomplir votre destinée.

    Peut-être dites-vous : « Vous ne savez pas comment j’ai vécu. Voudriez-vous dire que je ne dois pas me sentir coupable ou condamné ?

    Que je ne dois pas chercher à rembourser Dieu pour toutes mes erreurs en passant mon temps à me sentir mal dans ma peau ? »

    Oui, c’est tout à fait ça ! Jésus est venu afin que vous ayez la vie avec abondance, alors commencez à vous regarder aujourd’hui comme Dieu vous voit.

    Seigneur, merci de m’aimer d’un amour inconditionnel, sans te souvenir de mes péchés. Accorde-moi la force pour rester dans tes voies et accomplir ma destinée aujourd’hui et tous les jours. Au nom de Jésus. Amen
    C’est difficile de ne pas être aimé de ses frères !

    « Ses frères virent que leur père l’aimait plus qu’eux tous, et ils le prirent en haine. Ils ne pouvaient lui parler avec amitié. » Genèse 37.4
    Je sais que les préférences font des dégâts, souvent pour la vie, dans le cœur de ceux et de celles qui ne sont pas les préférés ; je sais qu’au regard des autres laissés pour compte, le petit « chouchou » a toujours bien manœuvré pour le devenir. Mais tout de même !

    Au bout du compte, c’est tellement difficile de ne pas être aimé par ses frères ! C’est quelqu’un qui sait de quoi il en retourne qui vous le dit !

    C’est dur lorsque vous n’existez pas aux yeux de vos frères, lorsqu’ils ne vous méprisent même plus, puisqu’ils ne vous voient plus ; lorsque leur seul plaisir, c’est que vous soyez avec eux, juste pour pouvoir vous ignorer. Joseph a terriblement souffert de cela ; tout comme ses frères d’ailleurs !

    C’est souvent le cas des gens trop doués dans un domaine ou un autre, qui provoque la jalousie ! De ceux qui réussissent et qui pour être davantage aimés, vont se battre pour réussir encore mieux et encore plus, ne faisant qu’augmenter la haine des autres !

    Un peu comme quelqu’un attaché qui plus il se bat contre ses liens, plus il les resserre ! Quelle souffrance !

    La réponse évangélique c’est d’aimer ceux qui nous haïssent, benir ceux qui nous maudissent et de pardonner les offenses que l’on nous fait ! Je sais c’est un peu court, mais pourtant tout est là !

    Ils continueront de vous haïr quand même, ne vous faites aucune illusion, mais votre moyen de guérison passe uniquement par l’amour !

    Vous ne vous en sentez pas capable, c’est normal, vous êtes comme tout le monde ! Mais le Dieu qui a dit : « Aimez vos ennemis ! » (Matthieu 5.44), Jésus de Nazareth, va vous aider à vivre dans cette dimension nouvelle !

    Il y a des jours où vous aimeriez qu’on vous aime juste pour ce que vous êtes, c’est tout, sans plus de raisons que cela ; mais cela n’arrive pas et vous êtes tenté de rentre la haine pour la haine ; non, aimez avec son aide à lui, le Dieu de l’Évangile !
    Il est inutile de rêver, ce ne sera pas facile tous les jours, mais installez-vous dans la logique évangélique du Christ-Jésus, et n’en sortez plus jamais !

    Mon Dieu, comme c’est difficile parfois ; entre l’envie de baisser les bras, mes révoltes arrogantes et mes désirs de réussir encore plus et encore mieux pour leur montrer qu’ils ont tort de ne pas m’aimer, je m’épuise ! Viens m’aider à aimer en retour de la haine. Amen.
    « Faisons le bien sans nous laisser gagner par le découragement. Car si nous ne relâchons pas nos efforts, nous récolterons au bon moment » Galates 6.9 (Bible du Semeur)
    L’ennemi rôde et cherche ceux qui, selon lui, seraient prêts à abandonner leur foi, afin qu’il puisse les attaquer et les laisser impuissants.

    Ne laissez pas cela vous arriver. Lorsque l’ennemi verra que vous allez tenir bon, fermement attaché à la vérité de Dieu, et que vous êtes déterminé à repousser ses attaques, il cédera ce terrain-là et vous remporterez une victoire dans la puissance de Dieu !

    Alors n’abandonnez jamais, et ne perdez pas espoir dans votre foi, parce que Dieu ne vous laissera jamais tomber.

    Il est évident que ce ne sera pas toujours facile, mais cela en vaudra la peine, lorsque vous vous serez battu et que vous aurez remporté le bon combat de la foi.

    Restez fort et avancez malgré les difficultés que vous cause l’ennemi, et il reculera lorsqu’il verra que vous vous rapprochez de plus en plus de Dieu.
    « L’amour […] n’est pas irritable […]. » 1 Corinthiens 13.5
    La Bible dit que l’amour ne s’irrite pas, elle ne dit pas qu’il ne s’irrite jamais.

    Parfois, la réponse la plus appropriée consiste à se mettre en colère.

    Jésus s’est fâché dans le Temple lorsqu’il a vu que la maison de son Père était devenue une maison de commerce.

    La colère n’est pas un péché.
    Nous pouvons aimer quelqu’un et nous mettre quand même en colère contre lui.

    La colère peut-être tantôt juste, tantôt égoïste, mais le fait est que les personnes les plus susceptibles de nous mettre en colère sont celles que nous aimons le plus.
    Voici ce je veux vous dire : Dieu a placé la capacité de nous mettre en colère dans notre constitution biologique.

    La colère n’est pas un péché.

    Elle peut le devenir si nous la laissons nous entraîner dans un comportement destructeur, mais l’émotion en elle-même n’est pas un péché.

    La Bible dit que même Dieu se met en colère.
    Vous ne pouvez pas éviter la colère, mais vous pouvez apprendre à la contrôler.

    Vous pouvez décider de la gérer, pour qu’elle devienne un atout plutôt qu’un handicap.

    Cela implique que vous arrêtiez de la justifier par des excuses du genre : « Je suis comme ça. Je m’emporte facilement. Je n’arrive pas à me dominer. »
    Il est possible de contrôler sa colère.

    Vous êtes-vous déjà trouvé au cœur d’une dispute où le ton monte de plus en plus, quand soudain le téléphone se met à sonner ?

    Remarquez avec quelle rapidité vous arrivez à gérer votre colère !

    Vous avez beaucoup plus d’emprise sur elle que vous ne le pensez.
    Décidez de gérer votre colère, puis proclamez : « Je peux contrôler ma colère avec l’aide de Dieu. »

    Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant (2 Timothée 4.2).
    Je serai intolérant ; la Bible me dit : reprends, censure, exhorte ! Je le ferai en respectant la consigne : avec toute douceur !
    Un frère s’énerve et se fâche à cause de sa foi ? Intolérance ! Ce n’est pas un chrétien ! Qu’il se reprenne, vite.
    Or il ne faut pas que le serviteur du Seigneur soit querelleur, mais doux envers tout le monde, propre à enseigner, supportant patiemment les mauvais. Enseignant avec douceur ceux qui ont un sentiment contraire, afin d’essayer si quelque jour Dieu leur donnera la repentance pour reconnaître la vérité ; Et afin qu’ils se réveillent pour sortir des pièges du Démon, par lequel ils ont été pris pour faire sa volonté (2 Timothée 2.24-26).
    Un frère retombe dans ses anciennes habitudes, celles d’avant sa conversion ?
    Frères, si un homme a été surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le dans un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté (Galates 6.1).
    Intolérance à nouveau : je ferai mon possible pour le ramener dans le droit chemin.

    Aucune exception ne sera tolérée : la Bible dit avec un esprit de douceur il sera fait comme le veut la Bible. Et elle seule. Ce n’est pas la « charia » que dueu pronne mais le salut par grace et par la foi en jésus christ son fils unique.
    Il ne veux pas revenir à Dieu ? Tel autre ne veut pas venir à Dieu ? C’est prévu :
    Car, beaucoup sont invités, mais ceux qui sont élus sont peu nombreux (Matthieu 22.14).
    Et, à nouveau, il faudra faire preuve de l’intolérance la plus radicale :
    Tiens-toi à distance des l’homme insensé, puisque tu n’as pas trouvé de connaissance sur ses lèvres (Proverbes 14.7)
    Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs (1 Corinthiens 15.33)
    Ne suis pas la majorité pour faire le mal (Exode 23.2).
    La séparation sera totale : les fils de Dieu d’un côté, les fils de Satan de l’autre !

    La Bible est catégorique : Si quelqu’un ne se conforme pas aux instructions de cette lettre, signalez-le à tous et rompez toute relation avec lui, pour qu’il en éprouve de la honte (2 Thessaloniciens 3.14)
    Qui marche avec les sages devient sage, mais le compagnon des sots s’en trouvera mal (Proverbes 13.20).
    Bien entendu, je n’irai pas m’enfermer dans un monastère pour ne plus voir ceux qui ne pensent pas comme moi.

    La Bible n’a jamais demandé ça. Et je n’aimerai pas moins tous ceux qui ne pensent pas comme moi : Si Dieu nous a tant aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres (1 Jean 4.11). C’est a l’amour qu’ils auront les uns pour les autres que le monde verra qu’ils sont mes disciples ! Jn 13:15
    Je prierai :
    Puis il pria : Eternel, je t’en prie : ouvre-lui les yeux, pour qu’il voie ! (2 Rois 6.17).
    Il le faut, la radicalisation s’impose :
    Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, ni avec un levain de perfidie et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la sincérité et de la vérité (1 Corinthiens 5.8)
    Que toute amertume, et tout courroux, et toute colère, et toute crierie, et toute injure, soient ôtés du milieu de vous, de même que toute malice (Ephésiens 4.31)
    Mais maintenant, renoncez vous aussi à toutes ces choses, colère, courroux, malice, injures, paroles honteuses venant de votre bouche (Colossiens 3.8).
    Oui ! Il faut devenir intolérant avec le péche mais tollerant avec le pecheur qui se repend ! Plus aucune de ces personne qui ne respectent pas l’enseignement de la Bible ne doit être désigné par ce mot : chrétien ! Plus personne ! Même celles qui se prevalent d’une confession d’essence chretienne.
    En tant que chrétien, nous avons à rendre témoignage de Dieu !

    Par nos paroles, nos actes, notre façon de vivre… Si nous sommes mort a nous meme , au peché et si nous avons accepté christ en nous, alors ce n’est plus nous qui agissons, mais christ en nous!
    Vous êtes vous-mêmes notre lettre, écrite dans nos coeurs, connue et lue par tous les hommes ; car il est évident que vous êtes une lettre de Christ, due à notre ministère, écrite non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant ; non sur des tables de pierre, mais sur les tables de chair, celles du coeur (2 Corinthiens 3.2-3).
    Et la consigne est catégorique.
    Il faut que la majorité comprenne que nul n’est chrétien parce qu’il est dignitaire d’une Eglise ou d’une autre, que nul n’est chrétien parce qu’il va à la messe ou au culte tous les dimanches, que nul n’est chrétien parce qu’il le dit.
    Non, un chrétien est un disciple du Christ :
    Ils passèrent toute une année à travailler ensemble dans l’Eglise et enseignèrent beaucoup de gens. C’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples de Jésus furent appelés « chrétiens » (Actes 11.26).
    Un disciple est une personne qui reçoit un enseignement et le met en pratique.
    Et l’enseignement de notre Seigneur Jésus-Christ est radical. Entre autres : tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée, et de toute ta force et tu aimeras ton prochain comme toi-même.
    C’est valable aussi pour les hommes qui viennent de donner l’ordre d’arrêter nos sœurs. C’est peut-être dur, mais ce n’est pas en option : nous devons les aimer, eux aussi.
    Alors, je le répète une dernière fois aujourd’hui : il n’y a plus de place pour la tolérance et ses dérives immorales et amorales . Et c’est justement cela que les musulmans nous reprochent dans leur ensemble.
    Nous donnons une mauvaise image du christianisme dans le monde ou supposé comme tel par nos moeurs delabrées et dissolues, nos vils actions, nos compromissions , notre pernicivité, nos dissensions, nos modes de vies pervers, etc….

    Quelqu’un qui ne vit pas selon la Parole de Dieu n’est pas chrétien.

    Mon Dieu, je te remercie pour les encouragements des Écritures, qui m’exhortent à continuer. Aide-moi à aller de l’avant, en contrecarrant constamment les attaques de l’ennemi. Dans le nom de Jésus. Amen.
    Mon Dieu, je te remercie pour les encouragements des Écritures, qui m’exhortent à continuer. Aide-moi à aller de l’avant, en contrecarrant constamment les attaques de l’ennemi. Dans le nom de Jésus. Amen.

  5. Si des Français avaient envoyé ce pamphlet aussi ordurier à l’adresse des étrangers ou des musulmans qui vivent chez nous, on aurait porté l’affaire devant le conseil d’état ou porté plainte en diffamation, pour xénophobie, l’islamophobie, et insulte envers le coran devant les hautes instances de notre pays et de notre gouvernement

    Les étrangers arrivant chez nous après avoir réclamé le droit d’asile,bénéficier de la gratuité des soins, de l’instruction scolaire, de droits sociaux, de droit à l’hébergement, du droit au culte et à pratiquer leurs us et coutumes etc.. continuent a nous dénigrer, nous critiquer……Et ensuite, on prétendra qu’ils sont victimes de racisme, de xénophobie,d’ostracisme etc…… Lorsque mes parents ou grand parents d’origine Italienne sont venu en France, comme immigrants et pour travailler afin de nourrir leur famille, loin de leur pays , ou ils vivaient dans la misère et le dénuement,, n’ont jamais réagit de cette manière.
    Jamais ils n’ont critiqué leur pays d’accueil. Par ailleurs, il y avait a cette époque, la période de « probation » que d’aucun ont oublié qui contraignait les étrangers a subir et a obéir à des règles et des lois drastiques, durant plus de cinq ans, s’ils ne voulaient pas voir leur contrats de travail non renouvelé et repartir manu militay vers leur pays d’origine.

    C’est étrange , comme les médias et certaines associations classifient ces personnes en les considèrants comme étant privé , chez nous , de droit les plus élémentaires d’expression, de liberté, de pensée, de culte et de mouvements. chaque fois qu’ils seraient confrontés a une difficulté administrative.

    Comment comprendre qu’une fois arrivé chez nous, ils ne cessent de critiquer nos institutions, notre pays, nos dirigeants, notre politique sociale et continuent tout en maugréant et ou nous dénigrer à ne pas vouloir retourner chez eux.

    L’état et les médiats complices n’ont pas informé le peuple Français de certains évènements récents et pour cause, il suffit de regarder les faits et méfaits chaque jour autour de nous, la justice complice, sabote le travail des Gendarmes et des Policiers, ils remettent en liberté des individus comme ci-dessous malgré une condamnation à la prison ferme au palais de justice d’EVRY (voir l’article dans la revue Détective LND n° 1458 du 25 août 2010 page 28) Comment comprendre que la justice puisse relâcher des jeunes multi-récidivistes, des dealeurs, violeurs, qui dégradentt nos biens ,détruisent,éructent, taguent etc…. sous couvert de na pas exacerber les différentes communautés et la susceptibilité de certaine religion IL faut que l’on m’explique ce paradoxe!

    Si l’État ne prend pas les mesures qui s’imposent, nous allons devant des dissensions, des conflits , une guerre civile grave et imminente, 1789 ne sera rien en comparaison. Que Dieu nous protège…A ça ira ça ira ça ira…Chaque semaine je l’entends ici ou là, chaque semaine je le lis dans un journal ou un autre : l’islam est une religion tolérante.
    L’arrestation de nos sœurs chretiennes par la police secrète d’un pays islamique le confirme une fois de plus. Leur crime est particulièrement odieux : elles sont chrétiennes ! Devenir chretien,C’est une insulte faite au coran et a l’Islam
    L’islam est une religion tolérante. Je me souviens d’un reportage remarquable, sur ARTE, consacré à un groupe de pèlerins qui se rendaient à La Mecque.
    J’ai appris de la bouche même d’un imam qui accompagnait ce groupe que la femme musulmane est cachée derrière ses voiles, tchadors et autres, quand elle n’est pas enfermée chez elle, parce qu’elle est la pièce la plus précieuse du trésor de son mari.
    Et l’imam a insisté, pour que chacun comprenne, que personne ne laisserait traîner n’importe où la pièce la plus précieuse de son trésor, exposée aux convoitises de tous, et que chacun l’enfermerait de même.
    L’islam est dit -on une religion tolérante et de tolerence .
    17 hommes, femmes et enfants ont été égorgés dans un même village d’Algérie par des assassins du G.I.A. (Groupe Islamiste Armé).
    Les adultes avaient commis un crime impardonnable : ils n’avaient pas obéi aux consignes d’Allah qui leur interdisait d’aller voter !
    La peine de mort s’imposait. Pour les enfants, je n’ai pas bien compris le motif de la condamnation à mort.
    Mais on peut imaginer qu’ils ont été tués parce que, ayant reçu un si mauvais exemple démocratique de leurs parents, ils risquaient, plus tard, d’aller voter eux aussi. Il fallait sévir par anticipation.
    L’islam est une religion tolérante.
    Une femme a été lapidée (c’est le mot officiel, mais massacré serait plus adapté à mon avis) en public, par ses proches, sur ordre d’un tribunal islamique dans les Emirats. Son crime ?
    Elle avait peut-être trompé son mari, qui a 15 femmes par ailleurs, dans sa collection (On parle encore de harem ? Ce n’est pas politiquement incorrect ?). Alors, une de moins…
    L’islam est une religion tolérante.
    En Israël, un attentat kamikaze parmi tant d’autres a fait 11 morts et 49 blessés. Au nom d’Allah, bien entendu.
    Le chef religieux qui a revendiqué l’attentat et se pavanait sur les écrans de télé du monde entier a expliqué, heureux pour lui, que le kamikaze était au paradis et, fier, qu’il avait de nombreux candidats kamikazes en réserve qui le rejoindraient bientôt.
    L’islam est une religion tolérante.
    Au Pakistan, un groupe islamiste a massacré 9 personnes dans une église, un autre groupe islamiste a tué 3 personnes dans une école chrétienne et d’autres islamistes, encore, ont assassiné 9 personnes dans un hôpital chrétien.
    Tout ça au nom d’Allah qui demande à ses fidèles d’éliminer ces chiens d’infidèles chrétiens de la surface de la terre. L’islam est une religion intolérante.
    Et il sera impossible aux etat laics et republicains de continuer longtemps ainsi…
    Si vous êtes insultés pour le nom de Christ, vous êtes bienheureux, car l’Esprit de gloire et de Dieu repose sur vous, de leur part, il est blasphémé, mais quant à vous, glorifié.
    Mais que nul de vous ne souffre comme meurtrier ou voleur, ou comme faisant le mal, ou s’ingérant dans les affaires d’autrui ; mais si quelqu’un souffre comme chrétien, qu’il n’en ait pas honte, mais qu’il glorifie Dieu en ce nom (1 Pierre 4.14-16).

    Le Christ n’est pas le fils d’Allah, il est le fils du Dieu vivant; Allah n’est pas Dieu, car il est ecrit que jésus parole incarnée de dieu, consubstentiel au pére et cocreateur du monde et comme allah n’est pas jésus donc allah n’est pas dieu

    Notre père, ne forme qu’un avec jésus son fils, Allah et notre Dieu sont deux entités différentes, qui s’opposent dans leurs dires, dans leur conception , dans leur enseignement, dans la prédication du salut et dans la manière de l’obtenir, il y a donc un imposteur, un menteur , un manipulateur un prévaricateur…et celui ci ce n’est certes pas jésus ni la sainte bible. Alors ?…..
    Nous n’avons pas le même Dieu car le notre en plus d’être redoutable est aussi un Dieu d’amour , de compassion,qui nous offre le salut par la mort sur la croix de son fils Jésus et par sa résurrection . Cette mort nous dit la parole de dieu est: expiatoire et redemptionelle, elle nous accorde par la foi dans la grâce, et a tout pécheur qui se repend sincèrement et qui se converti a Dieu : la vie éternelle ce que n’enseigne pas le coran dans ses préceptes

    Aujourd’hui , contrairement a muhamad, dont on peut voir le tombeau a la Mecq ,jésus est : Vivant, il est assis à la droite de Dieu le père et intervient quotidiennement par son esprit.
    Quand nous arrivons à la fin de la lecture du livre saint que l’on nome « la bible « il est écrit dans apocalypse de jean au chapitre 18 : je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre,si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie…….. ors ceci se passait 600 ans avant l’écriture du coran, conclusion aucun écrit n’est valable après la bible… voilà ceci étant, les musulmans ont beau jeux de venir sans cesse vouloir disserter sur la falsification de la bible par les méchants chrétiens, pourquoi n’y aurait-il dans ce cas que la bible qui serait falsifié et bien sur pas le coran……encore faut-il avoir étudié la bible et avoir une bonne vision du coran. Le coran aussi n’a pas été écris ni rédigé par le prophète muhamad, et pour cause, il était , contrairement a jésus qui lui était un érudit, instruit puisqu’il enseignait dans le temple et dans les synagogue, analphabète !

    Cher Saint-Esprit, fais ton œuvre de conviction parmi ton peuple, au Nom de Jésus.
    TRACT diffusé à Nîmes…. honteux

    .Tract mis dans les boites à lettres à NIMES (30)

    Nous Algériens et arabes informons la population judéo Française que nous haïssons par dessus tout la France et son peuple enjuivé jusqu’à la moelle !

    Nous avons battu militairement et politiquement la France en 54 et 62 alors que nous n’étions que 10.000 moudjahidine sous armés contre les 500.000 soldats dégénérés de l’armée Française si sophistiquée.

    Notre vaillant Djounoud AMIROUCHE a tenu à lui tout seul en échec votre fameuse légion Étrangère en Kabylie pendant plusieurs mois.

    Nous sommes arabes et fidèles au Coran, ainsi qu’au terrorisme islamique et nous asservirons définitivement la France et ce qui reste de son peuple de tarés par l’influence de la juiverie et de la maçonnerie, ruiné par ses habitudes d’alcoolisme et de drogue que nous lui fournissons.

    Nous sommes déjà neuf millions de musulmans en France, nous remplissons vos femmes quand nous le voulons et nous sodomisons vos enfants qui finissent par aimer ça.

    Nous avons dans votre territoire pourri 400.000 jeunes soldats qui ont déjà fait leur armée au vrais pays, le Maghreb : ces jeunes ont des couilles en acier, et valent leurs aînés de la wilaya 7, qui ont fait ployer la France dans les années 1960, avec seulement quelques dizaines d’unités combattantes. Alors Français fais les calculs: tu es perdant a tous les coups, De Gaulle avait compris. Une seule solution pour vous, parmi trois : la valise ou le cercueil ou alors et ce serait plus raisonnable, vous convertir en masse a l’Islam comme font des Français toujours plus nombreux, tel que GAROUDY, BEJART, BOURGES et encore et encore.

    Nous disons aussi aux 2 millions de Pieds Noirs : ralliez notre noble religion de l’Islam, ainsi vous retrouverez votre place dans la Francarabia de Tamanrasset a Dunkerque

    N’oubliez pas, Pieds Noirs que les Français vous ont honteusement trahis en 1962, d’une majorité de 90% de vote pour l’Algérie indépendante vengez vous, car ces Français sont des pédérastes, et des traitres soumis au Dieu des juifs et de l’argent .

    La France est déjà à nous : nous l’occupons depuis notre victoire de 1962 et c’est normal.

    Les allemands ne l’ont ils pas occupé en 1940 après leur victoire ? La différence, c’est que nous arabo- musulmans allons l’occuper définitivement, par nos femmes, par nos enfants que nos femmes font naître ici en France en grand nombre, pendant que vous payez pour ça.

    Chacune de nos femmes fait 7 enfants, alors que les truies Françaises sont presque toutes stériles ou alors séropositives ou alors elles font 1 enfant le plus souvent débile.

    CHIRAC a dit : « 1 enfant est une puissance musulmane ».

    Nous irons sodomiser le porc LE PEN dans Notre Dame de Paris, la Cathédrale qui rejoindra bientôt nos 779 mosquées dans Paris entre Perpignan et Dunkerque.

    Mort a la France

    Vive la Francarabia Musulman

    Ce tract qui a été remis dans des boites aux lettres à NIMES (Gard) Il est toutefois regrettable que ce tract ne soit pas signé par l’auteur qui marque sa haine envers la France et les Français.

    .Il a été rédigé de couleur verte représentant l’Islam.

  6. Bonsoir à tous, Je ne peux m’empêcher de faire suivre. Bonne lecture.
    plume agile !
    Un peu long à lire, mais ça vaut la peine… quel humour !!!
    Bonjour,
    Je trouve ce monsieur très courageux de dire ce qu’il pense, c’est pour cela entre autre que je transmets…… Quel beau coup de plume, quelle lucidité.
    Lisez cette lettre ouverte, écrite par quelqu’un qui n’a pas froid aux yeux ; qui sait utiliser les mots adéquats et chose rare, qui signe sa lettre.
    N’oubliez pas de la faire suivre vous aussi.
    Lettre ouverte en réponse au Président du MRAP Mouloud AOUNIT si bien tournée, qu’ elle fait plaisir à lire !
    Monsieur,
    Vous avez organisé récemment, en tant que président du MRAP, un colloque à l’Assemblée nationale intitulé « Du racisme anti-arabe à l’islamophobie ». Vous y avez dénoncé, en France, « les mosquées souillées, les discriminations à l’emploi et au logement, les appels au meurtre, les violences et agressions à l’endroit des populations et des lieux de culte musulmans. Vous avez montré du doigt l’impunité dont bénéficient les auteurs de ces délits, appelant à un réveil de l’opinion publique, un sursaut des institutions (Police, Justice, Education nationale, etc.), une mobilisation des grandes consciences intellectuelles.
    Vous avez raison ! De plus en plus de Français sont racistes. De plus en plus en ont par-dessus la tête de ce qu’ils appellent (à tort) l’invasion islamo-maghrébine. De cet afflux de populations inassimilables qu’ils croient (à tort) être le ressort principal de la délinquance et de la criminalité. De plus en plus sont épouvantés (à tort) par l’afflux de populations qui, ayant chassé l’occupant raciste des territoires qu’il exploitait, ont rendu ces terres à l’heureux état de nature mais sont contraintes de chercher, auprès de l’ancien colonisateur raciste, les remèdes à la misère provoquée par la décolonisation.
    De plus en plus de racistes ont (à tort) des idées de violence en entendant sur les radios les poésies du groupe afro-maghrébin Sniper qui chante, par exemple : « La France nous ronge, le seul moyen de se faire entendre est de brûler des voitures. La France est une garce. On nique la France. »
    Oui, Monsieur Aounit, la triste vérité est là : les racistes n’entendent rien à la rude poésie des cités et ils en ont par-dessus la tête d’entendre des hexagonoïdes chanter qu’ils niquent la France, et qu’ils baisent leurs mères.
    C’est sûr qu’il y a quelque racisme à ne pas accepter ces coutumes de baiser notre mère et de niquer notre pays, mais c’est ainsi, Monsieur Aounit : les racistes ne sont pas tolérants.
    Et ils ont tort. Vous avez raison !
    Mais comment ces petits blancs arriérés seraient-ils assez évolués, ouverts, libéraux et modernes pour accepter que des populations qu’ils ont accueillies, nourries, soignées et enseignées leur crachent leur haine et leur mépris à la figure ?
    Vous faites bien de dénoncer ce racisme-là en France dans la Chambre des députés de cette République qui vous a fait tant de mal.. La dignité de l’endroit ajoute à la force de votre réquisitoire. Mais vous feriez mieux encore en allant le prononcer là-bas, au bled.
    C’est sur place, chez eux, alors qu’ils sont encore libres, qu’il faut alerter les milliers d’Afro-musulmans et d’islamo-maghrébins qui s’apprêtent à céder au mirage du RMI, de la Sécu, des allocs, et à basculer dans le piège affreux que leur tendent les racistes français.
    Monsieur Aounit, dites-le à vos frères, à vos cousins, à vos femmes, à vos enfants, à vos voisins, à tous ceux du bled et de la brousse : la France raciste ne veut pas d’eux parce que dans son aveuglement raciste, elle les regarde (à tort) comme des envahisseurs et des prédateurs.
    > Dites simplement cette sinistre vérité aux vôtres Monsieur Aounit. Ne les laissez pas se jeter dans la gueule du loup. Il est de votre devoir de protéger ces malheureux contre cette effrayante menace. Les laisser venir, serait se rendre coupable de non-assistance à personnes en danger.
    D’ailleurs vous-même, Monsieur Aounit, vous et tous ceux qui comme vous, êtes condamnés à vivre dans cet abominable pays raciste, n’hésitez pas : brisez vos chaînes, secouez la poussière de vos sandales et quittez cet enfer.
    Ne faites pas plus longtemps aux racistes le cadeau de votre enrichissante présence.
    Ne soyez plus le gibier de ces chasseurs impitoyables qui attaquent vos mères dans le métro, violent vos filles dans les caves, pillent vos supermarchés, brûlent vos voitures dans vos cités, vendent de la drogue à vos enfants. Ne leur laissez aucun homme à discriminer, aucune femme à insulter, aucun enfant à battre, aucune mosquée à souiller.
    N’hésitez pas : vengez toutes ces années de terreur, de souffrance, d’humiliation, d’exploitation qu’ils vous ont infligées : privez-les de la chance que vous représentez.
    Et puis, pourquoi vous gêner ? En partant, emmenez vos amis. Les grandes consciences intellectuelles, les militants immigrationnistes, les journalistes amis, D’abord cela leur épargnera l’insupportable peine de vivre sans vous, ensuite cela privera la France raciste de la formidable force intellectuelle qui fait son rayonnement dans le monde entier. Ils seront bien punis, les racistes !
    Songez-y, Monsieur Aounit : ils auront l’air de quoi les Le Pen, les Gollnisch, les Hortefeux , Besson, les militants du FN et les électeurs de tout ce monde quand, le dernier bateau ayant franchi la ligne d’horizon, l’ultime avion s’étant évanoui dans l’azur, la dernière camionnette étant passée de l’autre côté de la frontière, ils découvriront qu’ils sont désormais entre eux ? Entre racistes. Tout seul. Ah, on voudrait voir ça ! Rien que pour le plaisir.
    Cette lettre circulait par EMail dans un petit circuit, maintenant osons la diffuser largement.
    Cordialement
    Major Alain PINON
    Chef de l’Unité des Moyens Aériens
    29, rue Henry FARMAN Paris Tél.: 01.53.98.20.05 / Fax. : 01.53.98.20.12
    Portable : 06 88 21 6770
    Mail :alain.pinon@interieurgouv.fr
    FAIRE SUIVRE

    Envoyé depuis SFR Mail. 10 Go de stockage – en savoir plus.

  7. M. Garroté admet que la peur est la motivation première de son attitude. A-t-il oublié que « l’amour parfait exclut la crainte » ?

    • Le contexte du verset (1 Jean 4 : 16 à 19) montre qu’il est question de l’amour de Dieu et envers Dieu. A mettre en relation avec la crainte et le respect dus à Seigneur Dieu de l’univers, l’Eternel, et son Christ, Messie, le Seigneur Jésus.
      Tout disciple doit craindre le mal…

  8. Chers amis
    Après plusieurs mois de silence et de resourcement,je vous envoie des morceaux choisis pour leur véracité sur l’affaire dite de la Flottille que tous les medias ont diffusés.
    Il flotte dans le monde un air de vindicte et de lynchage. Je ne vois pas d’autres moyens de se défendre que vous dire « dîtes la vérité, dîtes la vérité, il en restera toujours quelque chose… »,
    Le « flop » décrit par la majorité de l’opinion conditionnée par les médias, l’environnement social et ceux qui les paient,– opinion dite « politiquement correcte » — le flop disais-je est celui de la flottille, puisqu’elle n’a pas pu parvenir à ses fins, faire céder le gouvernement d’Israël.
    Quand on a le droit avec soi, on ne cède pas, même devant des Irlandais haineux, ayant bu un coup de trop.

    Et après les arabes diront qu’ils n’y sont pour rien !……….
    Déclenchement de violence sur la flottille vers Gaza

    Comme a dit notre garçon Yédidia [réserviste de tsahal] , « ce n`est pas important ce que le monde dit contre Israel , le plus important c`est qu`aucun soldat israelien ne soit tué et que les blessés se rétablissent . »

    Rafael

    http://www.incredimail.com/french/dailyvideos.aspx?i=FzGiSpXmnQ0&c=mv&id=607778

    L’Islam en Europe…….

    Pleurez, pleurez, vos larmes ne rempliront pas assez la C.A.F……(Caisse d’allocations familiales) et non la confédération des arabes filous, car pour mentir et gruger leur monde ils sont très fort.

    L’argent que les palestiniens reçoivent de l’Europe ET L’Organisation des NATIONS UNIS, de L’UNICEF etc.. sert , plus tôt que d’acheter de la nourriture, des médicaments, des livres et crayons pour les enfants, à acheter des armes, des missiles milans, et des katchiuchka qu’ils tirent sur Israël à raison de plus de cinq cent par jours, et le sixième bateau plus grand que les autres étaient remplis d’armes, de munitions et c’est pourquoi , les pseudo- humanitaires » ne voulurent pas que l’armée Israélienne: le Stahal’ vérifie la cargaison et s’y est opposé en attaquant violemment les soldats qui souhaitaient vérifier les cales

    L’armée israélienne, connue sous son acronyme hébreu Tsahal (pour Tsva Hagannah LeIsrael, Force de défense d’Israël), s’est constituée en mai 1948, en remplacement des organisations armées antérieures dont la principale était la Haganah.

    Elle comprend aujourd’hui tous les corps d’armée dont l’armée de l’air, la marine et des services secrets (Mossad et Shabak).

    Par ailleurs comment comprendre que plus de huit cent millions de musulmans puissent avoir peur d’un pays  » timbre poste » Bien que de taille relativement réduite, Israël est bordé au nord par le Liban et la Syrie, à l’est par la Jordanie et la Cisjordanie et au sud ouest par l’Égypte et Gaza.

    Depuis sa création en 1948, il se définit , contrairement aux pays arabes qui entourent Israel, comme l’État du peuple juif, héritier de l’Israël biblique et du royaume de Judée. Il est le seul pays où l’hébreu est langue officielle.Son régime politique est de type démocratie parlementaire, alors que chez les musulmans c’est l’islam qui regit ces pays là!

    Depuis son indépendance en 1948, l’État d’Israël a été impliqué dans plusieurs conflits armés avec les pays arabes voisins et reste impliqué dans le conflit israélo-palestinien.

    Un premier vote a lieu le 25 novembre 1947.. Il ne manque qu’une voix pour que le partage soit accepté. Puis, le 29 du même mois, l’ONU (Nations unies) vote le Plan de Partage en deux États, l’un juif, l’autre arabe. Trente trois pays votent « pour », treize « contre », et dix s’abstiennent. Il ne manque qu’une voix pour que le partage soit accepté. Puis, le 29 du même mois, l’ONU (Nations unies) vote le Plan de Partage en deux États, l’un juif, l’autre arabe. Trente trois pays votent « pour », treize « contre », et dix s’abstiennent La déclaration d’indépendance de l’État d’Israël est lue le 14 mai 1948 le dernier jour du retrait des forces britanniques, par le président de l’Agence juive, David Ben Gourion, qui devient le premier premier ministre du nouvel État.

    Les pays arabes voisins lui déclarent immédiatement la guerre et l’envahissent le jour-même, officiellement dans le but de mener une « guerre d’extermination » selon le discours du premier secrétaire de la Ligue arabe, Abdul Rahman Hassan Azzam[15],[16].

    Le nouvel État dut dès lors affronter les armées de 7 pays arabes lors de la guerre israélo-arabe de 1948. Après de longues périodes de combats et de trêves, divers armistices entre Israël et chacun des principaux États arabes furent signés. Tout d’abord avec l’Égypte, le 12 février 1949 qui annexa la bande de Gaza, le Liban le 23 mars 1949 sur la ligne bleue, la Jordanie le 3 avril 1949 qui annexa la Cisjordanie et la partie est de Jérusalem et qui procéda à un échange de territoire avec Israël pour aboutir aux frontières actuelles appelées la ligne verte et enfin la Syrie le 20 juillet 1949.

    Pour les historiens palestiniens et arabes, ainsi que plusieurs historiens israéliens appartenant au groupe des nouveaux historiens, la création de l’État est marquée par l’expulsion de 800 000 Palestiniens principalement à la suite de la guerre civile de 1947-1948 en Palestine mandataire .

    Pour les historiens israéliens, les réfugiés arabes (au nombre de 520 000) ont fui pour plusieurs raisons. Une majorité s’est enfuie volontairement, répondant aux appels de dirigeants arabes tels que le grand mufti de Jérusalem Amin al-Husseini, le Haut Comité arabe (organe politique central de la communauté arabe de Palestine)et la Ligue arabe qui leur promettaient un retour rapide après la victoire. Une autre partie s’est enfuie, suite à l’émigration des élites et chefs locaux avant la guerre. D’autres encore ont fui suite à la défaite.

    Suite à la création de l’État d’Israël, 900 000 réfugiés juifs des pays arabes fuient ou sont expulsés des pays arabes. Parmi eux, 600 000 affluent en Israël à la suite de violences anti-juives et pogroms en Syrie, Égypte et Irak en particulier.

    Lors de la conférence de Lausanne de 1949, Israël proposa le retour de 100 000 réfugiés en échange de la reconnaissance de l’indépendance d’Israël

    Les frontières du pays ont largement évolué depuis le plan de partage de la Palestine de 1947 au gré des guerres israélo-arabes, des armistices et des traités de paix.

    Certaines résolutions de l’ONU ont revêtu une importance capitale pour Israël, entre autres la résolution 181[28] qui soutient notamment la constitution d’un État juif, puis les résolutions 242 du 22 novembre 1967, suite à la guerre des Six Jours et 338 du 22 octobre 1973 du Conseil de sécurité, qui proposaient un cadre pour le règlement du conflit israélo-arabe.

    Israël est une république parlementaire multipartite et une démocratie libérale qui a adopté le suffrage universel.

    L’unique chambre de son Parlement est la Knesset dont les 120 membres siègent à Jérusalem et qui est renouvelée tous les 4 ans.

    Le chef d’État est le président d’Israël qui n’a essentiellement qu’une fonction honorifique. Il désigne le Premier ministre dans le parti ou la coalition majoritaire à la Knesset afin que celui-ci compose son gouvernement.

    Israël n’a pas de constitution écrite mais s’appuie sur les principes énoncés dans la Déclaration d’indépendance de 1948 et sur les 14 lois fondamentales adoptées par la Knesset. La Cour suprême est la plus haute instance judiciaire israélienne. Les jugements sont rendus par des juges professionnels laïcs. Des tribunaux religieux propres à chaque confession gèrent les questions matrimoniales.

    Israël n’est pas membre de la Cour pénale internationale : le Statut de Rome, qui a créé cette institution, a été signé par le gouvernement israélien le 31 décembre 2000, mais n’a pas été ratifié par la Knesset.

    Israël partage ses frontières avec le Liban au Nord, avec la Syrie au Nord-Est, la Jordanie et la Cisjordanie à l’Est, et avec l’Égypte et la bande de Gaza au Sud-Ouest. Il possède un littoral sur la mer Méditerranée à l’Ouest et dans le golfe d’Aqaba au Sud.

    Les frontières d’Israël ne sont pas définies et reconnues par l’ensemble de la communauté internationale. Elles ont évolué au cours de son existence et sont contestées par certains pays. Leur évolution historique, le droit international, les revendications politiques et historiques les concernant sont un sujet complexe et controversé.

    Depuis que la bande de Gaza n’est plus occupée par Israël, restent en dispute la Cisjordanie, le plateau du Golan (revendiqué par la Syrie) et les Fermes de Chebaa (revendiquées depuis 2000 par le Liban mais faisant partie aussi du plateau du Golan conquis en 1967, lors de la Guerre des Six Jours contre la Syrie). Israël occupe humainement et militairement certaines zones territoriales attribuées aux Palestiniens de Cisjordanie malgré la résolution 242 de l’ONU alors que cette résolution n’affirme pas explicitement le retrait total de ce territoire dans sa version anglaise (« retire from occupied territories ») mais l’exige dans sa version française (« retrait des territoires occupés »).

    Les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU définissent comme frontières entre Israël et la Palestine celles de la fin de guerre de 1949 que l’on appelle la « ligne verte ». Ce sont les frontières antérieures à la guerre de 1967.

    L’armement d’Israël est hautement sophistiqué et développé en grande partie en Israël par des sociétés comme Elbit Systems ou Israeli Military Industries (IMI).

    La série de chars Merkava, dont la dernière en date est le Merkava MK-4, est principalement développée et produite en Israël.

    L’armement est parfois importé, des États-Unis notamment. Tsahal possède environ 750 avions de chasse dont la plupart sont des F-15 et F-16.

    D’après plusieurs sources, Tsahal devrait se doter de F-22 et de F-35, les avions dernier cri des États-Unis Israël a une population de 7 374 000 habitants au 31 décembre 2008, parmi lesquels 76 % de Juifs (5 569 200 habitants) et 20 % d’Arabes israéliens (1 487 600 habitants) (principalement musulmans, mais aussi une minorité chrétienne), auxquels il faut ajouter 317 200 nouveaux immigrants qui sont enregistrés au Ministère de l’Intérieur comme « non-Juifs » et qui constituent 4 % de la population israélienne. Les travailleurs étrangers qui vivent en Israël ne sont pas inclus dans ces données et sont estimés à 150 000.

    La population israélienne croît régulièrement à un rythme annuel de 1,8 %/an depuis plusieurs années ce qui la situe bien au-dessus du taux de croissance américain ou européen.

    Israël est le seul pays au monde avec une majorité juive. La population juive d’Israël est originaire du monde entier : on distingue les « sabras » (nés en Israël, de parents immigrés récents ou dont la famille vivait depuis des siècles en Palestine) des immigrés récents qui ont fait leur aliyah (« montée », c’est-à-dire retour : une grande partie vient de l’ancienne URSS, mais aussi de France, des États-Unis, d’Argentine, etc.).

    Israël comprend également des Druzes d’expression arabe, une communauté circassienne et une très petite communauté arménienne. Contrairement à la grande majorité des Arabes israéliens, les Druzes et les Circassiens ont choisi de ne pas être exemptés du service militaire ; il est à noter que de nombreux Arabes Bédouins et certains autres Arabes chrétiens et même musulmans, servent comme volontaires dans l’armée régulière.

    La plupart des Israéliens sont appelés à l’âge de 18 ans pour servir dans l’armée (3 ans pour les hommes, 2 ans pour les femmes). Sont exemptés : les Arabes israéliens (pour éviter de possibles conflits d’intérêts) et les Juifs haredim qui bénéficient d’un sursis militaire renouvelable tous les six mois s’ils prouvent qu’ils étudient la Torah à plein temps.

    Pour les Haredim, les contraintes de ce sursis les empêchent de sortir du pays plus d’une fois par an pour une durée de 30 jours, ainsi que de travailler légalement ne serait-ce qu’à temps partiel. L’obtention de ce sursis par les jeunes étudiants de Torah était l’une des conditions du statu quo religieux concédé par Ben Gourion et qui a tenu jusqu’aux années 1980.

    L’OTAN et l’armée israélienne participe régulièrement à des exercices et des manœuvres communes visant à adopter les standards de l’OTAN et tester son intégration.

    Israël n’a pas signé le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. La position officielle israélienne a toujours été de ne pas confirmer ni infirmer les spéculations relatives à sa possession de l’arme atomique. Cependant, le lundi 11 décembre 2006, lors d’une interview de la chaîne de télévision allemande N24 à propos des ambitions nucléaires iraniennes, Ehud Olmert déclarait : « Pourriez-vous dire que c’est la même chose que pour l’Amérique, la France, Israël et la Russie ? ».

    Auparavant, le 6 décembre 2006, Robert Gates, nouveau secrétaire d’État à la défense américain déclarait lors de son audition au Sénat : « l’Iran est entouré de pays dotés de l’arme nucléaire : le Pakistan à l’est, Israël à l’ouest… ». Ces deux déclarations entraînèrent un démenti d’Ehud Olmert, rappelant la position d’Israël sur le sujet : « Israël ne sera pas le premier pays à introduire l’arme nucléaire au Proche-Orient. C’était notre position, c’est notre position, cela restera notre position.

    La Terre d’Israël, appelée « Eretz Yisrael » en hébreu, est considérée comme étant la terre sacrée du peuple juif depuis les temps bibliques. D’après la Torah, la Terre d’Israël fut promise aux trois patriarches du peuple juif, par Dieu, en tant que patrie du peuple juif. Les historiens situent cette période aux alentours du début du deuxième millénaire avant J.-C

    L’histoire de cet État s’inscrit dans le cadre de l’histoire du peuple juif et dans la continuité de l’histoire du sionisme. Son indépendance est vue par ses pères fondateurs comme la mise en œuvre des promesses de la Déclaration Balfour de 1917 et du plan de partage de la Palestine approuvé par l’ONU en 1947.

    Les premières années du pays sont marquées par l’arrivée des rescapés de la Shoah et d’importantes vagues d’immigration juive en provenance de nombreux pays du monde, en particulier les réfugiés fuyant les pays arabes puis à partir des années 1970, les Juifs d’Union soviétique. Selon la Bible, les premiers royaumes et États israélites s’établissent alors dans la région.

    Ces Royaumes gouverneront la région pendant un millénaire successivement interrompu par de nombreuses invasions.

    Les sites sacrés et les quatre villes saintes du Judaïsme, chacune associée aux 4 symboles (Jérusalem – feu, Hébron – terre, Safed – air, Tibériade – eau) se situent en Terre d’Israël.

    Entre la période des royaumes israélites et la conquête musulmane au VIIe siècle après J.-C., la Terre d’Israël tomba aux mains successives des Assyriens, Babyloniens, Perses, Grecs, Romains, Sassanides et Byzantins. Cependant, la population majoritairement juive commencera à décliner après la guerre contre l’Empire romain lors de la Première Guerre judéo-romaine entre 66-73 après J.-C. puis la seconde guerre judéo-romaine (Guerre de Kitos)[10] et la Révolte de Bar Kokhba en 132 après J.-C. qui provoquera l’exil forcé d’une majorité d’entre eux et la nouvelle appellation de la région en province de Syrie-Palestine et plus tard Palestine afin d’essayer d’effacer le lien entre le peuple juif et la Terre d’Israël.

    En 628-629 après J.-C., une révolte juive contre l’empereur byzantin Héraclius conduira à un massacre massif et à l’expulsion totale des Juifs de la région. La population juive de la région se réduisit considérablement et atteint probablement son point le plus bas. Toutefois, une présence juive minoritaire se maintint continuellement.

    Le centre de la population juive se déplaça de Judée (Jérusalem et région au sud de Jérusalem) en Galilée (région de Tibériade) dès le Ier siècle, suite à l’occupation romaine de Jérusalem.

    La Mishnah et des parties du Talmud et le Talmud de Jérusalem, qui sont, hors la Torah parmi les plus importants textes du judaïsme, furent composés en Israël durant cette période.

    En 636 après J.-C., la Terre d’Israël fut prise par les Arabes musulmans.

    Le contrôle de la région échut aux Omeyyades, puis aux Abbassides. La région fut gouvernée un temps par les Croisés principalement francs de 1099 à 1260 date à laquelle la région tomba aux mains des Mamelouks.

    En 1516, la Terre d’Israël fit partie intégrante de l’Empire ottoman qui gouverna la région jusqu’au début du XXe siècle à l’exception de la courte invasion de troupes françaises par Napoléon dont certains disent qu’il envisagea la création d’un État juif sous protection française en Palestine.

    La fin de l’Empire ottoman après la première guerre mondiale placera la région sous administration (1917) puis mandat britanniques (1922) après accord de la Société des Nations.Suite à la défaite de l’Empire ottoman, lors de la Première Guerre mondiale, en 1917, les Britanniques occupent la Palestine. Le Mandat britannique dura de 1917 à 1948, date du partage effectif de la Palestine entre les populations juive et arabe.

    La politique britannique dans la région favorisa tantôt les Juifs (principalement au début du mandat), tantôt les Arabes (en particulier lors de la seconde guerre mondiale) dans un jeu d’équilibre qui aboutit à l’affrontement généralisé entre les deux groupes ethniques et le rejet des britanniques dans les deux camps.te a lieu le 25 novembre 1947.

    Il ne manque qu’une voix pour que le partage soit accepté. Puis, le 29 du même mois, l’ONU (Nations unies) vote le Plan de Partage en deux États, l’un juif, l’autre arabe. Trente trois pays votent « pour », treize « contre », et dix s’abstiennent.

    jésus a repris a l’approche de pesah la prière du vendredi soir appellée  » kidoush » que les juifs faisaient traditionnellement et lui a conféré une autre dimention avec une portée spirituelle nouvelle.
    Pour ma part, je ne pense pas qu’il faille prescrire une heure précise ou un jour précis, car jésus a précisé que lorsque vous vous rassemblerez et que partagerez le pain et le vin en mémoire de moi, vous annoncerez ainsi mon sacrifice expiatoire et mon retour prochain au plus grand nombre. Jésus a prescit une autre portée a ses prescriptions plus élevée, qui indique que le salut ne s’obtient pas par les oeuvres de la loi ni de la chair et que si les lois données a Moise par jésus lui même dans le buisson ardent, avait suffit alors jésus serait mort en vain et son sacrifice serait devenu caduc.
    La resurection des morts, c’est tout les jours qu’elle a lieu a chaque foi qu’une personne se converti et se repend, car il y a plus de joie dans le ciel pour un pécheur qui se repend que pour cent justes.
    Jésus n’a t-il pas étè le premier né des vivants? Nous étions morts aux yeux de dieu a cause du péchè qui régnait en nous mais grâce au sacrifice du christ, nous pouvons accèder à la vie Eternelle,.Notre attitude dépend de notre altitude!
    Matthieu 23.12 : « Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé. »
    Et le juif ce n’est pas celui qui en a les dehors ou qui se pretend  » fils d’habraham » mais celui qui est circoncis de coeur et qui a reconnu jésus comme son seigneur et sauveur.
    Dieu lui même n’a t-il pas précisé qu’il peut susciter à partir des pierres qui sont sur le chemin des enfants a Abraham.
    Ce n’est pas celui qui crie » seigneur, seigneur » qui obtiendra le royaume du seigneur, mais celui qui acceptera de faire la volonté du père, et cette volonté c’est qu’il ne s’en perde aucun de ceux qu’il lui a confié et que nous fassions qu’un avec lui comme lui fait un avec son père !

    « Moi, l’Éternel, je t’ai appelé pour le salut, et je te prendrai par la main, je te garderai, et je t’établirai pour traiter alliance avec le peuple, pour être la lumière des nations, pour ouvrir les yeux des aveugles, pour faire sortir de prison le captif, et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres. »

    IsaIe 42v6 , 7

    Luc 9/37 à 62 ; Deutéronome 12 ; Cant./c 2/8 à 3/5

  9. J’ai notamment écrit : Ceux qui avaient la phobie, la peur du nazisme, avaient deux choix possibles : devenir des collabos capitulards ou résister. Je choisis de résister en reconnaissant que la peur est l’une des motivations de ma résistance, l’autre motivation étant le refus de perdre ma liberté d’expression et d’opinion.
    Je peux ajouter ceci, que j’ai publié sur mes blogues :
    Je défends à la fois la laïcité et la société libre, avec son indéniable héritage culturel judéo-chrétien. L’on peut dire que c’est là une opinion conservatrice, une opinion de droite. L’on ne peut pas – et cependant certains le font – alléguer que c’est là une opinion « extrémiste ».
    En résumé et en conclusion, j’aimerais rappeler qu’en qualité de Chrétiens, nou sommes tenus de transcender notre peur, transcender voulant dire « aller au-delà de ». Autrement dit, le Chétien, comme tout le monde, peut avoir peur, mais il doit aller au-delà de sa peur. Pour le reste, j’admets volontiers que la majorité de mes essais et des articles ont un côté provocateur. Car l’on peut être à la fois Chrétien, offensif et humoristique. Voilà en quelques mots pour faire court.
    Bien à vous,
    Michel Garroté

  10. Surtout conservez l’ouverture à sens unique: le votre…

  11. Bravo Michel. En fin de compte, tu as le courage de ta peur, si je peux m’exprimer ainsi.
    Je ne te connais pas, mais je pense que tu as raison.
    Une idée personnelle toutefois : je pense que les islamophiles sont en fait de fiéfés hypocrites. Ce sont des marxistes, et on sait qu’en matière de religion le marxisme n’a qu’un seul ennemi, le judéo-christianisme.
    Alors peut-on dire marxisme-islamisme même combat? Je pense que la réponse et un « oui » franc et massif.
    En fait on en reviens toujours aux paroles de Jésus qui disait, entre autre, « quiconque n’est pas avec moi est contre moi ».
    Cela peut sembler péremptoire, mais devant le bien absolu, peut-on être neutre?
    Et devant le mal absolu?

  12. Je ne voyais aucun intérêt de présenter un parti chrétien aux élections mais s’il réussit à passer de tels messages contre l’islamophilie et pour défendre Israël alors je vote pour.

  13. En tant que Chretien, les choses sont très simple!

    Nous devons aimer le pecheur mais hair le péché.
    Nous devons aimer l’homosexuel mais hair l’homosexualité.

    Nous devons aimer les musulmans mais hair l’islam.

    Par notre amour de la créature, nous lui temoignons l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ.
    Par notre haine du péché, nous témoignons aux puissances diaboliques, que Jésus-Christ est la vérité le chemin et la vie.
    ET QUE NUL NE VIENT AU PERE QUE PAR LUI (Jean14:6).

    La tolérance est un leurre du diable qui change:
    l’intégrité en compromis,
    la lumière eclatante de l’évangile en pale lueur de solidarité sociale,
    la vérité en mensonge!

    Dieu n’a jamais dit de tolérer les ténèbres, mais de ne point y prendre part et des condamner(Éphésiens 5:11).
    Attention, nous n’avons pas à lutter contre la chaire et sang(Éphésiens 6:12),
    il ne s’agit pas de tuer les musulmans, mais de ne pas tolérer de les laisser se perdre dans les tenebres!
    Il faut leur témoigner de l’amour de Dieu pour eux et cesser tout compromis avec cette religion qui les privent de la vraie communion avec Dieu.

    Dieu a tant aimé les musulmans qu’il a donné son fils unique Jésus Christ afin que tous ceux qui croient en lui ne périssent point mais aient la vie eternelle.

  14. Les Suisses ont eu le courage de rejeter les mosquées et leurs tromperies internes. La France accepte tout, les abominations et les crimes islamistes; qui détruisent la société humaine. Chapeau bas à vous Monsieur qui osez affirmer votre opinion haut et fort. Il est temps de réagir à l’invasion islamiste de la France. N’étant nullement raciste, ni du « front national ». La pensée de l’islam est un grave danger, étant une prise de pouvoir par la peur et les atrocités qu’elle commet. Dieu est assez grand et il saura bien arrêter ce déferlement! Mais si nous ne faisons rien, ne serrasse pas, donner libre cour à l’ennemi de nos âmes?

  15. Galaxie,
    Vous avez raison.
    Ce n’est pas une question de race et de racisme.
    C’est l’idéologie islamique, la charia, la migration mahométane de peuplement le problème.
    Le FN n’a rien pigé, comme d’habitude.
    Cordialement,
    Michel Garroté

  16. Préambule: Je préfère les faits que les promesses et le conditionnel.Par exemple mener une vie de privations sur terre pour mériter une vie d’orgies au paradis…..NON! Demain on rase gratis, c’est pour les « innocents »…
    Pour ce qui est des islamophiles, ce sont de dangereux réveurs à vue étroite.
    Il suffit (non pas d’attendre les promesses de vie’ meilleure) mais de simplement regarder ce qui se passe quand un pays est soumis à l’islamofolie: Iran, Arabie, Soudan, Pakistan, Afghanistan etc…etc…Alors vous pensez messieurs les islamofaibles que sous la férule des ayatollhas la France serait une démocratie sereine ….Les islamophiles sont plus dangereux que les islamistes.
    Ce sont eux qui te poignardent dans le dos quand tu affrontes leurs « protégés ».
    Vade rétro islamophilos….

  17. Dieu nous demande d’aimer notre prochain mais d’haïr le péché. Hors l’islam sermonne à ses adeptes qu’il faut convertir de gré ou de force ceux qui ne croient pas au prophète. Donc l’islam cherche à imposer sa loi et par conséquent nous détourner de la parole d’amour du Christ. Il nous faut donc chrétiens du monde entier haïr l’islam dans les lieux célestes car cette religion veut nous empêcher d’aller dans la bonne direction, d’atteindre le but. N’ayons pas peur de le dire : Haïssons l’islam mais ayons de la compassions pour les musulmans et prions pour eux afin qu’ils trouvent le chemin de la Vérité !

  18. Bonjour à tous,

    Désolé gino Amoroso mais tu écris trop et top long, c’est doncc fatigant dès la 3ième ligne.
    Je pense et ose même dire que contre l’Islam, il ne faut pas faire dans la dentelle religieusement préci précha si vous voyez ce que je veux dire. Un Serpent reste un sepent, même si vous l’habillez d’une belle chaussette en guise de beau vêtement, l’Islam est un Serpent du type Crotale cornu donc Il est hideux, a deux horribles cornes, rampe agillement cherchant une proix à dévorer et de plus son venin est mortel. On ne peut pas convertir un crotale à devenir un agneau. Il faut lui couper la tête c’est la seulr alternative.
    Maintenant, voila ce que je pense de l’Islame et pas des Islamistes que je considère comme égarés. J’aime absolument tous les peuples, j’ai des frères en Christ qui sont Arabe, Indien, Américains, Européen . . . Je les aime également de tout mon coeur. Mais encore une fois l’ISLAM DOIT ÊTRE COMBATTU AVEC CONVICTION PUISSANCE ET DERTERMINATION.
    J’arrête là pour pouvoir donner l’envie d’être lu.
    Que Dieu bénisse tous mes frères et soeurs en Christ Jésus LE SEUL DIEU et vrai DIEU.

  19. Bonjour,

    Je signale que je ne suis pas l’auteur de cette lettre ouverte à M. AOUNIT, quelqu’un a fait un copier coller de ma signature. J
    J’ai deposé plainte à ce sujet.
    Cette lettre a été écrite en 2002 par M.Serge de BEKETCH (qui est décédé)
    Merci de bien vouloir rectifier.
    Alain PINON

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :